équitation

Ouvrage « équitation et judo : les transferts d’apprentissage »

L’Institut français du cheval et de l’équitation publie un nouveau titre pour étoffer ses éditions sur la thématique «Équitation». Destiné aux enseignants et à leurs élèves, cet ouvrage propose une démarche innovante basée sur les transferts d’apprentissage.

 

Une approche originale pour l’enseignement de l’équitation

Pour améliorer la technique et les performances du cavalier, le couplage avec un autre sport se révèle très positif.

C’est à partir de ce constat que les auteurs, forts de leur expertise en formation de ces deux disciplines et de leur analyse scientifique, invitent à considérer la pratique du judo et du taïso pour compléter la formation du cavalier.

Un parallèle entre les deux disciplines pour la progression des cavaliers

L’objectif est d’amener chaque cavalier à réinvestir dans son équitation ce qu’il a appris au judo/taïso. Cet ouvrage propose des outils et de la connaissance pour le faire entrer dans une dynamique d’autonomie dans la réalisation de gestes et d’attitudes contrôlés, sécurisés et justes. Le judo et le taïso donnent au cavalier des clefs de compréhension de son équitation par l’apprentissage d’une meilleure maîtrise de soi. Les transferts vont développer des comportements plus précis et plus efficaces, aussi bien sur le plan sensori-moteur que sur celui du mental.

Sont abordés dans ce livret les différents transferts d’apprentissage possibles entre une pratique du judo/taïso adaptée et l’équitation. Chaque notion est traitée d’un point de vue « cavalier », d’un point de vue « judoka », et le tout est éclairé par une approche scientifique. Au fil de l’ouvrage, des renvois vers des vidéos en ligne sont proposés via des QR codes.

 

DIR-librairie-judo-equitation

 

Commander ce livre

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager

DEJEPS en formation continue : un diplôme d’entraîneur pour les cavaliers professionnels

Le Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Education Populaire et des Sports (DEJEPS) spécialité Perfectionnement sportif mention sports équestres est un diplôme de niveau III (Bac + 2) qui certifie des compétences de conception, de coordination et de mise en oeuvre d’un projet de perfectionnement sportif.

Ce diplôme permet de professionnaliser la démarche d’entraînement avec des cavaliers amateurs.

Le site du Pin propose une formation professionnelle continue DEJEPS à destination des cavaliers professionnels.

Nb : Une formation DEJEPS pro est également proposée sur le site de Saumur en alternance (3 modules à l’ESCE – Saumur et 2 périodes de stages). Pour en savoir plus :

DEJEPS pro alternance Saumur

En pratique

  • Durée : de 35 à 60 jours, répartis par modules (2-3 jours) de formation sur 14 mois selon le plan individuel de formation proposé à l’entrée en formation
  • Lieu : IFCE – Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – 61310 Le Pin-au-Haras
  • Nombre de participants : 10 places / promotion
  • Tarif : 18€ / heure. Il existe diverses possibilités de prises en charge pour vous aider à financer votre formation, en totalité ou en partie. L’accès aux différents dispositifs existants dépend de votre statut.
  • Supports: Dressage, CSO ou CCE

Conditions d’accès – prérequis

Être âgé(e) de 18 ans au moins à la date d’entrée en formation, et satisfaire aux exigences préalables :
• techniques en fournissant une attestation de résultats du Directeur technique national,
• pédagogiques en fournissant une copie du diplôme du BPJEPS (ou BEES1) ou en validant le TEP pédagogique

copyright: C.COURSAN

copyright: C.COURSAN – Promotion 2018

Ils ont suivi cette formation…

Cavaliers professionnels, ils ont choisi de préparer leur diplôme d’entraîneur sur le site du Pin :
Félicie Bertrand, Sylvain Montigny, Sébastien Tence,  Rudy Cock, Tom Cherre, Ninon Castex, Clarance Gendron, Charles Hubert Chiche, Julie Bordenave, Simon Duquesne,…

Contact & inscriptions

esce(at)ifce.fr / 02.33.12.12.18

Cécilia Vadon- Coordinatrice des formations DEJEPS du Pin
Fabienne Legeard – Secrétariat

Dossier de candidature 2019

TEP Pédagogique et sélection : mardi 23 avril 2019 / mardi 25 juin 2019.

