Author: Aurore Emo

5 conseils pour préparer les tests d’entrée en formation universitaire et pro

Comment se préparer aux tests de sélection – pour la formation universitaire et professionnelle de l’ ESCE SAUMUR ?

Vous projetez d’entrer en formation à la rentrée prochaine au sein du double cursus, en alternance entre l’UFR-ESTHUA (université d’Angers – campus de Saumur) et l’école supérieure du cheval et de l’équitation? Si votre dossier a été retenu, vous avez donc reçu votre convocation pour les journées de sélection début juillet.

Nous avons été demander aux élèves de la promotion 2019 quelques conseils pour bien vous préparer au passage de ces tests de sélection.

  1.  Ne pas rester dans sa zone de confort :

il est conseillé de réaliser des stages, de travailler ou de découvrir des écuries professionnelles. Au contraire, il est vivement déconseillé de rester dans « son cocon » à la maison, ou dans le centre équestre ou l’écurie de propriétaire dans laquelle vous êtes installés depuis des années. Pour ne pas être complétement perdu en arrivant à l’école , il est bon d’avoir pu s’imprégner du fonctionnement de plusieurs écuries, et d’avoir l’habitude de partir en concours plusieurs jours par exemple (cela vous aidera aussi pour la gestion du matériel )

   2. Se préparer à l’avance : « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point »

Il est important de se préparer en amont, il ne faut pas attendre le dernier moment pour apprendre le vocabulaire adéquat à la mise en situation pédagogique par exemple. De la même façon, il vaut mieux prévoir à l’avance le voyage, car dès le premier jour, vous serez attendu .. à l’heure ! La ponctualité est de mise.

   3. S’intéresser à la pédagogie

Les trois fondamentaux « S’équilibrer, avancer, tourner  » ça vous parle? Les élèves soulignent l’importance de s’intéresser à la pédagogie en amont des sélections, et de vous y préparer.

L’IFCE vous propose des webconférences à voir et revoir sur ce sujet, mais également des fiches équipédia.

Webconférences IFCE - Pédagogie

Vous pouvez également vous rendre sur le site de la FFE, dans l’espace enseignant pour enrichir vos connaissances.

   4. Avoir un esprit d’équipe

« On voit pendant les tests s’il y a une bonne ambiance ou pas. C’est d’important que les candidats s’entendent bien et que tout le monde s’entraide. Il faut vraiment que nous formions une équipe. »

   5. Bien préparer son matériel en amont

Il est demandé de venir en tenue de concours pour les épreuves ( veste, chemise, pantalon blanc,..) avec du matériel propre et en bon état ( selle, bride, filet, bottes cirées, …). Il vous faudra donc penser à tout avant de partir !

 

L’équipe pédagogique vous propose également une vidéo présentant quelques exercices des sélections :

Vous avez toutes les cartes en main, maintenant à vous de jouer ! Rendez-vous en juillet à l’ESCE – Saumur!

Une promotion qui promet : bravo aux vices champions par équipe à Jardy

Carla Berton, Ines Groult, Louis Dupuy et Lucas Cerisy, tous les 4 élèves en première année de formation universitaire et professionnelle à Saumur, sont partis le week-end dernier en région parisienne accompagnés de leur collègue de promotion Margot Brouillard.

Motivés par l’idée de concourir en équipe , les élèves se sont donc engagés dans le championnat Amateur Team 2019 organisé au Haras de Jardy du 8 au 10 juin 2019 , sur les épreuves amateur 1.

Un déroulé  (presque) parfait si on oublie la tempête

Pour cette compétition l’équipe doit être composée de 3 (minimum) ou 4(maximum) participants. Margot accompagnait donc ses camarades en tant que coach : une bonne mise en application de toutes les compétences pédagogiques et techniques acquises durant cette première année.

Le championnat se déroule en trois phases : 2 manches suivies d’un barrage.

Après le passage de la tempête Miguel et une nuit agitée à causes des aléas climatiques, la team a néanmoins commencé la compétition du bon pied ! A l’issue de la première manche, ils se retrouvent  en première position ex-æquo  en totalisant un score de 4pts. La deuxième manche rajoute 8pts au compteur, ce qui les place à la deuxième place ex-aequo. Les quatres mousquetaires ne baissent pas les bras dans le barrage. Leurs excellents parcours leur offrent donc la médaille d’argent !

