organisation

Enrichir le présent et préparer l’avenir avec informat’ifce

lettre d'information de l'IfceLa lettre d’information numéro 4 vient de sortir.

A découvrir ce mois-ci :

  • Renforcer la veille, la prospective et l’anticipation
  • La reconversion professionnelle vers les métiers de la filière équine
  • Attelage de loisir : quelles pratiques pour quel avenir ?
  • Résumé de la journée REFE: s’adapter aux marchés
  • Journée éthologie 2018 : comprendre son cheval
  • Retour sur le printemps des écuyers 2018
  • Un outil d’évaluation de l’équilibre du cavalier
  • Printemps vigilance myopathie atypique
  • Préparation mentale et physique : témoignages de deux athlètes avec leurs préparateurs
  • Rassemblements d’équidés: comment respecter la réglementation pour protéger leur santé
  • Acheter et vendre son cheval : Au-delà du coup de cœur, pensez à l’administratif !
  • Épidémie de rhinopneumonie : État des lieux – 18 mai 2018

Vous êtes plus de 2 000 abonnés à suivre cette nouvelle lettre d’information.

Cette lettre d’information est diffusée sur internet, à un rythme mensuel, pour y avoir accès il convient de s’abonner en ligne ici.

Découvrez la 1er lettre ICI

Cycle performances économiques : changement de dates en Occitanie

ROD_LOGO_FFEROD_LOGO_GHN

Depuis 2015, l’Institut français du cheval et de l’équitation, la Fédération Française d’Equitation et le Groupement Hippique National s’associent pour vous proposer une nouvelle offre de formation autour des sujets économiques des structures équestres..

Ce cycle de formations Performances économiques qui débute fin octobre en Occitanie se poursuivra en décembre avec :

  • module 3 : Identifier son potentiel de développement et mieux commercialiser son offre – 11, 12 et 13/12/2017 (le 11 en soirée)
    optimiser la rentabilité des entreprises équines en appuyant les dirigeants de structures équestres dans la maîtrise des outils pour développer leur chiffre d’affaires, pérenniser et étendre leurs clientèles, bâtir un plan d’actions commerciales opérant et s’approprier les outils de communication et les techniques de vente

 

  • module 1 : Maîtriser les charges alimentaires et sanitaires – 21 et 22/12/2017
    optimiser ses dépenses afin de maîtriser les charges dans un souci d’améliorer la compétitivité et les performances économiques de son entreprise et ce, dans le respect du bien être animal.

 

Public : Eleveurs et dirigeants de fermes et centres équestres ; ceux relevant du VIVEA disposent d’une prise en charge à 100%.

Durée : 2 jours pour chaque module. Et pour les personnes financées par le VIVEA possibilité de 3 jours dont 1/2 journée en accompagnement individuel sur votre entreprise sur le module commercialisation, uniquement.

Lieu : ces sessions se dérouleront dans les locaux du CRE à Toulouse.

Ce cycle de formations a obtenu 95% de satisfaction de la part des participants sur le territoire national en 2016!

Vous pouvez télécharger le dossier d’inscription sur le blog Equi Info : https://chevalarcmediterraneen.wordpress.com/

Renseignements et inscription au 07 64 57 61 96

formations.midi-pyrenees@ifce.fr

Cycle de formation « Performances économiques » en Occitanie

Des postes clés à maîtriser pour la bonne santé des entreprises de la filière équine

Les retours très satisfaisants reçus en 2016 (95 % des participants satisfaits) ont motivés l’Ifce, la Fédération Française d’équitation et le Groupement Hippique National à reconduire leur partenariat en 2017 pour proposer le cycle de formation « performance économique ».

Dès le début du mois d’octobre, 4 modules indépendants d’une durée de 2 jours seront proposés dans le but d’améliorer et d’optimiser la gestion économique de vos structures (centre équestre, élevage, structure agricole).

Cette formation est prise en charge à 100% pour les éleveurs et dirigeants de structures équestre relevant du VIVEA. Il est possible également d’être financé par d’autres OPCA dans le cadre de la formation professionnelle continue. Les personnes qui ne relèvent pas du VIVEA peuvent également suivre ces modules si elles souhaitent enrichir leur expérience ou nourrir leurs projets.