Des formations de qualité

Qualicert_Def

L’IFCE a obtenu en octobre 2018 la Certification de Services QUALICERT conformément au référentiel : « Des engagements certifiés pour la Formation des entrepreneurs du vivant – RE/VIV ». Cette certification atteste de l’engagement de l’ IFCE pour le développement et la mise en place de prestations de service de qualité.

Retour sur les journées portes ouvertes formations et FAQ

Retour sur les journées portes ouvertes FORMATIONS des sites de Saumur et du Pin, et séance de rattrapage pour les absents.

Rencontre avec les stagiaires, les enseignants, les équipes administratives lors des journées Portes ouvertes 2019.

jpo2019

Lundi 4 février, le mauvais temps n’a pas empêché les participants ultra motivés de traverser la France (voire plus car certains venaient de Belgique) pour visiter l’ensemble du site de Saumur, sous les parapluies, en compagnie des élèves : Simon et Camille en dernière année de formation universitaire et professionnelle, ou Mathilde et Roxane en DEJEPS sport.

Une centaine de participants ont pu suivre ainsi une présentation générale des formations en se réchauffant autour d’un café et de viennoiseries, poser toutes leurs questions sur les prérequis, les financements et les sélections, mais aussi assister à un cours de travail à pied des enseignants en CCS ou des élèves en formation sport.

Photo JPO facebook CN

 

Samedi 9 février, le site du Haras du Pin a eu plus de chance côté météo, © A. Bassalerce qui n’était pas sans déplaire aux 120 personnes venues se renseigner. La journée s’est parfaitement enchaînée avec une présentation des formations suivie des visites de l’école menée par deux élèves CAP sellier–harnacheur. Ces visites permettent aux participants de s’imprégner du quotidien des élèves en croisant des attelages dans la cour, en traversant les bâtiments de l’hébergement et de la restauration pour aller jusqu’au manège, où les élèves cavaliers jeunes chevaux ou DEJEPS réalisaient des démonstrations. Après de nombreux échanges avec l’équipe administrative et les formateurs, tous les participants et organisateurs ont eu le loisir de se retrouver à la cafétéria pour partager un pot convivial.

Ce type de rencontre avec les équipes formation permet de préparer les sélections et de valider l’adéquation entre les formations et le projet professionnel de chacun.

 

  « Nous sommes ravis d’avoir pu visiter votre structure. »   « Nous sommes venues hier. Et nous vous remercions pour votre accueil. »    «[…] merci pour votre accueil, c’était très bien et cela nous a permis de mieux comprendre les formations proposées » «Je souhaitais vous remercier de l’accueil que vous nous avez réservé lors des portes ouvertes. Le déplacement certes long, était nécessaire pour  nous rendre compte de l’exigence que l’Ifce et le cadre noir demandent à ses futurs étudiants. Cela a été très intéressant et les discussions avec les différents intervenants vont permettre à notre fille de réfléchir très concrètement sur son projet professionnel et son avenir. »

 

51502962_10161207111760251_2189903283340967936_n

Et si vous n’avez pas pu assister à ces journées portes ouvertes…

Vous pouvez nous contacter directement :

Par mail : esce(at)ifce.fr

Tél : Saumur 02 41 53 50 55 //  Le Pin 02 33 12 12 10

 

Vous pouvez nous retrouver sur de nombreux événements (sur le stand Ifce ):

  • Salon International de l’Agriculture  – PARIS : les 28 février, 1e et 2 mars 2019
  • GRANDPRIX CLASSIC Spring Break – Fontainebleau : les 4 et 5 mai 2019 (en cours de validation)
  • Grandes Semaines SHF
  • National des enseignants – SAUMUR : les 7 et 8 octobre 2019
  • EquitaLongines – LYON : du 30 octobre au 3 novembre 2019
  • Salon du Cheval d’Angers
  • Salon du Cheval de Paris

Vous pouvez consulter la liste des questions fréquentes et les réponses ci-dessous :iconmonstr-light-bulb-18

  • Doit-on se pré-inscrire sur « parcoursup » pour intégrer vos formations?

