santé

COVID-19 : L’IFCE fait don de masques

Les initiatives de dons de protections se multiplient en France face à la pandémie de COVID-19. L’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) s’est mobilisé avec des dons de masques type FFP2 en provenance de plusieurs sites, distribués lors de l’épidémie de grippe H1N1. Un geste qui suscite de nombreux remerciements.

 

(c) IFCE / K. Renard

Des stocks existants suite à la grippe H1N1

La dernière crise sanitaire remonte à 2009, avec la pandémie de Grippe H1N1. Durant cet épisode, les sites avaient été équipés en masques FFP2, les plus recherchés actuellement. Ces stocks, jugés conséquents à l’époque, sont aujourd’hui une aubaine face à la pénurie de masques qui se présente. Les appels aux dons se multiplient et tous les sites se mobilisent pour retrouver ces protections stockés dans nos bâtiments, au sec, à l’abri de la lumière et jugés utilisables par des professionnels de santé. Quelques stocks ont été gardés pour protéger les agents d’astreinte assurant les soins aux chevaux.

 

Tous les sites mobilisés

A Saumur, 18 000 masques ont été donnés à l’hôpital de Saumur et à l’Agence Régionale de Santé.

A Uzès, l’équipe a fait don de 3000 masques à la mairie d’Uzès suite à un appel pour doter les professionnels de santé locaux et les services de secours (pompiers, gendarmes, policiers …).

Au Pin, les 300 masques stockés ont été donnés à la pharmacie de Nonant le Pin. Un recensement a été fait des identificateurs et contrôleurs de ce qui leur reste en gel et gants pour pouvoir les distribuer. A Amiens, le stock est donné à l’hôpital.

A Pompadour, pas de consigne officielle, mais le site a fait don d’un stock de 300 masques à la pharmacie de Pompadour. La pharmacienne se dit ravie de pouvoir disposer de ces protections qu’elle souhaite distribuer à la population locale, celle-ci n’étant pas équipée. Un geste de solidarité remercié par les salariés de l’officine.

A Rosières, très sensible à la situation, un agent a demandé une dérogation pour pouvoir retrouver les 1200 masques et 150 combinaisons stockés dans le grenier de la Maison du Cheval. Ce stock a été donné à l’épouse d’un agent, infirmière au service des urgences du CHRU de Nancy. Les masques, testés et jugés fiables par les professionnels du service malgré la date de péremption, sont distribués aux personnels hospitaliers et utilisés lors du retour à leur domicile pour une meilleure protection familiale.

En Nouvelle-Aquitaine, une cinquantaine de masques stockés au haras national de Villeneuve sur Lot ont été remis au cabinet d’infirmiers de Villeneuve sur Lot la semaine dernière. Les 80 masques stockés au haras national de Gelos ont été apportés au cabinet d’infirmiers de Nay mardi.

Dans l’Ouest, juste avant le confinement, 90 masques aux médecins, groupes médicaux et pharmacies du Lion d’Angers par le site. En Bretagne, ce sont dix boites soit 300 masques qui ont été donnés à huit pharmacies, un médecin généraliste, une infirmière libérale, principalement sur Hennebont.

Dans la délégation territoriale Auvergne Rhônes-Alpes, grâce à la réactivité d’un agent, 180 masques, 500 couvre-chaussons et 200 bouteilles de 75 ml de gel ont déjà pu être transmis par l’intermédiaire de sa fille, infirmière dans un cabinet médical, ainsi qu’à l’hôpital d’Aurillac proche de la pénurie.

La mobilisation se fait également sur les anciens sites de l’IFCE. A Cluny, site géré depuis quelques années par le GIP Equivallée Haras national de Cluny, un agent s’est souvenu de l’existence d’un stock de masques au Haras. Celui-ci a été distribué au CHU de Macon et à l’hôpital de Cluny.

 

Avec ces dons, l’IFCE apporte sa contribution à l’effort collectif dans ce temps de crise sanitaire où la solidarité est de mise.

 

Un partenariat pour la diffusion des connaissances équines

L’Ifce et le Haras de la Cense ont signé, Vendredi 23 Février 2018, une convention de partenariat afin d’améliorer le transfert des savoirs auprès des professionnels et amateurs de la filière équine. Cette collaboration permet ainsi un échange d’expertise autour de thématiques communes, entre recherche et terrain.