 

Les modules proposés sont :

  • maîtriser les charges alimentaires et sanitaires de son entreprise,
  • raisonner ses coûts de production : analyse technico-économique,
  • identifier son potentiel de développement et mieux commercialiser son offre,
  • maîtriser les bases en comptabilité et gestion pour optimiser le pilotage de son entreprise.

 

3 dates sont à retenir dans votre région : 

  • 30 et 31 octobre 2017 : comptabilité gestion
  • 30 nov et 1er décembre : analyse technico-économique
  • 21 et 22 décembre : charges alimentaires et sanitaires

Ces sessions auront lieu à Toulouse

 

Retours d’expériences de participants au module maîtriser les charges alimentaires et sanitaires de son entreprise

« Le thème abordé m’a permis d’être confortée dans la plupart de mes choix et me fait réfléchir à faire évoluer certaines choses : penser le pâturage tournant un peu différemment de ce qui était déjà mis en place sur ma structure, vermifugation raisonnée et non systématique après coproscopie. J’ai trouvé très utile d’apprendre à réaliser les copros nous-mêmes »

« La formation m’a conforté dans mes choix stratégiques de mon projet ( Système de pâturage, coût de l’alimentation, stratégie sanitaire). Même si aujourd’hui cela ne me sert pas dans mon quotidien, je pense qu’ils auront un réel impact sur mon quotidien futur »

 

Plus de renseignements : https://www.ifce.fr/haras-nationaux/formations/gestion-conduite-equides/cycles-de-formation-amelioration-des-performances-economiques/

 

Inscriptions :

Ifce Site de Rodez – Bourran – 9 Rue de Bruxelles 12000 RODEZ

07 64 57 61 96

formations.midi-pyrenees@ifce.fr

Une délégation Turkmène en visite

 

Ce mercredi 17 juin, les agents Ifce de Chazey-sur-Ain ont reçu la visite d’une délégation turkmène de 11 personnes composée de vétérinaires, d’éleveurs, d’entraîneurs, de jockeys, de représentants du Ministère de l’Agriculture et enfin de représentants du ministère du Cheval. Un ministère est en effet dédié à cet animal auquel les Turkmènes vouent un véritable culte. La race de chevaux nationale, l’Akhal-Téké, constitue d’ailleurs le symbole du Turkménistan ! A la suite d’une visite en Allemagne, la délégation turkmène s’est dirigée vers la France, accompagnée et guidée par Tatiana FOLLET, vice présidente d’Akhal-Téké France. Dans le cadre de ce périple, elle s’est arrêtée au Parc du Cheval Rhône-Alpes de Chazey-sur-Ain. Ils ont été accueillis à la résidence de l’AFASEC. Après avoir visité le centre d’entraînement de galopeurs et la, c’est avec grand plaisir qu’Olivier CROZE, directeur Ifce Auvergne-Rhône-Alpes, a accueilli ce groupe venu d’Asie Centrale pour présenter la filière équine régionale et nationale et surtout l’Ifce.

Les attentes de la délégation, représentants gouvernementaux en tête, concernaient notre organisation nationale, notamment sur les volets du contrôle des acteurs, de la certification et de la formation des acteurs.

Un intérêt particulier portait sur l’organisation française pour garantir la traçabilité sanitaire des équidés présents sur le territoire. En 2012, des échanges entre le Turkménistan et l’Ifce avaient déjà eu lieu sur ce sujet. Depuis, le Turkménistan aurait travaillé activement sur ce sujet, ce qui lui aurait permis aujourd’hui de regrouper les garanties en terme d’identification et de traçabilité nécessaires à l’obtention de certificats d’export vers les pays européens.

Les représentants de l’administration turkmène pourraient reprendre contact ultérieurement avec l’Ifce pour une éventuelle collaboration.

Partis de Chazey-sur-Ain pour visiter une clinique vétérinaire dédiée au cheval, la délégation devait ensuite rejoindre la Normandie pour découvrir notamment le CIRALE (Centre d’Imagerie et de Recherche sur les Affections locomotrices Equines) avant de rentrer dans leur pays.

Nous leur souhaitons une bonne fin de séjour en France et espérons les revoir très vite. C’est toujours un honneur et une fierté pour notre institut de partager nos connaissances, notre savoir faire et notre passion que ce soit en France où à l’étranger.