Les inscriptions ne passent pas par parcoursup, les dossiers de candidatures sont disponibles directement sur le site internet

  • Où peut-on trouver les dossiers d’inscription ?

Les dossiers de candidatures sont disponibles directement sur le site internet (à partir de janvier en général) sur la fiche de présentation de la formation qui vous intéresse

Vous pouvez également nous contacter directement par mail : esce@ifce.fr

 

  • Pour postuler à la formation universitaire et professionnelle, où peut-on télécharger le fichier d’inscription?

Site internet de l'université
  • Faut-il trouver sa structure d’accueil avant l’entrée en formation ?

Oui. Vous pouvez vous rapprocher des coordinateurs de formation pour vous orienter dans la recherche de stages ou d’alternance. Il est possible également d’échanger avec les anciens élèves pour avoir des contacts ou de contacter les services équi-ressources qui recensent toutes les offres de stages et d’alternance dans la filière équine.

  • Quelles sont les possibilités d’hébergement et de restauration?

Sur le site de Saumur : pas d’hébergement possible sur place. Les élèves ont accès à un self pour se restaurer le matin et le midi du lundi au vendredi.

Sur le site du Pin : Un bâtiment est disponible avec des chambres individuelles avec salle d’eau et connexion internet et une salle de restauration. Le self est ouvert du lundi au vendredi le midi, mais les élèves peuvent opter pour la pension complète (restauration 7/7 matin, midi et soir).

Renseignements et réservations : resa.escelepin@ifce.fr

  • Etant titulaire d’un bac pro CGEA, dois je passer un contrôle de connaissance pour m’inscrire à la formation Certificat d’aptitude aux fonctions d’inséminateur ?

Pour les candidats titulaires d’un diplôme du ministère de l’agriculture de niveau IV minimum, l’ admission se fait après examen de leur dossier et présentation du projet professionnel  (pas de contrôle de connaissance).

  • Quels résultats en concours dispensent du test A (test en terrain varié) des TEP du BPJEPS ?

Conditions de dispense uniquement test A des TEP du BPJEPS, sur justicatif (attestation du DTN):

– 2 participations sans abandon ni élimination en épreuve CCE niv club 2 min

– ou 3 participations sans abandon ni élimination en épreuve de niv club 2 mini ou équivalentes dont une au moins en CCE ou TREC

  • Comment obtenir l’attestation de la DTN justifiant des résultats en compétition ?

Pour faire valoir vos performances en compétition pour la dispense du test technique des exigences préalables à l’entrée en formation, il vous faut une attestation du DTN. Vous pouvez effectuer cette demande directement sur le site la FFE : ffecompet.ffe.com/attestation_performances

  • Comment obtenir l’attestation de la DTN justifiant des 2400h d’expérience pour le dossier de candidature en DESJEPS Pro ?

La demande écrite sur laquelle figurent nom, prénom, date et lieu de naissance ainsi que les coordonnées complètes – adresse, téléphone et mèl – du demandeur,  est à envoyer, accompagnée des justificatifs officiels d’expérience  à l’adresse:

Direction Technique Nationale – FFE Formation – Parc Equestre Fédéral – 41600 LAMOTTE BEUVRON  

Les justificatifs d’expérience dans ce cadre :

  • Copie du diplôme d’enseignant : BPJEPS mention Equitation, ou BEES 1 ou du DEJEPS mention Dressage, CSO ou CCE
  • Pour les salarié(e)s : joindre certificats de travail, attestations d’employeur(s) ou à défaut feuilles de salaire (comportant votre fonction),
  • Si vous êtes travailleur indépendant : déclaration fiscale 2035 et son annexe ou déclaration 2342 et déclaration URSSAF,
  • Si vous êtes dirigeant(e) ou exploitant(e) : déclaration d’existence, attestations MSA.