 

William Kriegel, fondateur du Haras de la Cense, et Jean Cézard, Directeur général de l'Ifce

William Kriegel, fondateur du Haras de la Cense, et Jean Cézard, Directeur général de l’Ifce

Vulgariser et rendre accessibles les résultats de la recherche équine

Les résultats des travaux de recherche équine menés doivent être vulgarisés et rendus accessibles au plus grand nombre. En mutualisant leurs compétences et leurs outils, l’Ifce et La Cense touchent un public plus large, du professionnel au simple amoureux des chevaux.
Toujours dans le cadre de la diffusion des connaissances, les experts Ifce seront amenés à participer aux évènements organisés par La Cense.

 

Partager les savoirs sur la nature du cheval

Dans le cadre du MOOC* mis en place par la Cense, une vingtaine d’experts seront amenés à intervenir. Parmi eux, des experts Ifce transmettront leurs connaissances, notamment dans les domaines de l’éthologie, la médecine vétérinaire ou l’agronomie. L’Ifce intervient donc dans sa mission de transmission des savoirs auprès d’un public toujours plus large.

*MOOC : Massive online open course (cours massif ouvert en ligne) – Programme de formations en ligne en 6 modules thématiques dédié aux connaissances sur le cheval, ouvert à tous.

 

S’engager dans une démarche de progrès

Les besoins exprimés par la filière équine amènent à une réflexion commune sur le thème du bien-être et de la relation homme / cheval. Par le biais de ses activités, la Cense transmets les interrogations exprimées sur le terrain à l’Ifce qui étudiera les opportunités de réponse à cette demande, confortant ainsi la place de l’établissement en tant qu’institut technique au service de la filière équine.

320 personnes ont participé aux Portes Ouvertes du programme équi-pâture!

Les trois journées Portes Ouvertes organisées en mai 2017 sur 3 exploitations « pilotes » en Limousin, Centre et Normandie ont accueilli 320 participants composés majoritairement d’élèves en filière agricole et de professionnels de la filière équine.

Un parcours de 5 ateliers était proposé autour des thèmes : conduire les pâtures, estimer l’état corporel, raisonner la vermifugation, évaluer le bien-être, optimiser les coûts alimentaires et de vermifugation.
Chaque atelier de 30 min était animé par 2 intervenants de l’Ifce ou des Chambres d’Agriculture avec des présentations de posters et démonstrations pratiques : coproscopie sur grand écran, évaluation de l’état corporel et du bien-être, mesure de hauteurs d’herbe en prairie, etc.

Les exploitants, très investis, ont mis à disposition leurs installations, équipements, chevaux et pâtures. Chacun a présenté au public ses activités et son intérêt pour le pâturage tournant, l’alimentation basée majoritairement sur les fourrages et le programme de vermifugation ciblée. Ils souhaitent tous poursuivre ces pratiques à l’issue du programme.

Les visiteurs, très satisfaits de leur journée, sont repartis avec des guides pratiques et autres publications distribués par l’Ifce, les Chambres d’Agriculture et les Conseils des Chevaux. Ils souhaitent que de telles journées soient renouvelées.

Téléchargez les publications et guides pratiques :

10 recommandations du cheval à l’herbe

Raisonner la vermifugation

Alimentation à base d’herbe et vermifugation raisonnée : repères technico-économiques

Retrouvez ces publications et informations sur www.equipaedia.fr

Un grand merci aux exploitants qui nous ont accueillis, aux intervenants des Chambres d’Agriculture des trois régions, aux Conseils des Chevaux de la Nouvelle Aquitaine, du Centre Val de Loire et de Normandie, et aux agents de l’Ifce qui ont contribué à la réussite de ces journées !

Dif équi pature 1

Dif équi pature 4

Dif équi pature 2

 

Portes ouvertes : Comment valoriser l’herbe dans l’alimentation du cheval et pratiquer une vermifugation raisonnée ?