Nomination du directeur général de l’institut

Jean Cézard, directeur général de l'Ifce

Jean Cézard, directeur général de l’Ifce/photo C. Saidou/MAAF

Jean Cézard, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a été nommé directeur général de l’Institut français du cheval et de l’équitation par décret du Président de la République en date du 12 janvier 2017.

Directeur général de l’Ifce

Jean Cézard, succède à Christian Vanier qui devient le directeur du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne. Né le 12 octobre 1967, Jean Cézard est Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts. Ingénieur agronome de formation, il était depuis juillet 2013, directeur régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) Normandie. Il avait précédemment dirigé la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) de l’Ille‐et‐Vilaine de 2008 à 2013.

Rôle de l’Ifce dans la filière

Jean Cézard dirige désormais l’Institut français du cheval et de l’équitation – Ifce : opérateur public au service de la filière équine. Avec 820 agents, l’Ifce mène des actions en matière de recherche appliquée, d’appui aux filières, de formation et de transmission du patrimoine équestre français qui se déploient sur tout le territoire au profit de la profession, des collectivités territoriales, de l’État et de tous les publics concernés par le cheval et l’équitation.

Dernières dates : « Performance économique » pour les dirigeants de structures équestres

Responsables ou dirigeants de structures équestres (centre équestre, pensions, élevage) et futurs dirigeants en phase d’installation, l’Ifce vous aide à optimiser vos performances économiques.

FOR perf eco club

Dans un contexte de forte compétitivité économique, l’Ifce en partenariat avec le Groupement hippique national et la Fédération française d’équitation vous propose des modules, animés par des experts, pour vous permettre d’optimiser vos choix techniques et maîtriser vos charges, de développer votre offre commercial et de gérer votre comptabilité.

Nota bene : Ces formations sont prises en charge par le fond VIVEA !

 

Il reste encore quelques dates (fin des inscriptions prochainement), n’hésitez plus!

performance économique des entreprises

Pour plus de renseignements sur les modules et les dates proches de chez vous, contactez nous :

Alsace-Lorraine Champagnes -Ardennes: harmonie.marcheron@ifce.fr / 06 14 06 85 75

Aquitaine Limousin Poitou-Charentes :cecile.sachot@ifce.fr / 05 46 74 89 51

Bourgogne Franche- Comté: sandrine.thomas@ifce.fr/03 85 59 85 03

Hauts de France : formations.picardie@ifce.fr/06 23 82 86 08

Normandie: aurore.emo@ifce.fr /  06 19 22 71 85

 

PERFORMANCE ECONOMIQUE

Module « Maîtriser les charges alimentaires et sanitaires de son entreprise »

1 et 2 décembre 2016: École supérieure du cheval et de l’équitation – site du Pin (61)

14 et 15 novembre 2016: Haras national de Rosières -aux-Salines (54)

8 et 9 décembre 2016: Amiens (80)

Intervenants : Alexandre KEMPFER, formateur expert de l’École Supérieur du cheval et de l’équitation- site du Pin ( à la Jumenterie)

Pour en savoir plus sur le contenu, les financements et l’inscription.

Module « Raisonner ses coûts de production : analyse technico-économique »

7 et 8 novembre 2016 : Pouilly-en-Auxois (21)

24 et 25 novembre 2016: Bordeaux (33)

5 et 6 décembre 2016: Schiltigheim

10, 17 et 30 janvier 2017: Caen (14)

Intervenants : formateurs spécialisés

Pour en savoir plus sur le contenu, les financements et l’inscription.

Module « Identifier son potentiel de développement et mieux commercialiser son offre »

2 et 3 novembre 2016 : Oissel (76)

7 et 8 novembre 2016: Haras national de Montier-en-Der

14 et 15 novembre 2016: Amiens (80)

21 et 22 novembre 2016 : Dijon (21)

8 et 9 décembre: Bordeaux (33)

Intervenants : Franck Le GOUIC et Sophie GUILLOT, chef d’entreprise, conseiller en entreprise, formateurs.

Pour en savoir plus sur le contenu, les financements et l’inscription.