Une belle première participation à ce championnat pour une équipe 100% formation – ESCE Saumur.

Les impressions à froid : les élèves prennent la parole

« On était hyper motivés, c’est un projet de fin d’année très sympa. On a plus l’habitude de courir en individuel donc on avait vraiment envie de profiter d’un championnat par équipe. L’ambiance durant cette compétition était au top, au sein de l’équipe mais également entre les équipes , c’est complétement différent des autres concours. »

« L’esprit d’équipe c’est prenant. On stresse plus pour les autres que pour nous dans ce type de championnat »

« Pour préparer le concours, on a réalisé un programme d’entraînement en amont avec Nicolas Maynard, écuyer du Cadre noir et enseignant CSO. Pour bien préparer les chevaux, on a travaillé sur un enchainement le jeudi avant le championnat »

« Sur place, on s’est bien réparti les rôles, et on a fait vraiment équipe tout le long. On est prêt à recommencer l’année prochaine si l’emploi du temps de la formation nous le permet ! »

Après une victoire dans le championnat CCE au National des enseignants en octobre 2018, de nombreux classements toute l’année dans leur discipline respective, cette médaille d’argent est une belle récompense du travail d’équipe.

 

Intervention : les points clés pour une selle adaptée à la morphologie des chevaux

Afin de faire prendre conscience aux stagiaires de l’École supérieure du cheval et de l’équitation, de l’impact de la selle sur le bien-être au travail du cheval et sur la performance du couple cavalier cheval, l’équipe pédagogique du Pin a invité deux intervenants experts dans ce domaine pour une présentation avec des démonstrations.

Nicolas Roupie et Vincent Legal sont venu présenter leur activité et expliquer leur démarche en tant que sellier pour proposer des selles optimisées pour le confort du cavalier tout comme celui du cheval. L’objectif est ainsi de démontrer aux élèves qu’une selle s’adapte à la morphologie et au fonctionnement de chaque cavalier mais aussi à l’anatomie et au fonctionnement de chaque cheval.

 

Cette intervention placée sous le signe de l’échange était l’occasion pour les élèves en sellerie, les futurs entraineurs

DEJEPS et les cavaliers jeunes chevaux d’apprendre à :

  • placer correctement la selle sur le dos du cheval
  • adapter la position de la sangle en fonction de la selle et du cheval
  • analyser tous les critères rentrant en compte dans le choix d’une selle
  • vérifier que l’arçon est bien adapté au garrot de ses chevaux
  • comprendre les mesures d’une selle , savoir quelle forme de panneaux ou quelle matelassure choisir en fonction du couple et avoir ainsi une largeur de gouttière adaptée au dos du cheval…

 

 

Tous les points clés ont été passés au crible afin que les futurs fabricants ou utilisateurs aient des notions de saddle fitting et qu’ils puissent ainsi réaliser ou utiliser un matériel adapté au couple cheval/ cavalier, et optimiser l’utilisation d’une selle pour plusieurs chevaux.

 

Les élèves en formation CAP sellier-harnacheur du site du Haras national de La Roche-sur-Yon ( cursus en partenariat avec Les Etablières) ont également participé à cette intervention accompagnés de leur formateur Michel Charrier.

Deux intervenants, deux disciplines, deux entreprises historiques implantées dans le SaumuroisAulion Sellier

  • Créée en 1997 par Vincent Aulion et reprise en 2015 par Vincent Le Gal, l’entreprise est spécialisée dans la fabrication de selles de dressage sur-mesure. La fabrication 100 % française est réalisée dans leurs ateliers à Saumur.

Vincent Le Gal le gérant de la société est venu présenter la philosophie de la sellerie et leur implication pour le confort du cavalier et du cheval.

 

 

  • La sellerie Frédéric Butet, fabriquant de selle sur mesure, basée à Saumur depuis 1986 est aujourd’hui une vitrine du savoir-faire français. La selle Butet résulte de 30 années d’expérience et d’innovation au sein de ses ateliers.