 

  • Est-ce qu’il est obligatoire de venir avec un cheval personnel?

Oui pour les formations : formations sport BPJEPS/DEJEPS, formations DEJEPS pro et apprentissage, formation universitaire et professionnelle (1ère et 2ème). Le cheval doit avoir 6 ans au minimum, du niveau de l’examen.

Est-ce que je peux prétendre à un financement?

Les possibilités de financements dépendent des formations et des dossiers des candidats. Si vous souhaitez en savoir plus, contactez directement la responsable : maud.dupuy-duby(at)ifce.fr

 

 

 

Entraîner le dressage en anglais : échanges internationaux entre Saumur et Hartpury

L’École supérieure du cheval et de l’Equitation maintient son effort d’ouverture à l’international en développant des échanges et des voyages pédagogiques notamment avec le réseau des écoles européennes.

Un groupe de 10 élèves du Hartpury college est venu à Saumur du 12 au 15 février 2019 dans le cadre d’un échange inter-écoles avec les « licences » de Saumur (élèves de la formation universitaire et professionnelle, portée par l’ESTHUA – campus de Saumur) .

IMG_2012

Immersion au Hartpury College, stages à l’étranger, championnat des écoles européennes… de nombreuses actions sont mises en œuvre pour permettre une ouverture à l’international et particulièrement pour les élèves de formation universitaire et professionnelle.

Programme de la semaine : Pédagogie, dressage, sport

Les 10 stagiaires du Hartpury College sont pour la plupart Anglais, mais il y avait également des Canadiens, Suisses…

Une visite de l’école à leur arrivée leur a permis de découvrir le site et de s’imprégner de cette culture 100% cheval.

Durant cette semaine, les stagiaires étrangers ont été entraînés tous les matins par les 2ème année de formation universitaire et professionnelle (DEJEPS) en dressage, et bien sûr en Anglais, avec la cavalerie école. Christine Loyen a suivi toute la semaine les stagiaires étrangers pour les aider à soigner les chevaux de formation. Elle permet ainsi de faire le lien avec les enseignants.

Eric Deyna et Eloise Legendre les ont également encadrés sur des séances d’obstacles, et Loic Devedu leur a proposé une séance de sport au Centre Médico-Sportif. En dehors de la pratique, les stagiaires ont suivi des enseignements complémentaires sur les transferts d’apprentissage avec des chevaux « voltige », l’entraînement des sauteurs à la main présentés par les écuyers du Cadre noir, et la  présentation des travaux de recherche du plateau technique de Saumur.

La semaine s’est terminée par un examen pour les 2ème année de formation universitaire et professionnelle. Ces derniers ont passé leur certification « entraîner le dressage en anglais » grâce aux « cobayes » de Hartpury.

Une ouverture culturelle : partage de soirées conviviales et d’activités sportives originales.

Des moments de partage étaient également au programme. Mardi soir, élèves et encadrants se sont retrouvés à la cafétéria pour une soirée de présentation. Un exposé des élèves de Saumur, sur différents thèmes liés à la culture et la filière équestre (FFE, réseau EEN, Cadre Noir, le système des Galops°, l’IGEQ…), a rythmé la soirée autour d’une raclette géante.

Le mercredi soir, les élèves français et britanniques ont été invités à la séance de Taïso organisée au Dojo de Saumur par Gilles Hays, professeur de judo et Taïso.

 

 

 

 

 

Appel à communications – Journées sciences et innovations équines

Pour la première fois en 2019, l’Institut français du cheval et de l’équitation organise, en collaboration avec de nombreux partenaires professionnels : Les journées Sciences et innovations équines les 23 et 24 mai 2019 à Saumur incluant conférences plénières, tables rondes, posters et démonstrations. Profitez-en pour exposer vos travaux !