Module « Maitriser les bases en comptabilité et gestion pour optimiser le pilotage de son entreprise »

7 et 8 novembre: Caen (14)

14 et 15 novembre 2016: Bordeaux (33)

28 et 29 novembre 2016 : Amiens (80)

12 et 13 décembre 2016: Dijon (21)

19 et 20 décembre 2016: Haras national de Rosières -aux-Salines (54)

Intervenant :  formateur du GHN spécialisé en comptabilité et fiscalité des entreprises équines.

Pour en savoir plus sur le contenu, les financements et l’inscription.

 

Chefs d’entreprises: Des postes clés à maîtriser pour la bonne santé de vos structures

Performance économique, un cycle de formation reconduit en  2016.

Compte-tenu de la satisfaction des participants en 2015, l’Ifce, la Fédération Française d’équitation et le Groupement Hippique National reconduisent leur partenariat en 2016 pour proposer le cycle de formation « performance économique » à destination des chefs d’entreprises de la filière équine dans 5 nouvelles régions : Normandie, Hauts de France, Grand Est, Bourgogne Franche-Comté et Nouvelle Aquitaine.

Dès la rentrée du mois de septembre, 4 modules indépendants d’une durée de 2 jours seront proposés dans le but d’améliorer et d’optimiser la gestion économique de vos structures (centre équestre, élevage, structure agricole).

Cette formation est prise en charge à 100% pour les éleveurs et dirigeants de structures équestre relevant du VIVEA. Il est possible également d’être financé par d’autres OPCA dans le cadre de la formation professionnelle continue.

affiche globale red

Les modules proposés sont :

Maîtriser les charges alimentaires et sanitaires de son entreprise

Le 13 et 14 octobre 2016 à Bordeaux (33) lieu à définir

Intervenants : Alexandre KEMPFER, formateur expert de l’École Supérieur du cheval et de l’équitation – site du Pin (à la Jumenterie)

Raisonner ses coûts de production : analyse technico-économique

Le 24 et 25 novembre à Bordeaux (33) lieu à définir

Identifier son potentiel de développement et mieux commercialiser son offre

Du 7 à 18 h au 9 décembre à Bordeaux (33) Chambre d’Agriculture de la Gironde
Intervenants : Franck Le GOUIC et Sophie GUILLOT, conseillers en entreprise, formateurs.

Maîtriser les bases en comptabilité et gestion pour optimiser le pilotage de son entreprise

Le 14 et 15 novembre 2016: Bordeaux (33) Chambre d’Agriculture de la Gironde
Intervenant :  formateur du GHN spécialisé en comptabilité et fiscalité des entreprises équines.

Renseignements :

https://www.ifce.fr/haras-nationaux/formations/gestion-conduite-equides/cycles-de-formation-amelioration-des-performances-economiques/

Contact:
formations.poitou-charentes@ifce.fr ou 05 46 74 80 13

Communiqué export de chevaux vers le Japon

MI_logo_drapeauxCommuniqué concernant l’exportation de chevaux vivants vers le Japon, suite à l’exportation de 149 poulains destinés à l’engraissement, et dont 24 se sont révélés positifs à la piroplasmose au cours de la quarantaine dans le pays.

Le Japon a informé la France de la fermeture aux exportations définitives de chevaux depuis la France dans l’attente d’une analyse de la situation.

Les exportations temporaires restent possibles.

Retrouvez la totalité du communiqué sur la page appui à l’export

Instances

L’IFCE, un espace de concertation, d’échange et d’action

L’Institut français du cheval et de l’équitation est l’instance de concertation institutionnelle des acteurs de la filière équine, afin d’identifier et d’anticiper les évolutions du secteur et de son environnement.

A la demande du Ministère de l’agriculture, la création d’un « comité filière » a été validée par le Conseil d’Administration de l’IFCE.

Rôle

L’objectif est de créer les conditions d’un débat serein sur les enjeux de la filière, où l’IFCE pourra apporter une expertise technique et économique sur les problèmes d’actualités rencontrés (TVA, coopération internationale, expertises, etc.).

La décision de créer un « comité de filière » a donc été prise afin de créer et d’animer un groupe d’acteurs professionnels représentatif de la filière équine, de permettre une expression et une construction consensuelles de la demande sur les sujets d’actualité ou de fond qui sous-tendent l’activité de la filière.