Nicolas Roupie, ancien élève de l’atelier de sellerie du Pin, aujourd’hui responsable du secteur grand ouest au sein de la sellerie Butet est venu pour la troisième année consécutive transmettre son expérience en tant que sellier et responsable de clientèle. Nicolas connait aussi bien les besoins de cavaliers amateurs ou professionnels de haut-niveau et le saddle fitting pour le confort des équidés.

 

 

Derniers tests de sélection pour la rentrée 2019 en CAP Sellier-harnacheur

Si vous souhaitez intégrer la formation de sellier-harnacheur au sein de l’école du Haras national du Pin (qui a vu cette année un de ces anciens élèves, Charly Palmieri, récompensé du titre de meilleur ouvrier de France), il ne vous reste plus qu’un mois pour participer à la dernière session de sélection pour la rentrée 2019.

 

Sélection : 1er juillet 2019 / Dossier de candidature à retourner avant le 21 juin 2019

En savoir plus / CAP sellier-harnacheur

L’ école supérieure du cheval et de l’équitation vous propose également des stages (de deux jours ou une semaine) pour vous permettre d’améliorer vos pratiques en sellerie – harnachement. C’est l’occasion pour les futurs candidats de venir préparer les tests de sélection à l’entrée au CAP.

Découvrir les formations courtes en sellerie

 

 

 

 

Recrutement d’un écuyer du Cadre noir

L’IFCE ouvre un poste d’enseignant – écuyer avec valence dressage pour une prise de fonction en novembre 2019.

 

 

Le poste concerne en premier lieu la participation aux reprises des sauteurs. Il est donc indispensable pour le candidat d’avoir les aptitudes physiques pour les Sauteurs. L’écuyer participera également au dressage des chevaux du Manège, et l’enseignement en formation professionnelle dans la discipline du dressage.

 

 

 

Description des missions

  • L’enseignant – écuyer dresse les chevaux qui lui sont affectés et les présente lors des représentations du Cadre noir à Saumur, en France et à l’étranger. Ces missions font partie avec la formation des missions prioritaires de l’agent. Et à ce titre, il se doit de s’organiser pour se rendre disponible pour les déplacements et les présentations notamment lorsqu’elles se déroulent le week-end.
  • Dans sa mission d’instructeur,  il enseigne la discipline du dressage aux stagiaires français ou étrangers, de niveau IV et plus. De plus, il dresse les chevaux destinés à la formation et organise le travail des stagiaires sur les chevaux de formation placés sous sa responsabilité.

Compétences et niveau requis

  • diplôme professionnel : niveau minimum BPJEPS avec 2 ans d’expériences ou DEJEPS dressage avec 2 ans d’expériences (niveau souhaité DES JEPS)
  • diplôme universitaire : niveau III recommandé (niveau II souhaité)
  • expérience professionnelle : 2 ans dans un établissement équestre ( niveau souhaité : 5 ans dont 2 en tant que formateur de formateur ou coordinateur de formation)
  • expérience sportive: classements en amateur 1/ pro 3 minimum
  • langue étrangère : niveau scolaire voire maîtrise de l’anglais à l’oral
  • informatique: maîtrise des outils bureautique ( maîtrise de libre office souhaitée)
  • aptitude physique : être titulaire d’un certificat de non contre indication à la pratique intensive de l’équitation signé par un médecin du sport

Déroulement du recrutement:

  • dossier de candidature à retourner avant le 1er juillet 2019 ( cachet de la poste faisant foi)

Les candidats retenus recevront un courrier de convocation pour les épreuves pratiques et les entretiens qui se dérouleront sur le site du Cadre noir de Saumur

  • Du 2 au 6 septembre 2019 : épreuves pratiques sur les activités spécifiques du Cadre noir, épreuves d’immersion en situation professionnelle, travail des chevaux de cadre, mise en situation pédagogique, visite médicale, test de personnalité, entretien en anglais, entretien professionnel
  • Lundi 16 septembre: communication des résultats

Vous souhaitez postuler?