DIR_Affiche JSIE 2019

 

Le comité d’organisation lance un appel à :

– communications orales, posters ou démonstrations pratiques (pouvant inclure des équidés) ;

– issus de projets de recherche, d’études ou d’actions innovantes ;

– dans toutes les thématiques concernant la filière équine : du gamète à la médaille, incluant les équidés, les Hommes, les entreprises/exploitations

Pour l’année 2019, un focus particulier sera fait sur les sciences humaines et sociales avec un thème : « cheval, territoire et société »

 

 

Vous souhaitez présenter vos résultats ? Ne tardez pas !
Soumettez-nous votre résumé, via la plateforme pour le 15 janvier 2019 au plus tard.

Pour information : Ces journées remplacent les trois journées d’informations de l’Ifce : journée de la recherche équine, journée élevage et journée éthologie.
Les communications seront exclusivement choisies sur la base de cet appel à communications.

 

La formation professionnelle continue en CSO avec Thimothée Anciaume

L’oeil d’un cavalier international au coeur de l’écurie CSO

Deux fois par an, dans le cadre de la formation continue professionnelle, sous l’impulsion de François Fontaine, le référent technique de l’écurie CSO, Thimothée Anciaume vient  accompagner les enseignants et écuyers du Cadre noir en vue de la saison de compétition.

Cette rencontre vient agrémenter et valorise la compétence technique des « formateurs CSO » de l’école.

Thimothée Anciaume , l’œil d’un cavalier international aguerri

FOR-TANCIAUME Stage2018

Thimothée Anciaume est un cavalier international de CSO dont le palmarès depuis son plus jeune âge est bien rempli.

Fiche FEI Thimothée Anciaume

Du championnat de France à poney en 1988 aux épreuves des Coupes des Nations ou du Global Champions Tour, Timothée est de tous les podiums. Il intègre l’équipe de France Seniors en 2002 avec un étalon qu’il a formé, Fidélio du Thot*HN, se classant notamment 2ème de l’étape Coupe des Nations de Budapest (HUN). Il a également collaboré pendant plusieurs années avec le Haras des M et remporte à cette époque plusieurs étapes Coupe des Nations au sein de l’Equipe de France  avec les deux étalons Jarnac et Lamm de Fétan ( Gijón en 2007 , Lummen et Aix-la-Chapelle en 2009) ainsi que l’étape du Global Champions Tour de Valence avec Lamm de Fetan en 2010.

 

Depuis 2012, il est installé dans sa propre écurie en Normandie où il a formé et valorisé sur la scène internationale de nombreux étalons  comme Padock du Plessis*HN, Quorioso Pré Noir et Olympique Libellule.

Objectif et déroulé de l’intervention

Nicolas PEREZ Copyright @Studio Flora Charpentier

Nicolas PEREZ
Copyright @Studio Flora Charpentier

L’objectif de cette intervention est de donner un regard extérieur pour le cavalier, le couple et l’évolution du cheval. Cet échange concerne des compétiteurs qui enseignent le saut d’obstacles.

« On a un bon retour sur ces journées. Le but est d’aller à l’essentiel: on ne va pas travailler les bases car ce sont déjà des cavaliers professionnels, mais j’interviens avec un œil extérieur. Quand je vois les couples à chaque session, j’ai immédiatement des points qui me sautent aux yeux. Je suis l’évolution des chevaux avec un certain recul, j’ai un regard extérieur qu’un cavalier ne peut pas forcément avoir en étant au quotidien au contact du cheval. Je peux ainsi apporter mon avis et mon expérience sur la condition et les moyens de chacun. »

FOR-N MAYNARD CSO TA FLORA

Nicolas MAYNARD @Studio Flora Charpentier

En bref :

  • 2 jours de formation et d’échanges ( une journée d’exercices, de préparation et une journée plus condensée avec une mise en situation – parcours type concours)
  • Un suivi hivernal mis en place depuis 4 ans
  • Une dizaine de participants écuyers du Cadre noir et enseignants intervenants pour les formations de l’ Ecole supérieure du cheval et de l’équitation : François Fontaine, Jean-Noel Bartle, Nicolas Maynard, Nicolas Perez, Maxime Mercier, David Gomez ainsi que quelques uns de leur homologues du complet
  • Entre 12 et 15 chevaux
FOR-D GOMEZ CSO TA FLORA

David GOMEZ Copyright @Studio Flora Charpentier

Des interventions de haut-niveau : un point fort pour l’école

Les deux journées se sont déroulées dans le Grand Manège. Les élèves pouvaient ainsi suivre, selon leur emploi du temps, le travail de l’équipe.

