Author: Aurore Emo

Michael Jung, Marc Bettinger, Tim Lips, Julia Krajewski … : immersion chez les meilleurs cavaliers mondiaux pour les élèves de 2ème année

L’École Supérieure du Cheval et de l’Équitation – site de Saumur (ex ENE) propose un large éventail de formations équestres s’adressant aux professionnels de l’équitation, aux enseignants ainsi qu’aux cavaliers amateurs et étudiants ayant de l’expérience en compétition.

Parmi ces différents cursus, il existe une formation sur 4 ans organisée en partenariat avec l’ ESTHUA – campus de Saumur. Celle–çi permet aux élèves d’obtenir une licence professionnelle management des établissements équestres tout en préparant en parallèle les diplômes du BPJEPS, DEJEPS, et DESJEPS. Plusieurs périodes de stages sont incluses dans le cursus afin de former des entraîneurs et instructeurs expérimentés.

Au cours de la 2ème année, les 10 stagiaires doivent réaliser une immersion à l’étranger dans une écurie de compétition. Nous avons donc demandés aux élèves de la promotion 2017-2021, fraîchement rentrés de stages,  dans quelles structures ils s’étaient rendus ? quelles étaient leurs missions en stage? et surtout quel est leur meilleur souvenir ?

Les retours sont extrêmement positifs, et cela donne envie à tout cavalier de vivre la même expérience !

Cette immersion est l’occasion pour les élèves de pratiquer l’anglais et de mettre en application tous les apprentissages qu’ils ont reçu durant les deux premières années ( voyage pédagogique au Hartpury college, préparation du DEJEPS perfectionnement sportif mention dressage en anglais..) et de concourir en épreuves internationales.

Voici donc leurs témoignages

  • Manon BLANCHER

Je suis chez Marc Bettinger, cavalier allemand basé en Suisse, et Faye Schoch. L’équipe est super, et les écuries sont toutes neuves. Nous sommes partis 2 semaines en Slovaquie pour le 4* où j’ai couru le 1* avec Aetheria. Nous allons repartir encore en CSI dans deux semaines pour le 4* de Valence en France ou au Baltica en Pologne. Avec ma jument Aetheria, on va y courir les 1* aussi !
J’ai énormément de chance, et ils me font vraiment confiance , c’est génial!

Copyright : SIBIL SLJEKO

En photo :Manon lors du CSI* de Samorin (Slovaquie) avec Marc Bettinger en arrière plan

 

  • Justine CALISE :

« J’étais aux écuries Beerbaum en Allemagne. C’était génial !! Je travaillais pour un des 3 cavaliers de 5*, Christian Kukuk qui a une Ecuries constituée uniquement d’entiers. Je montais beaucoup à cheval. Là-bas, il y a même une cuisinière qui prépare les petit dejeuners et les déjeuners pour toutes les écuries. Super super ambiance!

Un de mes meilleurs souvenirs : c’est quand je suis parti groomer aux championnats d’Allemagne et que Christian a gagné la 1ère épreuve ! Ah et il y a aussi  la victoire de Christian et Ludger dans  l’épreuve de la Global Champions League à Chantilly (j’étais resté aux écuries mais on a suivi de près).

C’était génial, ça me manque déjà !!

En photo:   Limonchello, cheval qui fait les épreuves de la Global Champions League

 

 

 

  • Nina CROOK

« J’étais en stage 11 semaines chez Michael Jung en Allemagne. J’ai vécu une expérience incroyable… je suis vraiment chanceuse d’avoir pu travailler avec une véritable légende du concours complet, qui excelle aussi en cso et en dressage. C’est probablement un peu cliché, mais je rêvais d’aller travailler là-bas depuis petite. L’équipe était vraiment formidable. Je me suis tout de suite sentie intégrée, et comme je suis bilingue, la communication (en anglais) n’a jamais posé problème. Et les chevaux étaient vraiment formidables… mes petits préférés me manquent déjà beaucoup! J’avais pour missions le travail quotidien de 5/6 chevaux: du jeune cheval jusqu’au cheval de haut niveau, tant en CCE qu’en CSO. J’avais aussi pour mission des soins en tous genres (marcheur, paddock, pré, entretiens des cuirs…) Beaucoup de choses m’ont marqué durant mon stage. Notamment la visite officielle de leur sponsor principal « Fischer ». Michael est un cavalier très occupé qui partage son temps entre ses écuries et les concours. Mais lorsqu’il était là, il a toujours pris le temps pour moi et avait un œil bienveillant partout. Je sautais régulièrement avec ses jeunes chevaux de 4 ans, des séances que je n’oublierais jamais! Je pense que c’est un réel privilège d’avoir eu l’opportunité de travailler dans une telle écurie, entourée de personnes formidables et de chevaux exceptionnels. J’ai adoré chaque seconde, le temps est passé trop vite et je veux y retourner! »