  1. Déposez votre candidature sur le site équi-ressources   Déposez votre candidature sur équi-ressources
  2. Si votre candidature est retenue, nous vous transmettrons un dossier à remplir et à nous retourner avec les pièces ci-dessous:
  • Un curriculum vitae au format informatique, (2 pages maximum)
  • Une lettre de motivation manuscrite, précisant ses disponibilités et sa situation personnelle notamment la participation dans une société en nom propre.
  • Une vidéo de présentation de 3 mn en langue étrangère,
  • Un questionnaire médical confidentiel sous pli,
  • La copie des diplômes professionnels et universitaires,
  • La copie des résultats de compétition FFE
  • La copie des contrats de travail explicitant les fonctions précédemment occupées.
  • Permis de conduire
  1. Envoyez votre dossier complet avant le 1er juillet 2019 à Monsieur le Directeur général de l’Ifce,BP 207,49411 Saumur Terrefort CEDEX

 

Contact : Marc-André MORIN 

Mail : marc-andre.morin(at)ifce.fr

Tel :02 41 53 50 62

 

Victoire française au championnat de réseau des écoles européennes d’équitation (EEN)

Le championnat des écoles européennes est une compétition à caractère pédagogique basée sur l’échange et le partage.

 

La France, entre son implication pour le développement du réseau et ses nombreuses victoires dans ce championnat est devenue une nation référente.

Baptiste et Victor, tous deux en 3ème année de formation post bac universitaire et professionnelle ont encore dignement représentés l’école et la France.

Historique : retour sur 7 années de championnats européens.

Le championnat des écoles européennes d’équitation existe depuis 2013, et la France y est représentée depuis le début avec deux élèves en formation sur le site de Saumur de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation. Après une inauguration en Suède (Flyinge), le championnat s’est tenu :

L’année prochaine la compétition se déroulera à Hartpury en Grande-Bretagne, et en Autriche à Lambach en 2021.
Ce rendez-vous permet aussi aux participants de rencontrer des élèves et enseignants venant de toute l’Europe partageant la même passion du cheval.

Ces championnats ont été également l’occasion de découvrir une nouvelle culture.

Le championnat mixe des épreuves pratiques en dressage et en CSO. Les élèves concourent à la fois en équipes (composées d’un entraineur et de trois élèves -compétiteurs) et en individuels durant trois jours.

Le déroulé de cette compétition a légèrement évolué au fur et à mesure en incluant la pédagogie CSO à la finale, en plus des épreuves pratiques de dressage et de sauts d’obstacle et de pédagogie en dressage.

Victor Toussaint, élève de l’ESCE Saumur, compétiteur en 2019, a même été choisi pour une vidéo expliquant le déroulement de cet événement.

Des résultats pour la France depuis les premiers championnats

Depuis le premier rendez-vous des écoles, la France a toujours été au classement, et les élèves ont encore une fois frapper fort cette année. Baptiste Salaun est champion d’Europe des EEN tandis que Victor Toussaint prend la 8ème place.

Classements depuis 2013
2013: Cyril Gavrilovic (3)
2014 : Claire Fontanel (1) Louis Wood (6)
2015: Robin Redolat (1)
2016: Charles Le Mevel (7 ) Lucie San Nicolas (9 )
2017: Louis Seychal (1), Philothée Fouilhoux (2)
2018: Simon Gisclard (2), Camille Laisnay ( 5)
2019: Baptiste Salaun (1),Victor Toussaint (8)
Les entraineurs (de chaque école du réseau EEN) sont impliqués également dans le championnat :  soit dans 1 équipe en tant que coach, soit ils intègrent l’équipe de juges. Éloïse Legendre, référente de l’ESCE Saumur pour le réseau des écoles ayant remportée deux années consécutives le titre de meilleure coach des écoles européennes fait partie de l’équipe de juges depuis 2018.

Quelle préparation pour les élèves en amont?

 « Les stagiaires sont informés en amont, ils connaissent les épreuves de dressage et de CSO avant le Championnat. De plus, nous leur demandons de préparer une présentation de l’école qui est demandée pour le premier dîner de ce rendez-vous international  » Eric DEYNA coordinateur des 2èmes années de formation post bac (universitaire et professionnelle) et coach lors du championnat

 

 

Cavaliers jeunes chevaux : promotion 2019

8 cavaliers, 8 profils variés aussi bien par leurs parcours scolaires que leurs expériences en compétition.
Parmi la promotion d’élèves cavaliers préparateurs de jeunes chevaux de sport de CSO, on retrouve comme tous les ans des profils variés, originaire de toutes la France, qui présentent plus ou moins d’expériences en concours ou dans des écuries professionnelles.