La pluralité et le niveau des intervenants qui viennent sur le site de Saumur durant l’année est exceptionnel. Ces interventions ouvertes aux élèves régulièrement font de l’école un lieu unique de formation.

Les deux stagiaires de la formation Groom International du site du Pin, Estelle et Amaury, ont eu l’occasion d’observer et d’écouter les conseils du cavalier international. Ils ont eu la chance de pouvoir échanger avec lui également sur ses attentes vis-à-vis du travail d’un groom, et surtout sur les compétences indispensables pour être un bon groom.

Un échange de terrain qui permet de mieux appréhender la filière et de se préparer dans des conditions optimales.

Portrait de soigneur : Dominique Beugnet, un des pionniers des écuries

Portrait de soigneurs n° 3 aux petits soins : Dominique Beugnet

Qui sont ces hommes et femmes de l’ombre qui œuvrent en continu pour le bon fonctionnement de l’écurie formation et compétition?

FOR- écurie formation

Ils sont discrets mais, si les chevaux de « l’écurie formation » de l’Ecole Supérieure du Cheval et de l’Equitation (ESCE) – Saumur sont toujours parfaitement propres tout comme les allées de l’écurie, soignés, et même chouchoutés, c’est bien grâce aux soigneurs.

Les soigneurs de l’école sont aux petits soins avec leurs piquets de chevaux, tout comme ils le sont avec les élèves en formation longue, les stagiaires de passage pour une semaine ou les candidats venus pour des journées de sélections. Ceux sont les gardiens d’un savoir-faire et d’une ambiance d’écurie qui feront forcément partis de votre quotidien si vous venez en formation.

Dominique Beugnet dit Dodo, 37 ans de carrière avec les chevaux de Saumur

Dominique B @FLORA MICHON CHARPENTIER

Dominique B @FLORA MICHON CHARPENTIER

Après quelques missions chez des producteurs de champignons, Dominique est entré dans le monde du cheval un peu par hasard. Juste après son service militaire, il trouve un poste au Petit Souper. Il a ainsi fait ses débuts en tant que palefrenier soigneur .

Il commence son histoire avec le Cadre noir  à 20 Ans. Après sa prise de poste au sein de l’EMS,  il rejoint l’Ecole nationale d’équitation à Terrefort une fois les premiers bâtiments sortis de terre. Autant dire qu’à l’époque, il n’y avait pas encore toutes les infrastructures :

« quand j’ai commencé à Terrefort, il  avait juste le manège des écuyers , les deux écuries (Valat et Bouchet). J’ai vu les bâtiments grandir. J’ai 42 ans de carrière aujourd’hui dont 37 ans dans la boutique. J’ai fait une grande partie de ma carrière à l’attelage avec Vital Lepouriel. On faisait, à cette époque, des présentations en attelage lors des spectacles du Cadre noir ou des démonstrations de hersage avec des cobs. »

Suite à des soucis de santé, et une opération, Dominique est transféré dans l’équipe de l’écurie formation. Il a encore aujourd’hui 8 chevaux d’instruction à soigner (un peu moins que les autres soigneurs du fait de ses problèmes de dos).

« Je n’ai pas de préférence , je compte évidemment soigner tous les chevaux avec la même attention, mais il  a quand même une jument spéciale : Roma Love. Cela fait 10 ans qu’elle est dans mon piquet, j’ai donc un historique avec elle, je la connais par coeur. »

Retrouvez les autres portraits et les informations sur les formations de l’ESCE

Portrait n°1 : Yves BRAND Formations ESCE SAUMUR

Destination Hartpury College pour les L3

Les étudiants en 3ème année de formation universitaire et professionnelle (L3) de l’ESCE – site de Saumur se sont rendus au Hartpury College en Grande-Bretagne du 16 au 20 octobre 2018.