 

  • Dylan BOULINEAU

« Je suis parti en stage au Pays Bas chez le cavalier olympique Tim Lips, n°21 mondial en complet. J’y ai rencontré une équipe chaleureuse et une ambiance propice à la progression. Je suis très chanceux car j’ai pu participer à de nombreux CSO dans le pays . Et surtout j’ai eu le privilège de vivre l’expérience de la coupe des Nations de Aix-La-Chapelle (Aachen) en tant que groom de ce célèbre cavalier. C’était parfait. »

 

 

 

 

 

  • Solène REGNIER

 » Je suis partie avec Belouga en Allemagne, pour rejoindre les écuries de Julia Krajewski. En arrivant là-bas, j’ai été surprise par la structure, je ne m’attendais pas à ça ! Julia travaille en tant qu’entraîneur national pour l’équipe allemande des Jeunes Cavaliers, elle est donc basée au centre d’entraînement olympique d’Allemagne (DORK). Ce centre dispose de tout : manèges, carrière, terrain de cross, marcheur, pré… Julia a tout de suite été très accueillante, je me suis sentie très à l’aise dès le début, et je n’ai eu aucun problème à m’intégrer. J’ai passé plusieurs soirées avec les jeunes cavaliers allemands, c’était très sympa. Aux écuries je faisais beaucoup de choses: monter les chevaux dont les deux chevaux de tête de Julia (Samouraï du Thot et Amande de B’Neville), les soins… Julia avait une totale confiance en moi. Quand elle est partie aux Championnats d’Allemagne a Luhmulhen, qu’elle a gagné, je suis restée seule à gérer les écuries. Elle a aussi toujours pris le temps de m’entraîner avec Belouga dans les 3 disciplines, je crois qu’elle a vraiment aimé mon cheval. Et elle a toujours été impliquée. Nous avons beaucoup progressé ! Alors évidement mon meilleur souvenir fut notre victoire dans le CCI2* de Emmeloord, c’était incroyable… Cette été nous a fait passé un cap et je suis très reconnaissante auprès de toutes les personnes qui m’ont entouré ! »

Solène Regnier : un travail qui paie avec Julia Krajewski !

 

 

En savoir plus sur la formation Suivez le quotidien des élèves

 

 

Grand Régional CSO au Haras du Pin : les élèves de l’ESCE en force et en forme

Les pistes du Haras national du Pin accueillaient du 28 au 30 juin 2019, une étape du Grand Regional de CSO.

Enseignants, écuyers du Cadre noir, et élèves de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation du Pin et de Saumur étaient au rendez-vous.

Cavaliers préparateurs de jeunes chevaux: Un enseignant remarquable dans les épreuves pro et des élèves remarqués dans les cycles libres et les amateurs

Les élèves cavaliers préparateurs de jeunes chevaux étaient sur tous les fronts durant ces trois jours tout comme leur formateur Alban Notteau. Ce dernier a d’ailleurs montré l’exemple à ses élèves avec de beaux classements : 10ème du Grand Prix Pro 1(1,45 m) , 9ème de la  Vitesse Pro 2 (1,35 m) et 3ème du Grand Prix Pro 2(1,30 m).

Le ton était donné, et les élèves ont suivi l’exemple en enchaînant les sans-faute sur la piste du Château vendredi et samedi dans les cycles libres jeunes chevaux. On peut souligner les beaux doubles sans-faute notamment de  :

  • Milena LE CLOIREC avec EASY DE LA CHATRE
  • Nollan RENAULT avec  ECHO DE CAVERIE et DUC DE LA VANRIE*ENE-HN
  • Martin TROU avec ERMITAGE BOY et DOUNIA DU PIN
  • Roman GRIFFATON avec DELAMOUR*ENE-HN
  • Laure STREHAIANO avec DJAMILA DU PIN
  • Clementine SANTORO avec DAOUD DU PIN