Lors des sélections, parmi les candidats retenus, on compte aussi bien des jeunes qui sortent en amateur 2 (GP 110) motivés, avec de l’expérience chez des professionnels ou un diplôme BPJEPS ou DEJEPS, comme en PRO 2.

FOR-promoCJC2019

Les sélections comportent une épreuve pratique et un entretien de motivation, qui sont complémentaires du dossier d’inscription et de la vidéo (parcours en compétition officielle) demandés en amont. La pluralité des profils permet de former une équipe diversifiée qui fait la richesse de cette formation.

Cette année les sélections sont organisées (1 date au choix pour le candidat ) le :

  • lundi 3 juin
  • lundi 22 juillet
  • lundi 5 août

Le dossier de candidature est à retourner avant le : 13 mai 2019 (pour la sélection du 3 juin)

En savoir plus

Lancement officiel de la saison sans encombre

Pour leur premier grand rendez-vous en compétition amateur, les élèves d’Alban Notteau se sont rendus à Auvers enFOR-CJC_echanges février dernier.

Pour leur mise en route avec les « chevaux d’âge » de l’école, les 8 cavaliers étaient engagés dans les épreuves Grand Prix 110, 115, 120.

Dès leur première sortie, les élèves ont pris de bonnes habitudes : Milena remporte le GP 115 avec BLODDY MARY DE LADUNE* ENE-HN . Dans le GP 110, les filles sont aussi en forme : Anna termine 5ème, devant Clémentine 7e et enfin Milena qui termine 9ème.

Après ces « échauffements » sur le circuit amateur, les 8 cavaliers prennent les rênes de leurs jeunes chevaux pour retrouver le circuit classique. Ils étaient engagés le 20 mars en formation au Pôle international du cheval à Deauville, puis ils ont enchaînés les sorties sur le circuit classiques SHF à Notre Dame d’Estrées pour fouler les terrains du Haras de la Vallée, au Pôle Hippique de Saint-Lô, au Haras du Pin, et au Haras du Lion d’Angers

Une préparation hivernale avec des professionnels

FOR-CJC_RomanConcours

En amont de leur inscription à ces épreuves jeunes chevaux et amateurs, les élèves ont suivi une préparation hivernale adaptée grâce des intervenants de grande renommée. En plus des instructions du responsable de la formation Alban Notteau, les élèves ont eu la chance d’être encadrés sur certaines séances par :

  • François Fontaine, écuyer du Cadre noir , instructeur de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation ( Saumur)
  • Robert Breul, célèbre cavalier international qui a commencé par le concours complet ( il a notamment couru le 4 étoiles de Badminton et les Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984) puis s’est très vite démarqué sur la discipline du saut d’obstacles, dans laquelle il poursuit toujours sa carrière internationale.
  • Eric Levallois, propriétaire de l’élevage de Beaufour et cavalier au palmarès international ( Champion de France, Champion d’Europe junior, vice champion d’Europe par équipe, Champion du monde par équipe ). Eric est un partenaire fort de la formation, investit dans la préparation des couples en amont des compétition. Il met à disposition de la formation un piquet de chevaux de 3 et 4 ans .

Une formation qui a du .. débouché

Les conditions d’immersion exceptionnelles au sein du Haras du Pin au plus près des professionnels, et la présence des conseillers du service équi- ressources sur le site sont deux atouts pour l’insertion des élèves.

La reconnaissance des professionnels et l’historique de la formation sont des points forts pour les élèves qui trouvent facilement un premier emploi à la sortie de formation comme l’explique le responsable Alban Notteau :

« En général, tous les cavaliers trouvent un emploi dès la sortie de formation. Les huit stagiaires de 2017 sont en CDI dans des écuries. Les meilleurs sont embauchés directement comme cavaliers de concours. Ce fut le cas de Jonas Sadoun, qui a travaillé au Haras des M ou de Xavier Gounon, qui a rejoint l’Écurie Delforge et s’est classé vice-champion des 6 ans au CIR de Cluny. Au bout de deux saisons, il avait quinze chevaux qualifiés à la Grande Semaine de Fontainebleau. Certains ont parfois encore besoin de se per­fectionner et deviennent cavaliers maison. »

Assistant d’élevage 2019 : une promotion 100% féminine

Mardi 23 avril 2019, l’équipe de formateurs de la Jumenterie du Pin a eu le plaisir d’accueillir la nouvelle promotion d’ assistant d’élevage.
Amandine, Emeline,et Vanessa ont toutes les trois décidé d’intégrer la formation d’Assistant d’élevage  – nouvelle formule qui se déroule du 23 avril au 14 novembre 2019.