DIF affiche PO equi pature 2017Dans la cadre du programme équi-pâture*, trois journées Portes Ouvertes sont organisées en mai 2017 sur trois exploitations pilotes, le 18 mai en Haute-Vienne à Peyrat de Bellac, le 23 mai dans le Cher à Saint Hilaire de Court et le 30 mai dans le Calvados à Saint Pierre Azif.

Chaque journée proposera un parcours de cinq ateliers sur la conduite des chevaux à l’herbe, la gestion des pâtures, la vermifugation raisonnée, l’évaluation du bien-être et l’optimisation des coûts liés à ces pratiques. Les ateliers présenteront posters et démonstrations pratiques (coproscopie, appréciation de note d’état corporel, diagnostic floristique d’une prairie, appréciation de la qualité de fourrages, etc.).
Une visite de l’exploitation sera organisée à 11h et 15h.

Téléchargez le programme

 

L’entrée est libre et gratuite de 10h à 16h.
Pour un meilleur accueil, la réservation est obligatoire pour les groupes.

 

Plus d'informations et contacts des lieux des portes ouvertes

 

*Le programme équi-pâture :
Dans un contexte de développement de systèmes de production plus autonomes et efficients, le programme équi-pâture a pour objectif de vulgariser, auprès de la filière équine, les données récentes de la recherche scientifique sur la nutrition équine et la vermifugation raisonnée ainsi que sur les modes de conduite agronomique déjà validées dans le milieu agricole. Il diffuse des références technico-économiques, des outils de pilotage et des conseils auprès des structures équines qui valorisent des surfaces herbagères pour le cheval. Piloté par l’Institut français du cheval et de l’équitation, ce programme est mené en partenariat avec les Chambres d’agriculture et les Conseils des Chevaux des régions Normandie, Centre et Limousin.

Comprendre son cheval, une journée avec les experts de l’éthologie

DIF affiche J Ethologie 2017Tous les utilisateurs d’équidés sont conviés à rencontrer les experts de l’éthologie lors de la journée d’information en éthologie équine le jeudi 18 mai 2017. La journée aura lieu à l’École supérieure du cheval et de l’équitation à Saumur et sera accessible en retransmission en direct dans douze sites en France et un en Suisse.

Au programme : bien-être du cheval, l’évaluer et repenser les pratiques.
Plusieurs communications porteront sur les indicateurs de bien-être et d’autres proposeront de reconsidérer nos pratiques avec les équidés en vue d’améliorer leur bien-être. Les pratiques abordées concerneront notamment le sevrage, l’alimentation, le pansage et les apprentissages.

Télécharger le programme complet

 

Ressortir avec des connaissances applicables
Afin que cette journée apporte des informations pratiques et utilisables à tous les utilisateurs d’équidés, des témoignages de professionnels seront proposés en alternance avec les communications scientifiques. Chaque session sera animée par un professionnel de la filière pour faire le lien entre la recherche et le terrain. Les temps de questions/réponses proposés à la suite des présentations favoriseront également les échanges entre les professionnels, les scientifiques et les participants.

 

Informations, inscriptions et sites de retransmission en région

 

Une vermifugation raisonnées pour limiter les resistances

DIF- Depliant vermifuge 6 volets VF CouvLa vermifugation est un acte indispensable à la bonne santé des équidés. Cependant les parasites ont développé des résistances aux vermifuges. Pour limiter l’apparition de ces résistances il est indispensable de pratiquer une vermifugation raisonnée.

 

Pour connaître les principaux parasites des équidés et comprendre les bases de la vermifugation raisonnée, un document est à votre disposition.

Téléchargez le document

 

Le choix du vermifuge dépend notamment de la saison et de l’âge du cheval. Une coproscopie individuelle est recommandée avant la vermifugation afin de cibler les équidés excrétant beaucoup d’œufs dans leurs crottins. Le parasitisme est un sujet complexe : le protocole de vermifugation doit être adapté aux caractéristiques de l’écurie et aux objectifs du détenteur et doit être élaboré avec le vétérinaire traitant.

 

Retrouvez le document et plus d’information sur équi-paedia :
dans la fiche : Soins et prévention > Prévention > Vermifugation

Les clefs d’une protection sanitaire renforcée

La SFET met en place une série de formations diffusées par des experts ifce dans toutes les régions de France. La formation  » Les clefs d’une protection sanitaire renforcée » aura lieu le 20 octobre 2016 au Haras national d’Uzès.