En compétition amateur, aussi les élèves ont récolté de bons résultats. Ils sont nombreux au classement. On retiendra par exemple la victoire de Laure dans l’Amateur 2 Spéciale avec CREOLE DU PIN. Anna GEROUX termine sur la 3ème marche du Podium du Grand Prix 115 avec PECK DES BRIMBELLES Z*ENE-HN et Milena termine 4ème du Grand Prix 120 avec BLOODY MARY DE LADUNE*ENE-HN

Ce grand rendez-vous du CSO était également l’occasion de supporter un apprenti DEJEPS (première année), Thibault Heinguez, en alternance entre l’ ESCE du Pin et les écuries du cavalier professionnel Teddy Tellier. Devant le jury, il a monté un beau parcours, et a validé ce jour la certification de l’UC 4.

Il y avait également Louisiane Chesnier, apprentie DEJEPS (2ème année) parmi les engagés durant ce week-end. Elle remporte tout en finesse la Vitesse (1,25 m) Pro3 du vendredi avec Affixe du Vallon.

 

Déplacement des élèves de formation sport et des écuyers du Cadre noir

Du côté des élèves, il y avait des représentants de l’ ESCE site de Saumur, et surtout de la formation sport BPJEPS, dans tous les niveaux d’épreuves.

Flavia MAGARIAN était la seule représentante engagée dans le Derby du samedi soir avec sa BOOM DES VERMELLES. Ce derby passait juste sous les terrasses du château, un cadre idyllique. Une belle épreuve animée, dans laquelle Flavia se classe aisément 4ème. Elle a également assuré le rôle de reporter photo pour toute l’équipe de Saumur durant les trois jours !

En amateur, en grand prix, on retrouve Stephane GRAS à la très belle 10ème place de l’ Amateur Elite 1,25 m.

@FLAVIA MAGARIAN

 

Dans les épreuves pro, on peut féliciter Roman LEMEROND 13ème du Grand Prix Pro 2 (1,35 m)

 

Les écuyers et enseignants de l’écurie CSO, Jean-Noël BATLE, Nicolas MAYNARD et Nicolas PEREZ ont également représenté le Cadre noir sportivement, et le public a pu admirer la tunique noire lors des remises de prix.

Nicolas PEREZ est 7ème et 9 ème du  Grand Prix Pro 2 (1,30 m) avec VIDOCK DU RIOL*ENE-HN et TOUTELLA D’AGEMONT*ENE-HN. Dans cette même épreuve, on retrouve Nicolas MAYNARD à la 10ème place .

Jean-Noel BATLE quant à lui s’adjuge une 10 ème place dans la Vitesse Pro2 (1,35 m).

 

 

 

 

 

 

Pour résumé ces trois jours de sport : l’école supérieure du cheval et de l’équitation, qu’il s’agisse du site du Pin ou du site de Saumur, était bien présente ! Ce type de regroupement démontre la complémentarité des sites (ex ENE et ENPH) , et la qualité de l’encadrement qui  mène les élèves, jeunes futurs professionnels de la filière équine, aux remises des prix.

 

 

 

Modules techniques d’élevage : programmation 2019 / 2020

Reproduction , élevage, gestion des pâtures, soins : des stages courts et des outils pour vous former tout au long de votre vie

 

Si vous êtes éleveurs, détenteurs, propriétaires, gérants d’une structure équestre, vous êtes amenés à gérer les soins de première urgence, à optimiser l’alimentation et vos pâtures, à assurer le poulinage ou encore à préparer les juments à la saison de reproduction.

 

La Jumenterie du Pin, site IFCE de formation et de recherche sur la thématique reproduction et élevage, propose des modules techniques pour vous perfectionner ou rafraîchir vos connaissances.

 

 

Des stages courts à la journée ou à la semaine, avec des sessions théoriques et pratiques, en plein cœur de la première région d’élevage de France.

 

Les formateurs IFCE, experts des techniques d’élevage et de reproduction, vous proposent un calendrier de formation adapté aux périodes de monte et de poulinage pour ne pas contraindre l’emploi du temps des éleveurs ou des gérants de structures équines.

 

Ci-dessous, voici donc une liste des prochains stages organisés à la Jumenterie du Pin entre septembre 2019 et mars 2020.