La formation universitaire et professionnelle met l’accent sur l’apprentissage et la pratique de l’anglais  (stage à l’étranger, passage du DEJEPS en anglais, ..) afin de former des professionnels capables d’intégrer des postes à l’international.

Ce séjour à l’étranger s’insère dans le cadre d’un échange sur un cycle de deux ans mis en œuvre par Victoria Lewis et Jeremy Michaels pour Hartpury et, Eric Deyna et Eloïse Legendre pour Saumur. Cela permet aux élèves de Saumur de passer leur certification en anglais du DEJEPS. Les enseignants et élèves du collège britannique viennent en février sur le site de Saumur, puis c’est au tour du groupe de stagiaires de Saumur, l’année suivante en L3, d’aller découvrir la culture et le fonctionnement de cet établissement.

Le collège d’Hartpury est un établissement très important qui comptent pas moins de 5000 élèves inscrits dans différentes filières sportives : rugby, football, pentathlon, aviron, golf et bien sûr les sports équestres. Le champion olympique de Concours complet au dernier jeux de Rio 2016, Astier Nicolas, a notamment été élève dans ce College de grande renommée !

Laura Bekka, élève de L3 nous livre son expérience à Harptury :

« Après un trajet quelque peu mouvementé, nous sommes arrivés dans la ville attenante à Hartpury, Gloucester le lundi soir. L’occasion de rencontrer quelques élèves de l’école ainsi que de manger dans un traditionnel pub et découvrir notre emploi du temps pour la semaine.

Notre séjour s’est donc divisé entre les leçons données aux élèves de l’école, des cours théoriques réalisés essentiellement par Victoria, et des activités permettant la découverte de l’université ou encore du polo ou du rugby.

  • Cours pratiques :

Nous avons donné deux fois par jour des leçons de 40 min aux élèves d’Hartpury en première année, le matin sur des chevaux d’école et le soir sur leurs propres chevaux. Ce fut une expérience très utile et intéressante car les cavaliers étaient différents à chaque leçon, ne connaissaient pas forcément leur monture et avait appris l’équitation avec une méthode très différente. Nous enseignions sous la surveillance des enseignants de l’université mais aussi d’Eric, Eloise et Victoria et travaillions parfois avec des élèves anglais afin d’avoir de l’aide en cas de besoin. Ce fut donc un exercice complexe qui permet de gagner en expérience et tous les élèves semblait satisfait des cours proposés et de la progression acquise.

 

  • Cours théoriques :

    FOR- Hartpury 1

    Copyright : L BEKKA

Il a été possible à plusieurs reprises d’assister à des cours théoriques classiques de la formation équine de l’université sur des sujets tels que le travail à la longe, la

préparation de leçons, le sport équestre en Angleterre. Ces leçons étaient très intéressantes et le système d’échange par petits groupes sur les leçons proposées un moyen efficace de participer et de partager des opinions.

  • Ateliers et conférences : 

Lors de ce séjour, nous avons eu l’opportunité de pouvoir tester un cheval mécanique très développé technologiquement puisque celui-ci est doté de capteurs répondant aux aides, poids du corps, mains, jambes et propose de travailler sur les trois disciplines olympiques. D’une ressemblance surprenante avec la sensation d’un véritable cheval il fut très instructif de réaliser du dressage et de l’obstacle avec puisqu’il permet de faire un travail de position en se concentrant sur soi-même.

 

 

 

FOR- Hartpury 2

copyright : L. Bekka

 

Nous avons également assisté à une conférence sur la bio mécanique du cheval où une intervenante est venue expliquer le fonctionnement du squelette et des muscles de l’équidé en mouvement et sous la selle en les dessinant directement sur les cobayes. Grâce aux explications de cette professionnelle, j’ai pu apprendre davantage sur l’anatomie et le déplacement du corps du cheval.

