Equitation et judo : les transferts d’apprentissage

19 mai 2020

Résumé :

Le cavalier doit être un athlète complet en pleine forme physique. Pour améliorer la technique et les performances, le couplage avec un autre sport se révèle très positif.
C’est à partir de ce constat que nous considérons la pratique du judo et du taïso comme un complément possible de la formation du cavalier.

Sont abordés dans cette webconférence les différents transferts d’apprentissage possibles entre une pratique du judo/taïso adaptée et l’équitation.

Chaque notion est traitée d’un point de vue « cavalier », d’un point de vue « judoka », et le tout est éclairé par une approche scientifique.

L’objectif est de montrer à chaque cavalier qu’il peut réinvestir dans son équitation ce qu’il a appris au judo/taïso.
Le judo et le taïso (préparation physique) donnent au cavalier des clefs de compréhension de son équitation par l’apprentissage d’une meilleure maîtrise de soi.
Les transferts vont développer des comportements plus conscients, précis et plus efficaces, aussi bien sur le plan sensori-moteur que sur celui du mental.