 

 

 

Programmation 2019/2020

Formation Date Durée Lien formation
Gestion des pâtures 26 septembre 2019 1 jour (7h) En savoir plus
Gestion du poulain au sevrage Du 21 au 25 octobre 2019 4 jours (28h) En savoir plus
Soins de première urgence 21 novembre 2019 1 jour (7h) En savoir plus
Préparer sa jument à la saison de reproduction 25 février 2020 1 jour (7h) En savoir plus
Optimiser la gestion de l’étalon reproducteur 27 février 2020 1 jour (7h) En savoir plus
Poulinage et soins au poulain nouveau-né ( journée niveau 1) 7 mars 2020 1 jour (7h) En savoir plus
Gestion des reproducteurs Du 9 au 13 mars 2020 4 jours (28h) En savoir plus
De la fin de gestation au poulain nouveau né Du 23 au 27 mars 2020 4 jours (28h) En savoir plus
Limiter la mortalité autour du poulinage ( journée poulain niveau 2) 26 mars 2020 1 jour (7h) En savoir plus

 

 

Et pour aller plus loin :

L‘Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – site du Haras national du Pin propose également deux formations qualifiantes en lien avec les soins, l’élevage, la gestion d’équidés..

Assistant d'élevage        Groom international

 

Vous pouvez également suivre des modules complémentaires sur le site pour apprendre à se dépanner en maréchalerie par exemple ou en sellerie.

Pour tout savoir sur les formations professionnelles continues et sur les modalités de financement, n’hésitez pas à nous contacter :

Coralie Cordier – assistante administrative de la Jumenterie du Pin : coralie.cordier(at)ifce.fr

02 33 12 12 00

 

Des fiches pour vous accompagner

L’élevage d’équidés est un vaste sujet. L’IFCE diffuse, gratuitement, des fiches équipédia, accessibles à tous sur la thématique élevage. Vous trouverez ainsi des informations sur tous les sujets de la gestion des reproducteurs à la naissance de poulains en passant par les aspects de la génétique.

équipédia - ELEVAGE

 

Des webconférences pour rester à la pointe des connaissances

Tout comprendre en 30 minutes avec un expert

Vous pouvez retrouver l’ensemble des web-conférences déjà diffusées sur les thématiques Reproduction et élevage sur l’espace connaissances du site internet.

Webconférences IFCE

 

Groom, cavaliers jeunes chevaux : ne manquez pas les dernières sélections 2019

Les vacances d’été débutent à peine, mais il est déjà temps de songer à la rentrée 2019 !

Cavalier jeunes chevaux CSO, groom international ou entraîneur ( DEJEPS) : dernière ligne droite pour les sélections et inscriptions 2019

Cavaliers amateurs et professionnels, si vous souhaitez intégrer une formation « équitation » de l’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation site du Pin, il vous reste seulement quelques semaines pour envoyer votre dossier.

Afin d’assurer l’adéquation entre le parcours de formation choisi et le stagiaire, ainsi que l’insertion de ses diplômés, l’École supérieure du cheval et de l’équitation sélectionne les candidats en amont. Une première vague de sélection a eu lieu entre avril et juin. Ci-dessous, vous trouverez les dernières dates de sélection à ne pas manquer ainsi que les informations concernant le retour des dossiers.

 

Formation – Intitulé Date tests sélection (1 journée) Date limite de retour du dossier Date début de formation Lien formation
Groom international 13/09 28/08 nov-19 Voir la formation
Cavalier jeunes chevaux CSO 05/08 15/07 nov-19 Voir la formation
DEJEPS perfectionnement sportif Mention sport équestre (support cso/cce /dressage) 09/09 25/08 oct-19 Voir la formation

Les informations pratiques

Candidatures

Les dossiers d’inscription aux journées de sélection sont mis à disposition sur le site internet.
Toutes les informations complémentaires sont disponibles sur le site dans la rubrique FORMATIONS.

Accès

Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – Site du Haras national du Pin

Les écuries du bois

61310 Le Pin- au-Haras

Hébergement / restauration

Logement et restauration possible sur place ( chambres individuelles et self pension complète ou demi-pension)

Pour connaitre les tarifs et en savoir plus sur la réservation, contactez Christine Bertran

resa.escelepin@ifce.fr

07 61 51 07 75

Contacts

Vous souhaitez plus d’informations :

esce(at)ifce.fr

02 33 12 12 00

Vous souhaitez nous rencontrer pour préparer la rentrée 2020 , approfondir votre projet professionnel, organiser votre reconversion … :

  • Une journée portes ouvertes est organisée tous les ans en février (date 2020 bientôt disponible)
  • Sur les salons et les événements:
Rencontrez-nous

 

Suivez le quotidien des stagiaires de l’Esce : rendez-vous sur les groupes Facebook

ESCE LE PIN ESCE SAUMUR

 

DEJEPS PRO: quels résultats ou diplômes pour alléger le parcours de formation ?

