recherche

Retour sur la séance du Conseil scientifique du 22 septembre dernier

La traditionnelle séance de septembre du conseil scientifique de la filière équine s’est tenue dans les locaux de France Galop le 22 septembre. A l’ordre du jour de cette séance : accueil des nouveaux membres et étude des comptes rendus de projets financés en 2019.

 

Renouvellement du conseil scientifique

Les membres du conseil scientifique de la filière équine sont nommés pour trois ans et le nombre des mandats des rapporteurs est limité à trois. Une partie du conseil a ainsi été renouvelée en septembre 2020. Après un premier mandat à la tête du conseil scientifique, Etienne Verrier, sur proposition du Directeur général de l’IFCE a accepté de poursuivre sa mission par un second mandat.

Afin de prendre en compte la modification des domaines d’études éligibles, l’organisation par thématiques a été quelque peu modifiée.

Après un tour de table de présentation des membres et de leur rôle, des éléments clés sur la filière équine et la recherche équine ont été présentés. Ceci permet à tous les membres qu’ils soient professionnels ou chercheurs d’avoir un socle commun de connaissances.

Conséquences de la pandémie de COVID-19 sur les projets de recherche

De nombreux projets de recherche ont été impactés par le confinement, et en particulier les projets de thèse. Le conseil scientifique a ainsi accordé aux doctorants qui en avaient fait la demande 3 mois de bourse de thèse supplémentaire. Les projets fortement impactés par cette crise sanitaire pourront exceptionnellement faire une demande de financement complémentaire. Ces demandes seront étudiées lors de la prochaine réunion début 2021.

Etude des comptes rendus de projets financés pour l’année 2019

46 comptes rendus de projets ont été étudiés pendant la séance :

  • 40 comptes rendus ont été validés et les versements associés ont été effectués;
  • 5 comptes rendus ont fait l’objet de demandes d’informations complémentaires avant versement du solde qui leur est réservé;
  • 4 projets ont pris beaucoup de retard et le versement du solde est donc conditionné à l’étude d’un nouveau compte rendu en septembre 2021;
  • 2 projet n’ont pas été réalisés comme prévus et les soldes correspondants ne seront donc pas versés.

La prochaine réunion du conseil scientifique est prévue les 2 et 3 février 2021. Elle sera principalement consacrée à l’étude des projets déposés en réponse aux appels à projets ouverts pour 2021.

L’IFCE participe au colloque des innovations pour les bâtiments de demain

L’IFCE sera présent au colloque RMT Bâtiments d’élevage de demain qui se déroulera le 26 mai 2020 de 14h00 à 16h10 sous forme de webinaire. Une occasion d’échanger, partager, découvrir, réfléchir, aux évolutions et innovations des futurs bâtiments d’élevage sur les 10 prochaines années.

Des prototypes et des innovations pour les bâtiments de demain

 

Les partenaires du RMT proposent de vous présenter 8 prototypes virtuels de bâtiments illustrant 3 orientations fortes (coûts raisonnés, environnement ou élevage de précision) pour chacune des 4 filières (ruminants, porcs, volailles et équins). Les présentations se feront au travers d’illustrations concrètes sur la base de vidéos 3D, diaporamas animés en intervention plénière mais également lors d’une exposition en accès libre aux participants.

Que présentent nos experts IFCE ?

Des prototypes de bâtiment ont été élaborés dans le but de servir de support de réflexion à la conception du bâtiment équin de demain. Chaque prototype rassemble des solutions techniques permettant l’optimisation la plus avancée possible au regard d’une priorité fixée. La priorité du premier prototype est l’environnement, celle du deuxième le coût. Ce travail a été mené depuis 2014 dans le cadre du Réseau Mixte Technologique (RMT) « Bâtiments d’élevage de demain » par une équipe de l’IFCE Laurie Briot, Pauline Doligez, Thierry Le Borgne, et Laurent Vignaud.

 

Pour découvrir l’ensemble des projets, n’hésitez pas à vous inscrire gratuitement au webinaire.

S'inscrire

 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter la Lettre Recherche & Développement concernant ce sujet :

Consulter la lettre R&D

 

Et si les chevaux étaient capables de nous reconnaître sur des photos ?

Si les études en éthologie déjà menées par le passé ont établi que les chevaux réagissent différemment face aux expressions faciales des humains, une nouvelle étude démontre qu’ils sont aussi capables de reconnaître des visages à partir de photos. On vous explique tout !

 

Une étude menée par Léa Lansade (chercheuse IFCE) et Miléna Trosch (doctorante Inrae) à l’Inrae Centre Val de Loire montre que les chevaux sont capables de reconnaître des personnes sur la seule base de la photographie d’un visage.

 

Comment est-on arrivé à cette conclusion ?

Onze chevaux ont participé à un test de reconnaissance faciale sur écran tactile mis en place par les chercheurs. Les chevaux venaient d’eux-mêmes se positionner devant l’écran et lançaient le test en le touchant avec le bout du nez.

Deux visages apparaissaient simultanément sur l’écran : le visage d’une personne connue et celui d’une personne inconnue. Ils devaient alors toucher le visage connu pour obtenir une récompense. La réussite de ce test par nos amis équidés amène à cette conclusion, ils reconnaissent les visages déjà vus physiquement.


Crédit photo : Céline Parias – INRAE

 

Ce n’est pas tout ! Ils se souviennent des visages plusieurs mois après les avoir vus.

Les chercheurs leur ont ensuite présenté des visages de personnes rencontrées plus de six mois auparavant. Les chevaux ont reconnu spontanément ces visages sans difficulté.

Ces connaissances s’avèrent être utiles pour mieux connaître et comprendre son cheval et permettre aux éleveurs, cavalier, ou toute autre personne en interaction avec eux de pouvoir agir en conséquence.

 

Pour aller plus loin :

D’autres résultats d’études en éthologie et cognition vous attendent pour approfondir vos connaissances sur équipédia :

La cognition chez le cheval

 

Référence
Léa Lansade, Violaine Colson, Céline Parias, Milena Trösch, Fabrice Reigner, Ludovic Calandreau. Female horses spontaneously identify a photograph of their keeper, last seen six months previously. Scientific Report 10, 6302 (2020).

Projet cofinancé par le conseil scientifique de l’IFCE et la région Centre-Val de Loire.