FOR-A2E2019

Cette première promotion s’inscrit dans le cadre du dispositif « une formation, un emploi » développé par la région Normandie.

Une formation complète en lien avec les éleveurs.

L’assistant d’élevage est la personne clé sur laquelle repose le soin, le suivi et l’entretien des chevaux et des infrastructures de l’élevage. Pour répondre aux besoins des élevages, et plus spécifiquement des professionnels du monde des courses, l’École supérieure du cheval et de l’équitation site du Pin a développé un cursus complet.

La formation se déroule sur 7 mois (de avril à novembre) et comprend

  • 588 heures en centre de formation
  • 399 heures (sur 12 semaines) de stage (poulinage, préparation aux ventes et élevage)

Cette formation professionnelle aborde toutes les activités de l’assistant :

  • Manipulation des équidés en sécurité
  • Gestion de la reproduction de l’étalon et de la jument (récolte de l’étalon, monte naturelle, insémination de la jument…)
  • Alimentation des équidés
  • Gestion des prairies
  • Conduite et gestion des chevaux d’élevage
  • Soins et suivi sanitaire d’un élevage équin
  • Préparation et présentation d’un équidé en vue de sa commercialisation

Les plus: La formation se déroule sous forme de module incluant notamment la préparation au CAPTAV , au CACES et au certificat d’aptitudes aux fonctions d’inséminateur équin

Un atout indéniable pour un poste au sein d’un élevage.

Trois femmes aux trois univers distincts .

Si elles sont toutes les trois passionnées par les chevaux, elles vont réaliser leur stage respectifs dans trois domaines distincts durant 12 semaines :

 

Les jeunes chevaux ont du style pour les compétitions de Hunter

Dans le cadre de leur deuxième année de formation, les élèves de cursus post bac universitaire et professionnel de l’ ESCE Site du Cadre noir de Saumur (en partenariat avec l’UFR ESTHUA – Campus SAUMUR) ont l’opportunité de s’imprégner du travail d’éducation du jeune cheval.

La Petite Tinoise - Camou Juncas Julie

La Petite Tinoise – Camou Juncas Julie

Du débourrage à la compétition

Les jeunes chevaux de 3 ans intègrent l’école en septembre. Les élèves vont pouvoir suivre leur évolution du débourrage jusqu’au premières sorties en compétition en parallèle de leur préparation du diplôme du DEJEPS et de la licence.

Un sans-faute pour l’organisation comme les résultats

59204029_351169165510242_7321634121040527360_n

Copyright : La Petite Tinoise – Camou Juncas Julie

 

A l’issue de ces épreuves, Fusée du Vinnebus présentée par Antoine Klinklin et Farwest Tardonne montée par Eva Chambrier se distinguent en remportant une 1ère prime avec les très belles notes, respectivement, de 16 et 16,75.

C’est une première expérience largement réussie car tous les élèves terminent avec de très beaux tours, et de nombreux couples obtiennent une prime comme :

 

  • Manon Blancher avec Fregate de Lux,
  • Solene Regnier avec Filou du Vinnebus ,
  • Dylan Boulineau avec Forty d’Agenais
  • et Cyrielle Lasne avec Feeling du Barrois.

 

 

 

 

Une équipe de spécialistes pour accompagner la progression des élèves

Copyright : La Petite Tinoise - Camou Juncas Julie

Copyright : La Petite Tinoise – Camou Juncas Julie

Côté logistique, tout s’est parfaitement déroulé pour les chevaux comme nous l’explique Christine Loyen, adjointe du responsable de l’écurie formation, et soigneuse au quotidien de ce piquet de jeunes chevaux. « Les chevaux étaient très bien logés dans des boxs en dur , et ils ont très bien voyagés . C’était la première fois qu’ils partaient en camion pour un voyage de plusieurs heures ».

