sellier

EQUISCAN®: Innovation et bien-être du cheval à l’atelier de sellerie IFCE du Pin

EQUISCAN®: Un outil innovant intègre l’atelier de sellerie pour le bien-être du cheval

L’IFCE site du Haras du Pin porte un très grand intérêt au bien-être des chevaux, et cela s’applique aussi dans ses formations.

Les élèves selliers-harnacheurs sont impliqués dans cette démarche. L’équipe pédagogique met en œuvre plusieurs interventions, pour que les stagiaires soient conscients des différents facteurs à prendre en compte en amont de la fabrication des produits. Par exemple, chaque année, des professionnels de la sellerie viennent leur expliquer le saddle fitting. Afin d’approfondir cette démarche, l’équipe pédagogique vient d’investir dans l’achat d’un topographe. Cet outil innovant provenant d’Allemagne appelé : EQUISCAN®.

 

 

Découverte et prise en main chez le concepteur en Allemagne

Deux formateurs selliers-harnacheurs de l’IFCE, Vincent Dalodier et Anna Kozlovskaya se sont rendus avec deux élèves (en formation artisan sellier – ex brevet de sellier) en Allemagne. A leur arrivée lundi 6 janvier, ils ont été accueillis par le directeur de l’entreprise Christoph Rieser, spécialiste des selles de western et arçonnier, et Karen Schütte. Cette dernière a organisé cette rencontre avec Anna, et a été une traductrice très utile lors de cette immersion dans l’entreprise.

L’entreprise a ouvert son atelier aux quatre selliers, ainsi que son musée rempli d’une collection unique de selles. Durant plusieurs heures, Vincent, Anna, Marylou et Guillaume se sont donc initiés à l’utilisation de cet outil particulier.

Ce système, semblable à un poulpe avec plusieurs tentacules, permet de prendre des mesures précises du dos du cheval. Une fois positionné sur le dos du cheval, l’equiscan envoie les données. Ces dernières sont traitées dans un logiciel spécifique mis au point par le fabricant. Au total, une centaine de points sont enregistrés permettant ainsi de visualiser le dos en 3D et de fabriquer ensuite une selle sur mesure pour chaque dos.

Si ce topographe est utile au bien-être du cheval et à son intégrité physique, il est indispensable de savoir le positionner correctement et de comprendre les données pour une utilisation optimale. Seule contrainte : l’outil ne permet pas de réaliser des mesures en mouvement. Il est donc intéressant d’observer le cheval en déplacement, en plus des mesures, pour créer un arçon parfaitement adapté au dos du cheval.

Des mesures, un cheval, une selle.

L’EQUISCAN® a plusieurs objectifs.

  • Evolution de la morphologie :selliers devant le Haras du Pin avec l'outil EQUISCAN

Il est intéressant grâce au topographe de prendre les mesures du dos du cheval un an, deux ans et trois ans après la première récolte de données. En effet, cela permet de voir si son dos a évolué. De nombreux facteurs, comme le temps, le travail ou l’alimentation peuvent entraîner des modifications qui sont ainsi mises en évidence.

  • Adéquation entre la selle et le dos du cheval :

Les mesures permettent de vérifier que la selle utilisée sur son dos habituellement est bien adaptée, cela complète les observations.

  • Une selle pour plusieurs chevaux :

Si une selle est réalisée pour deux ou trois chevaux qui semblent morphologiquement similaires, les données de l’EQUISCAN permettront de confirmer ou non si elle peut correspondre aux trois chevaux.

Formateurs et élèves rentrent donc d’Allemagne enrichis et ravis de l’accueil de l’équipe d’EQUISCAN qui leur a accordé beaucoup de temps de formation. Ils vont pouvoir s’exercer avec les chevaux de l’école et transmettre par la suite la méthodologie aux futurs selliers harnacheurs en formation sur le site du Pin.

 

En savoir plus sur les formations sellerie

 

Projet et stages des élèves artisans selliers de l’IFCE – Haras du Pin

Projet, production et prise d’expérience : le programme des élèves artisans selliers de l’ IFCE (site du Haras du Pin)

Présentation de la formation artisan sellier

La formation d’artisan sellier, inscrite au RNCP, propose à des titulaires du CAP sellier-harnacheur de perfectionner leur technique, tout en développant leurs compétences commerciales ainsi qu’en gestion d’entreprise de sellerie (management, comptabilité, suivi qualité,…).

Durant 10 mois, les 2 stagiaires artisans selliers de la promotion 2019-2020, Marylou Arce et Guillaume Gent, se perfectionnent en :

  • dessins techniques,
  •  patronage,
  • dessin assisté par ordinateur.

En ce qui concerne la pratique, les stagiaires fabriquent aussi bien :

  • des articles de sellerie-harnachement (selle, bride, harnais, licol, protection, bavette…),
  • des articles de sellerie-maroquinerie.

Cette année, le projet des deux élèves artisans lie fortement les sites du Pin et de Saumur. En effet, ils travaillent sur la réalisation de 3 selles (dressage, cso, cross) pour des enseignants-écuyers du Cadre noir, Benoît Pierre et Erwan Leroux, qui sont également des compétiteurs dans la discipline du concours complet. Ce projet souligne la complémentarité entre les sites  et permet aux élèves de prendre en main la réalisation de plusieurs selles de la conception à la fabrication en concertation avec le cavalier-utilisateur.

Formation Artisan Sellier

Durant la formation, les artisans ont également deux mois de stages à réaliser en entreprise.

  • Guillaume Gent est en stage au sein de l’entreprise MEYER,
  • Marylou Arce est partie depuis le mois de novembre prendre de l’expérience au sein de l’atelier de production du sellier MACEL basé à Saint-Marcellin-en-Forez.

Marylou avec l’équipe de l’atelier MACEL – copyright Lucie Michel/ Macel Sellier France

Présentation de l’entreprise MACEL, partenaire des formations sellerie de l’IFCE depuis de nombreuses années.

« Le métier d’artisan sellier est un travail complexe et entier, alliant savoir-faire, attention portée aux détails et compréhension des attentes et besoins du couple cheval/cavalier.
Depuis plus de 50 ans, Macel Sellier s’engage à valoriser et pérenniser son expertise française. Voilà pourquoi, chaque année, l’atelier accueille de nouveaux stagiaires ou apprentis.
La transmission de ce savoir-faire à de futurs selliers participe ainsi au renouvellement de la main d’œuvre de ce métier d’art.
De part ses méthodes de production, Macel s’attache à perpétuer une fabrication française et à la main, par des maîtres selliers hautement qualifiés.
Chaque selle sortant de l’atelier est un pièce unique, sur-mesure, qui aura pour principal but d’œuvrer en faveur du bien-être et de la performance des cavaliers et de leurs chevaux. »

Plus d'informations sur MACEL SELLIER FRANCE