POUR QUI ?SIRE-dessin_sanitaire_Detenteurs
Prescripteurs, associations, organismes collectifs souhaitant former leurs adhérents, les détenteurs d’équidés et leur permettre d’accéder à un accompagnement personnalisé

OBJECTIFS : se former et être accompagné
– Appréhender les principales maladies contagieuses, leurs symptômes et leurs modes de contagion
– Identifier les mesures de prévention sanitaire et les actions à mettre en place
– Connaître les obligations sanitaires réglementaires du détenteur d’équidé et en maîtriser les outils
– Connaître les différents dispositifs de fin de vie des équidés

5 bonnes raisons de participer à cette formation :
– Optimisez la protection sanitaire de vos équidés
– Mettez-vous en conformité avec la réglementation
– Maîtrisez les outils de la gestion sanitaire
– Développez vos connaissances sur les maladies contagieuses

Télécharger le flyer :

UZE_Les formations sanitaires2016contact sur place: 04 66 22 98 59

Plus d’infos : http://www.equides-formation.fr/…/les-clefs-dune-protection…

En savoir plus sur les démarches sanitaires :

Occitanie : Formation Apprentissage chez le cheval avec la méthode Clicker-Training

Formation Clicker-Training

Formation Clicker-Training

L’Ifce-Haras nationaux propose une formation sur 2 jours « Apprentissage chez le cheval – Savoir utiliser la récompense et y associer la technique du Clicker-Training » qui aura lieu les :

Lundi 17 et Mardi 18 octobre 2016
au Haras national de Rodez

Cette formation dispensée par Hélène Roche, a pour objectifs de différencier les différentes méthodes d’apprentissage chez le cheval, de mettre en place un apprentissage par éducation positive dans une situation quotidienne et de construire une progression à l’aide de l’outil clicker pour améliorer la relation homme cheval et donc sa sécurité
Il est possible de venir avec son propre cheval dans la limite de 8 chevaux acceptés : frais de pension en plus – nous le faire savoir à l’inscription.

Agrément en cours auprès du VIVEA.

Autres financement possibles : FAFSEA pour les salariés agricoles, Pôle Emploi,…

Vous pouvez télécharger le programme : ROD_Programme_Formation_Clicker_Training_Rodez_Octobre_2016
et le bulletin d’inscription : ROD_Bulletin_d’inscription_2016

Renseignements et Inscription
Nous retourner la fiche d’inscription :
– par mail à l’adresse suivante : formations.midi-pyrenees@ifce.fr
– par fax au : 05 65 68 29 07
– par courrier à : Ifce – Haras nationaux
Formations Midi-Pyrénées
Rue Eugène Loup
12000 RODEZ
– par téléphone au : 05 65 73 84 17

Pensez à vous abonner au nouveau Blog Equi-Info : https://chevalarcmediterraneen.wordpress.com/

équi-pâture, lettre d’information n°4

DIf logo equi-pature rvb

Le programme « Equi-pâture » : valoriser l’herbe dans l’alimentation du cheval et pratiquer une vermifugation raisonnée vient de publier sa 4ème lettre d’information. Dans la thématique conduite des pâtures, elle aborde le compostage et comment ne pas se laisser envahir par le chardon. Concernant la conduite des chevaux, la lettre rappelle l’importance de la surveillance des chevaux au pâturage et fait le point sur la résistance des parasites digestifs aux vermifuges.

 

Actualité du programme

Après une récolte des fourrages difficile et qui se poursuit encore pour certains, la période d’été n’est pas forcément un temps de relâche pour les exploitations pilotes. Une deuxième vague de coproscopies va être menée pour mesurer la
résistance à certains vermifuges. La surveillance des animaux, la gestion des refus pour limiter la propagation des chardons ainsi que la réalisation de compost font partie des activités estivales.

Retrouvez dans cette lettre des fiches techniques, le témoignage de Didier Largerie de l’EARL d’Othon (27) sur la production de compost « bio » à partir de son fumier de cheval (page 2).

Télécharger la lettre d'information équi-pâture n°4