Le Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Education Populaire et des Sports (DEJEPS) spécialité Perfectionnement sportif mention sports équestres est un diplôme de niveau III (Bac + 2). Ce dernier permet de professionnaliser la démarche d’entraînement avec des cavaliers amateurs.

L’École supérieure du cheval et de l’équitation – site du Pin propose une formation professionnelle continue DEJEPS à destination des cavaliers professionnels.

En pratique :

  • Lieu : IFCE – Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – 61310 Le Pin-au-Haras
  • Nombre de participants : 10 places / promotion
  • Tarif : 18€ / heure. Il existe diverses possibilités de prises en charge pour vous aider à financer votre formation, en totalité ou en partie. L’accès aux différents dispositifs existants dépend de votre statut.
  • Supports: Dressage, CSO ou CCE 

 

Équivalences, et allégement du nombre d’heures de formation

Ce cursus est adapté aux professionnels (salariés ou à leur compte ) en activité.
En effet, le calendrier de regroupement est majoritairement concentré sur la période hivernale, et un suivi individualisé est proposé en fonction des profils .

Par exemple, sur un volume de formation standard de 420 heures: un stagiaire ayant des résultats en compétition (exigences mentionnées dans le schéma ci-dessous) pourra être allégé sur le volet pratique. Il passera à 245 h de formation.

Et si en plus il est titulaire du BPJEPS, il aura moins de 200 heures à réaliser sur 14 mois.

 

Conditions d’accès et prérequis

Être âgé(e) de 18 ans au moins à la date d’entrée en formation,

et satisfaire aux exigences préalables :
• techniques en fournissant une attestation de résultats du Directeur technique national,
• et pédagogiques en fournissant une copie du diplôme du BPJEPS (ou BEES1) ou en validant le TEP pédagogique

Ils ont suivi cette formation

Cavaliers professionnels renommés, jeunes et moins jeunes, ils ont choisi de préparer leur diplôme d’entraîneur sur le site du Pin et dispensent aujourd’hui des cours ou des stages, ou accompagnent des amateurs :

Félicie BERTRAND, Sylvain MONTIGNY, Sébastien TENCE,  Rudy COCK, Tom CHERRE, Ninon CASTEX, Clarance GENDRON, Charles Hubert CHICHE, Julie BORDENAVE, Simon DUQUESNE,…

 

Contact & inscriptions

Mail : esce@ifce.fr / Tél : 02.33.12.12.18

Cécilia Vadon- Coordinatrice des formations DEJEPS du Pin

Mail : cecilia.vadon@ifce.fr

Tél: 06.88.39.97.31
Fabienne Legeard – Secrétariat

 

Des formations de qualité

Qualicert_Def

 

L’IFCE a obtenu en octobre 2018 la Certification de Services QUALICERT conformément au référentiel : « Des engagements certifiés pour la Formation des entrepreneurs du vivant – RE/VIV ». Cette certification atteste de l’engagement de l’ IFCE pour le développement et la mise en place de prestations de service de qualité.

 

Pédagogie innovante et transfert d’apprentissage

L’IFCE est engagé dans un projet d’optimisation de l’apprentissage et de la performance du cavalier et du meneur par l’ajustement innovant des méthodes d’enseignement .

Découvrez dans l’article ci-dessous de nombreux exemples d’application au sein des formations notamment.

 

Les applications au sein des formations de l’IFCE au quotidien : exemples au sein des cursus BPJEPS sport de l’ESCE –Saumur

  •  Préparation physique et exercices de proprioception

Les formations sport BPJEPS et DEJEPS permettent la préparation d’un diplôme d’enseignement en parallèle d’un programme d’entraînement sportif. Encadré par un coach, les élèves disposent de cours de préparation physique lors desquels ils sont amenés à développer également leurs capacités proprioceptives. Ces dernières sont importantes pour le cavalier car il doit être capable de dissocier les actions des différentes parties du corps. A titre d’exemple, le cavalier doit absorber les mouvements produits par la locomotion de son cheval sans le perturber. Il doit aussi pouvoir agir avec à-propos et finesse, avec ses mains, ses jambes, tout en prenant des informations avec le regard sur le tracé à effectuer ou les difficultés à venir.