Les élèves étaient accompagnés et encadrés par  Didier Dhennin écuyer du Cadre noir et enseignant expérimenté dans la valorisation de jeunes chevaux ( 1 et 3 e du championnat des 4 ans lors de la Grande Finale de Pompadour 2018) . Ce dernier assure la progression des couples depuis le début de l’année et forme ainsi les élèves aussi bien sur le saut en liberté, la préparation , le débourrage, les sorties en extérieur et la valorisation en concours.

 

 

Vous pourrez retrouver nos 10 couples ( ci-dessous) le week-end du 11 mai à Royan pour une deuxième compétition de Hunter Jeunes chevaux.

Manon BLANCHER – FREGATE DE LUX  ( 4 ans / Jument/ BAI/ SF)

Dylan BOULINEAU FORTY D’AGENAIS (4 ans/Etalon/ ALEZAN MELANGE / SF)

Eva CHAMBRIER FAR WEST TARDONNE (4 ans / Etalon/ BAI/ SF)

Nina CROOK- FADO DU PEYROUX (4 ans/Etalon/BAI/ SF)

Antoine KLINKLIN FUSEE DU VINNEBUS (4 ans/Jument/BAI/ SF)

Cyrielle LASNE – FEELING DU BARROIS  (4 ans / Etalon / BAI FONCE/SF)

Margot MARCEAU – FOLIMAN DE VITRAC (4 ans/Etalon/ ALEZAN / SF)

Solène REIGNER – FILOU DU VINNEBUS (4 ans/Etalon/BAI/ SF)

Camille SIMONATO – FOXTROT DU PEYROUX  (4 ans / Etalon /NOIR PANGARE/SF)

 

 

Dédicaces au Jumping de Bordeaux : les élèves mobilisent leur réseau

Dans le cadre de leur 3ème année de formation universitaire et professionnelle, les 10 élèves de la promotion 2016-2020 se sont rendus au Jumping International de Bordeaux du 07 au 10 février 2019,  où l’équipe de la délégation territoriale Nouvelle Aquitaine les a accueilli sur le stand IFCE.

 

Renseigner le public et valoriser leur formation

Le groupe, composé de Héléna Bacheley, Camille Belvisi, Laura Bekka, Clara Borel, Mathilde Cauvet, Gabrielle Doiteau, Cécile Le Mével, Laura Letellier, Baptiste Salaun et Victor Toussaint a mis en place un projet pédagogique en utilisant la multiplicité des compétences acquises lors des années précédentes au sein de l’École Supérieur du Cheval et de l’Équitation- SAUMUR.

Durant ce Jumping de Bordeaux, la présence des élèves sur le stand de l’IFCE a permis de renforcer les équipes sur place, de contribuer à la vie du stand, de donner de la visibilité aux formations, et surtout de renseigner les visiteurs sur les différentes formations. En effet, pour les candidats à l’entrée en formation, l’échange avec des élèves leur permet de poser toutes les questions sur leur ressenti, leur quotidien, leur projet professionnel. La participation à ces salons est également un moyen de valoriser les élèves.

Séances de dédicaces : une belle réussite pour ce premier essai

FOR-JumpingBordeauxL3

Le carnet d’adresse que les élèves peuvent se créer grâce aux différents stages effectués lors de la formation est bien étoffé en troisième année. Ce carnet leur a permis d’organiser une animation pour le public du salon: des séances de dédicaces.

« Notre formation est ouverte à l’international et nous permet de rencontrer des cavaliers de haut-niveau. De plus, de nombreux cavaliers ont suivi des formations au sein de l’ESCE à Saumur (comme Maxime Livio par exemple) et sont aujourd’hui au plus haut niveau. »

DEDICACES - T LIPS

 

Les séances de dédicaces ont eu lieu le vendredi 08 février vers 18h30 avec des cavaliers de concours complet prenant part au Devoucoux indoor-derby, ce même jour à 22h30. Le deuxième créneau horaire axé pour les cavaliers de saut d’obstacle s’est déroulé le samedi 09 février vers 14h.

 

Les séances de dédicaces de Maxime Livio et Tim Lips pour le CCE, et de Félicie Bertrand ( vainqueur du Grand Prix 5* de ce Jumping de Bordeaux) et  Edward Levy ont captivé le public et ont remporté un franc succès.

Une belle animation pour laquelle nous les remercions vivement.