Pour en savoir plus : fonctionnement, activité, rapports

L’IFCE, le Fonds Eperon et la fondation Hippolia sont unis autour d’un conseil scientifique de l’ensemble de la filière équine. Ils utilisent cette même instance d’avis pour améliorer la cohérence et l’efficience des moyens dédiés à la recherche équine.

Rôle

Le conseil scientifique de la filière équine :

  • assure la coordination entre les socioprofessionnels et les équipes de recherche afin de définir une programmation de la recherche équine française et prioriser les thèmes-clés identifiés,
  • labellise les projets soumis à chacun des partenaires avant tout octroi de financement
  • fournit un avis sur l’utilisation des moyens de l’IFCE dédiés à la recherche (2,8 M d’€ en 2012 répartis en chercheurs et ingénieurs d’étude, station expérimentale de Chamberet et crédits de soutien à la recherche),
  • fournit un avis sur la feuille de route de la fondation Hippolia,
  • assure la coordination entre les socioprofessionnels et les acteurs du développement pour valoriser les résultats de recherche.

Pour en savoir plus : fonctionnement, financement, lettres d'information

Le contrat d’objectif et de performance (COP) de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) signé en juin 2019 a élargi les missions de son ancien conseil de la formation, créé en 2010. L’IFCE se positionne dorénavant comme un institut technique au service de l’ensemble de la filière équine. Il s’attache à relancer une nouvelle dynamique autour d’un « conseil de l’emploi et de la formation » (CEF) centré sur l’analyse des besoins en compétences professionnelles pour le développement de la filière. Les orientations de ce conseil doivent permettre de faire évoluer les offres de formation pour y répondre, dont celles de l’IFCE.

L’intégration de la notion d’emploi au sein de ce conseil se fait dans un souci de mieux analyser les conditions et mécanismes de la pérennité des postes au sein de la filière. Il cherche à mettre en évidence les éventuelles distorsions entre les attentes (de la clientèle, des employeurs, etc.) et les contenus des cursus de formation, afin de proposer les adaptations nécessaires.

L’IFCE, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le ministère des Sports, la Fédération française d’équitation (FFE), la branche professionnelle et les sociétés mères sont réunies dans ce conseil, qui peut s’adjoindre d’autres experts extérieurs. Ses travaux s’appuient notamment sur l’analyse des données socio-économiques relatives à la filière.

Le CEF apporte un soutien aux acteurs publics et privés de la formation professionnelle, dont, notamment, la Fédération française d’équitation (FFE) et l’Association de formation et d’action sociale des écuries de course (AFASEC), avec une priorité donnée à l’adéquation formation/emploi.

Le CEF est un lieu de dialogue et de propositions, en lien étroit avec les autres conseils et comités et avec le conseil d’administration (CA) de l’Institut, à qui il rapporte l’avancement de ses travaux, notamment dans le cadre d’un rapport annuel.

Le conseil de l’emploi et de la formation (CEF) a des missions élargies par rapport au conseil de la formation initialement créé en 2010. Lors du conseil d’administration du 14 novembre 2018, l’IFCE a annoncé vouloir relancer une nouvelle dynamique, centrée sur l’analyse des besoins en compétences professionnelles pour le développement de l’ensemble de la filière équine. La nouvelle forme du conseil de l’emploi et de la formation mise en œuvre à l’automne 2019 se préoccupe de l’ensemble de la filière équine en passant d’une logique d’offre de formation de l’Institut à une logique de réponses aux besoins de compétences professionnelles de la filière. Le CEF apporte donc un soutien aux acteurs publics et privés de la formation professionnelle, dont, notamment, la Fédération française d’équitation (FFE) et l’Association de formation et d’action sociale des écuries de course (AFASEC) avec une priorité donnée à l’adéquation formation/emploi.

Rôle

Le conseil de l’emploi et de la formation est un lieu d’échange et de proposition devant répondre aux attentes des partenaires en matière d’emploi et de formation. L’objectif est de créer les conditions d’un débat constructif sur les enjeux de l’adéquation emploi-formation de la filière.

Pour en savoir plus : fonctionnement, activité, rapports