La concentration et de la respiration ont un rôle primordial dans la réalisation de ces exercices dont l’objectif est d’améliorer le fonctionnement et l’équilibre des cavaliers. Une respiration lente permet de se recentrer sur soi. L’expiration facilite le relâchement.

Exemples d’exercices en images proposés au sein des formations de l’ Ecole supérieure du cheval et de l’équitation par Nicolas Sanson (écuyer du Cadre noir de Saumur, et directeur adjoint en charge de la pédagogie et des moyens du Pôle Formation )

 

 

  • Mise en selle avec les enfants

Afin de mettre les élèves BPJEPS en situation d’animation et de gestion de pédagogie collective, des séances avec des enfants sont organisées entre le mois d’avril et la fin du mois de Juin. Cette animation présente de nombreux atouts pédagogiques : Au sol puis à cheval, les enfants doivent respecter les règles de sécurité, apprendre à se positionner avec le cheval. Puis ils apprennent à s’orienter dans l’espace sur le cheval et développent ainsi les réflexes primaires, d’abord avec des exercices de voltige puis en selle.

 

 

Accompagner les enseignants et développer leurs compétences avec des situations pédagogiques innovantes


Les professionnels se doivent de proposer aux pratiquants des situations pédagogiques évolutives variées, les mettant davantage dans un confort physique et mental pour  s’approprier la pratique équestre sous toutes ses formes.
Pour répondre à ce besoin, l’IFCE a donc développé un « Certificat de Compétences Spécifiques » axé sur le transfert d’apprentissage au service de la performance. Cette formation, destinée aux enseignants et entraîneurs d’équitation alterne mise en situations concrètes, éclairages théoriques, retours d’expériences et travaux personnels.

Ce Certificat de Compétences Spécifiques vise à :

  • Diversifier la pratique par le travail à pied ; à la longe et aux longues rênes afin de solliciter l’apprentissage visuel de la motricité du cheval.
  • Offrir des situations sécurisées pour permettre au cavalier d’approcher des sensations d’équilibre et de disponibilité motrice qu’il n’aurait pas quand il faut qu’il s’occupe en même temps de la propulsion et de la direction.
  • Développer chez tous les cavaliers la communication et le tact avec le cheval.

L’ouverture à une pédagogie collective par ateliers, se rapprochant de la pratique des enseignants d’éducation physique et sportive, permettra aux professionnels d’accueillir les groupes, les classes, les colonies de vacances.

Ces apprentissages à côté du cheval, en groupe ou en situation d’apprentissage spécifique permettent de compléter le répertoire moteur du cavalier autour de perceptions, de sensations et de motricités qu’il pourra réinvestir, au travers des transferts d’apprentissages quand il se retrouvera en situation d’équitation classique à califourchon.

 

Tout savoir sur le CCS transfert d'apprentissage

 

  • Les travaux d’innovation pédagogique en attelage

Depuis 2014, l’IFCE est engagé dans un projet d’optimisation de l’apprentissage et de la performance du meneur par l’ajustement innovant des méthodes d’enseignement à l’attelage en partenariat avec le Laboratoire Interdisciplinaire de recherche en Didactique, Éducation et Formation (LIRDEF). Aujourd’hui, ces dispositifs de formation comprennent différents outils pédagogiques :

– un livret du formateur ;

– le précis du meneur d’attelage (vol.1), au format de poche ;

– un environnement de vidéo-formation ERCam (Ecouter Regarder Comprendre l’activité de menage) ;

– un prototype de simulateur interactif de communication par les guides coMtactS issu du partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) de Chalon sur Saône.

Afin de continuer l’ajustement des outils pédagogiques innovants aux situations réelles de travail rencontrées dans les centres équestres, l’IFCE souhaite expérimenter dès à présent la mise en place d’espaces de coopération public-privés afin de soutenir la diversification et l’innovation dans les pratiques d’enseignement des établissements de formation équestre.

 

  • Accompagner les enseignants avec des ouvrages thématiques sur les transferts d’apprentissage

Equitation et Judo : les transferts d’apprentissage

Depuis plusieurs années, les stagiaires de la formation universitaire et professionnelle de l’IFCE pratiquent le judo et le taïso. La volonté des formateurs d’inclure ces disciplines dans le cursus de formation découle de constatations. Le cavalier doit être un athlète complet en pleine forme physique.