Enfin une coach sportive et enseignante du Hartpury College est venue nous enseigner l’importance de l’exercice physique et du bon entretien du cavalier, athlète qui se néglige. Ses explications ont permis de comprendre qu’en tant que cavalier, il est crucial de réaliser des exercices adaptés à notre discipline car nous mobilisons des muscles différents de ceux que de nombreux sports apportent, et que chaque cavalier étant unique, il mérite un suivi adapté et exceptionnel pour être efficace et se préserver le plus longtemps possible dans ce sport éprouvant et difficile. Cette dernière nous a donné quelques idées d’exercices et a répondus à nos questions.

  • Activités :

Au cours de ce séjour, il nous a été possible de découvrir d’autres sports et disciplines tels que le Polo, mais aussi d’assister et de participer à un cours et un match de rugby ou encore de visiter les écuries du fameux Carl Ester et de la star planétaire Valegro. Toutes ces sorties ont été très instructives et nous ont donné l’opportunité d’être initié à des disciplines passionnantes, ainsi que d’en apprendre plus sur la préparation d’un champion multi médaillé et son mode de vie.

 

FOR HARTPUR 2018

copyright : M. Cauvet

 Conclusion et remerciements :

 

Dans le cadre de ce programme d’échange inter-écoles, ce séjour à l’université d’Hartpury fut une expérience inoubliable et très enrichissante. Nous avons pu pratiquer l’anglais, découvrir de nouvelles cultures, méthodes d’enseignement, disciplines. Je tenais à remercier l’ensemble des personnes qui ont rendu ce voyage possible, l’IFCE, Eric Deyna et Eloise Legendre, Victoria Lewis pour son accueil et les élèves de Hartpury pour leur aide, bonne humeur et précieux conseils. »

 

En savoir plus sur cette formation : un cursus complet

 

Roulez jeunesse ! Éducation du jeune cheval au programme des L2

La formation universitaire et professionnelle proposée par l’Université d’Angers via le Campus de Saumur en partenariat avec l’ ESCE Saumur (ENE) est un cursus complet. Ce parcours pluridisciplinaire permet aux étudiants en parallèle de la Licence de suivre la formation BPJEPS, DEJEPS, CCS et DESJEPS. Au cours de leur deuxième année de formation (L2 Tourisme Sportif, Équestre et d’Aventure), en plus de la préparation du diplôme d’entraineur DEJEPS, les étudiants ont l’opportunité de s’imprégner du travail d’éducation du jeune cheval.

FOR-L2 jeuneschevaux

Découverte du piquet

L’école accueille les jeunes chevaux de 3 ans à partir du mois de septembre.FOR-L2 jeuneschevauxgroupe

Les élèves sont guidés et encadrés par deux écuyers –enseignants expérimentés dans la valorisation de jeunes chevaux : Didier Dhennin ( 1 et 3 e du championnat des 4 ans lors de la Grande Finale de Pompadour 2018) et David Gomez.

Dans un premier temps, les élèves ont dû apprendre les bases de la présentation. Ils se sont entrainés au saut en liberté avec l’ensemble du piquet de jeunes chevaux. Le travail en liberté est également l’occasion de valider les connaissances théoriques sur le terrain : appréciation des aplombs, des allures, approche en toute sécurité du jeune cheval…

 

De l’approche à pied au travail monté

Suite à ces exercices, les deux encadrants ont réparti le piquet, et attribué un jeune cheval à chaque élève qui devra se charger de son travail au quotidien jusqu’au départ en stage de deuxième année en avril 2019.

FOR-L2 jeuneschevaux1

A ce jour, les élèves ont bien avancé le travail de débourrage. La période hivernale va être mise à profit pour le travail de fond et la valorisation de ces chevaux. L’objectif à terme est d’emmener l’ensemble des couples sur 2 ou 3 compétitions du circuit « classique » (hunter) et éventuellement une sortie en dressage.

En savoir plus sur cette formation

 

L’ UFR ESTHUA – Campus SAUMUR vous ouvre ses portes le 2 février 2019