Pour durer dans l’enseignement et l’entraînement d’une discipline sportive, il faut prendre soin de son corps et rester en très bonne forme physique. Le taïso est une discipline qui y contribue fortement.

La connaissance et la pratique de certaines techniques de judo n’est pas une fin en soi mais des outils pour rendre la pratique de l’équitation plus sûre. Le judo permet des transferts positifs vers l’équitation au travers de nombreux principes : La conduite de soi, l’écoute des partenaires et autrui, les déplacements synchronisés, l’équilibre, la préparation physique adapté, etc..

Un ouvrage sur cette démarche innovante autour des différents transferts d’apprentissage possible entre ces deux disciplines vient de paraitre. Il est destiné aux cavaliers et aux enseignants.  Dans ce livre, chaque notion est traitée d’un point de vue « cavalier » et d’un point de vue judoka. Le tout est éclairé par une approche scientifique. Les auteurs grâce à ce livre souhaitent amener chaque cavalier à réinvestir dans son équitation ce qu’il a appris au judo / taïso. Ils proposent des outils et des connaissances pour faire entrer le cavalier dans une dynamique d’autonomie dans la réalisation des gestes et d’attitudes contrôlés, sécurisés et justes.

 

Acheter l'ouvrage en ligne

 

Nouveauté formation : Le DEJEPS rénové s’ouvre à l’attelage!

Le DEJEPS rénové, entré en vigueur le 1er février 2019, s’appelle désormais DEJEPS spécialité « Perfectionnement sportif », mention « sports équestres » et s’applique à un support au choix.

L’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation ( site du Haras national d’Uzès) s’est positionnée sur le support attelage du DEJEPS Perfectionnement sportif, Mention Sports équestres  (en plus des supports CSO; CCE; Dressage; Hunter sur les sites de Saumur et du Pin). Le site d’Uzès, ayant reçu l’habilitation le 7 mai 2019 dernier, proposera donc aux enseignants et aux meneurs-compétiteurs en attelage un cursus spécifique pour obtenir un diplôme d’entraîneur de la discipline Attelage.

 

Sélection et déroulé de la formation DEJEPS support attelage

La formation débutera le 25 novembre 2019 pour se terminer le 19 novembre 2020.

Deux sessions pour les tests d’entrée sont prévues : les 2 et 3 septembre et les 2 et 3 octobre 2019.

Suite au positionnement des candidats, des parcours individualisés leur seront proposés.

 

Public

Les candidats visés par cette formation sont des enseignants-animateurs, dirigeants ou salariés, ainsi que des compétiteurs en attelage de niveau amateur 2, qui souhaitent devenir entraîneurs dans cette discipline.

Après la réforme du BPJEPS activités équestres en 2016 induisant la disparition de la mention attelage, la réforme du DEJEPS et l’apparition de nouvelles disciplines supports ont permis une ouverture pour les personnes cherchant à se professionnaliser en attelage.

Pour des centres équestres situés dans un secteur très concurrentiel, l’attelage peut permettre de développer de nouveaux produits dans le secteur sport et loisirs équestres, d’accéder à de nouveaux pratiquants et ainsi de diversifier leurs activités.

 

Fiche Formation DEJEPS attelage

Renseignements : 04.66.22.98.59  ou esce(at)ifce.fr

Plus d’infos sur le site du Haras national d’Uzès : cliquez-ici

 

5 conseils pour préparer les tests d’entrée en formation universitaire et pro

Comment se préparer aux tests de sélection – pour la formation universitaire et professionnelle de l’ ESCE SAUMUR ?

Vous projetez d’entrer en formation à la rentrée prochaine au sein du double cursus, en alternance entre l’UFR-ESTHUA (université d’Angers – campus de Saumur) et l’école supérieure du cheval et de l’équitation? Si votre dossier a été retenu, vous avez donc reçu votre convocation pour les journées de sélection début juillet.

Nous avons été demander aux élèves de la promotion 2019 quelques conseils pour bien vous préparer au passage de ces tests de sélection.

  1.  Ne pas rester dans sa zone de confort :

il est conseillé de réaliser des stages, de travailler ou de découvrir des écuries professionnelles. Au contraire, il est vivement déconseillé de rester dans « son cocon » à la maison, ou dans le centre équestre ou l’écurie de propriétaire dans laquelle vous êtes installés depuis des années. Pour ne pas être complétement perdu en arrivant à l’école , il est bon d’avoir pu s’imprégner du fonctionnement de plusieurs écuries, et d’avoir l’habitude de partir en concours plusieurs jours par exemple (cela vous aidera aussi pour la gestion du matériel )

   2. Se préparer à l’avance : « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point »

Il est important de se préparer en amont, il ne faut pas attendre le dernier moment pour apprendre le vocabulaire adéquat à la mise en situation pédagogique par exemple. De la même façon, il vaut mieux prévoir à l’avance le voyage, car dès le premier jour, vous serez attendu .. à l’heure ! La ponctualité est de mise.

   3. S’intéresser à la pédagogie

Les trois fondamentaux « S’équilibrer, avancer, tourner  » ça vous parle? Les élèves soulignent l’importance de s’intéresser à la pédagogie en amont des sélections, et de vous y préparer.

L’IFCE vous propose des webconférences à voir et revoir sur ce sujet, mais également des fiches équipédia.

Webconférences IFCE - Pédagogie

Vous pouvez également vous rendre sur le site de la FFE, dans l’espace enseignant pour enrichir vos connaissances.

   4. Avoir un esprit d’équipe

« On voit pendant les tests s’il y a une bonne ambiance ou pas. C’est d’important que les candidats s’entendent bien et que tout le monde s’entraide. Il faut vraiment que nous formions une équipe. »

   5. Bien préparer son matériel en amont

Il est demandé de venir en tenue de concours pour les épreuves ( veste, chemise, pantalon blanc,..) avec du matériel propre et en bon état ( selle, bride, filet, bottes cirées, …). Il vous faudra donc penser à tout avant de partir !

 

L’équipe pédagogique vous propose également une vidéo présentant quelques exercices des sélections :

Vous avez toutes les cartes en main, maintenant à vous de jouer ! Rendez-vous en juillet à l’ESCE – Saumur!

Une promotion qui promet : bravo aux vices champions par équipe à Jardy

Carla Berton, Ines Groult, Louis Dupuy et Lucas Cerisy, tous les 4 élèves en première année de formation universitaire et professionnelle à Saumur, sont partis le week-end dernier en région parisienne accompagnés de leur collègue de promotion Margot Brouillard.

Motivés par l’idée de concourir en équipe , les élèves se sont donc engagés dans le championnat Amateur Team 2019 organisé au Haras de Jardy du 8 au 10 juin 2019 , sur les épreuves amateur 1.

Un déroulé  (presque) parfait si on oublie la tempête

Pour cette compétition l’équipe doit être composée de 3 (minimum) ou 4(maximum) participants. Margot accompagnait donc ses camarades en tant que coach : une bonne mise en application de toutes les compétences pédagogiques et techniques acquises durant cette première année.

Le championnat se déroule en trois phases : 2 manches suivies d’un barrage.

Après le passage de la tempête Miguel et une nuit agitée à causes des aléas climatiques, la team a néanmoins commencé la compétition du bon pied ! A l’issue de la première manche, ils se retrouvent  en première position ex-æquo  en totalisant un score de 4pts. La deuxième manche rajoute 8pts au compteur, ce qui les place à la deuxième place ex-aequo. Les quatres mousquetaires ne baissent pas les bras dans le barrage. Leurs excellents parcours leur offrent donc la médaille d’argent !

Une belle première participation à ce championnat pour une équipe 100% formation – ESCE Saumur.

Les impressions à froid : les élèves prennent la parole

« On était hyper motivés, c’est un projet de fin d’année très sympa. On a plus l’habitude de courir en individuel donc on avait vraiment envie de profiter d’un championnat par équipe. L’ambiance durant cette compétition était au top, au sein de l’équipe mais également entre les équipes , c’est complétement différent des autres concours. »

« L’esprit d’équipe c’est prenant. On stresse plus pour les autres que pour nous dans ce type de championnat »

« Pour préparer le concours, on a réalisé un programme d’entraînement en amont avec Nicolas Maynard, écuyer du Cadre noir et enseignant CSO. Pour bien préparer les chevaux, on a travaillé sur un enchainement le jeudi avant le championnat »

« Sur place, on s’est bien réparti les rôles, et on a fait vraiment équipe tout le long. On est prêt à recommencer l’année prochaine si l’emploi du temps de la formation nous le permet ! »

Après une victoire dans le championnat CCE au National des enseignants en octobre 2018, de nombreux classements toute l’année dans leur discipline respective, cette médaille d’argent est une belle récompense du travail d’équipe.