métiers

Engagez- vous pour des formations de qualité supérieure grâce à la taxe d’apprentissage

Pourquoi devenir partenaire de l’Ifce ?

Notre mission soutenir le développement des activités de la filière équine. A travers une offre complète de formation sur deux sites principaux : Saumur et le Pin ( Haras national du Pin).
Chaque année, plus de 210 000 heures de formation sont dédiées aux métiers de l’élevage et de la reproduction, de l’équitation, de la sellerie, de l’attelage et de la maréchalerie. Le réseau formation de l’Ifce dispense ainsi des formations réparties sur l’ensemble du territoire français.

george morris 1

Péda_BPJEPS_Eloïse_Legengre_20-11-2015_©K-Renard

formation esce du pin

 

 

 

 

 

En savoir plus sur l'ESCE !

Les stagiaires  bénéficient d’un enseignement à la pointe des connaissances dans les domaines de la pédagogie, du sport, de la performance et de l’élevage.

Découvrez les formations de l'ESCE

En nous versant votre taxe d’apprentissage, vous contribuez à accroître la qualité de notre enseignement, mais également à renforcer nos actions pédagogiques.

FOR-ActiontypeFOR-ENE hartpury rugbyJudo

En soutenant nos missions, vous devenez partenaires privilégiés de nos stagiaires.

 

 

 

 

 

Pour vous remercier de cet engagement, nous nous engageons à vous tenir informé à travers les actualités des formations :

  • envoi de la lettre d’information Formation
  • invitation aux événements : journées portes ouvertes, rentrée des stagiaires…
  • organisation de rencontres entre les partenaires et les stagiaires pour trouver vos futurs collaborateurs…

Comment soutenir les outils pédagogiques et les stagiaires de nos formations?

L’Institut français du cheval et de l’équitation, par ses diplômes préparés en formation initiale ou en apprentissage est habilité à percevoir l’ensemble de la taxe d’apprentissage.

Vous pouvez soutenir les formations de l’Ifce via différentes structures .

QUOTA ET CSA

Le site du Pin accueille le CFA interrégional du cheval et de l’équitation , qui dispense trois formations en apprentissage: le DEJEPS ( équitation) , le CS utilisateur de chevaux attelés (attelage) et le CAP sellier – harnacheur ( sellerie) et forme ainsi une vingtaine d’apprentis par an.

CFA Interregional du cheval et de l’équitation

Les écuries du bois

61310 Le Pin au Haras

Numéro UAI : 0611294A

HORS QUOTA A

IFCE- Haras national d’Uzes

677 Chemin du Mas des Tailles, 30700 Uzès

OU

Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – Site de Saumur

IFCE – Rue de Terrefort BP 207

49400 SAUMUR

  Numéro UAI : 0492087C

HORS QUOTA B

Ecole supérieure du cheval et de l’équitation – Site de Saumur

IFCE – Rue de Terrefort BP 207

49400 SAUMUR

  Numéro UAI : 0492087C

Comment verser votre taxe d’apprentissage ?

La taxe d’apprentissage est un impôt obligatoire versé chaque année par les entreprises avant le 1er mars. Toutes les entreprises soumises à l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés sont concernées quel que soit le statut (hormis les entreprises employant des apprentis et dont l’ensemble des rémunérations ne dépasse pas 6 fois le Smic annuel, soit 105 596,40 € pour la taxe due en 2017 au titre de 2016).

  • Choix de votre organisme collecteur :

Votre versement s’effectue par l’intermédiaire  d’un Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage (OCTA) agrée, comme par exemple FAFSEA, AGIRES, SYNTEC, UNIPE, CCI, etc.

  • Calcul de votre Taxe d’Apprentissage:

Confiez ce calcul à votre expert-comptable ou rapprochez-vous de votre organisme collecteur (OCTA)

  • Affectation :

Sur le bordereau de votre OCTA, dans la partie «Reversement aux établissements bénéficiaires de la taxe d’apprentissage», notez le nom, l’adresse exacte et l’UAI de l’établissement .

Dans la partie «Sommes à affecter» renseignez le montant ou le % du versement que vous souhaitez affecter.

Renvoyez-nous ce bordereau de promesse de soutien afin que nous puissions vous compter parmi les Entreprises Partenaires Taxe 2017 , vous tenir informés du versement et vous remercier.

Télécharger l'annonce de versement 2018

Préparer son avenir avec les portes ouvertes de l’Ifce, site du Pin

A la recherche d’un projet professionnel dans la filière équine ? La solution est peut-être au Pin ! L’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) vous donne rendez-vous Samedi 24 Mars 2018 pour ses portes ouvertes consacrées aux formations et aux métiers du cheval.

FOR-jpolepin18 v2

 

Des formations variées et quelques nouveautés

Geneviève Ardeans, Adjointe au Directeur du Pôle formations professionnelles et sportives, assurera une conférence dévoilant le panel des formations proposé sur le site du Pin. De l’attelage au travail du cuir en passant par l’équitation et la reproduction, ces activités seront présentées lors des animations proposées tout au long de la journée. L’accent sera mis sur les toutes dernières formations : groom international et plus récemment assistant d’élevage.

Tout savoir sur les métiers et formations

Disponibles pour répondre à toutes vos questions, rencontrez les formateurs, professionnels et stagiaires dans l’espace rencontre pour échanger sur vos projets et poser toutes vos questions. Une conférence sera animée par Equiressources, le pôle emploi du cheval, pour tout savoir sur les métiers et l’insertion professionnelle dans le milieu équin.

Immersion dans la vie de l’école

Evoluez librement au sein de l’école, ou découvrez le quotidien des stagiaires avec les visites guidées du site des Ecuries du Bois et de la Jumenterie. La médiathèque, l’atelier sellerie, Equiressources et bien d’autres vous ouvrent leurs portes à l’occasion de cette journée.

Informations pratiques

Entrée gratuite, de 10h à 17h, restauration sur place. Un petit marché vous sera également proposé au sein du restaurant de l’école, réunissant les producteurs locaux.

Contact : esce@ifce.fr

Ifce, Site du Pin,
Rue Ecuries Du Bois,
61310 Le Pin-au-Haras

Cycle performances économiques : changement de dates en Occitanie

ROD_LOGO_FFEROD_LOGO_GHN

Depuis 2015, l’Institut français du cheval et de l’équitation, la Fédération Française d’Equitation et le Groupement Hippique National s’associent pour vous proposer une nouvelle offre de formation autour des sujets économiques des structures équestres..

Ce cycle de formations Performances économiques qui débute fin octobre en Occitanie se poursuivra en décembre avec :

  • module 3 : Identifier son potentiel de développement et mieux commercialiser son offre – 11, 12 et 13/12/2017 (le 11 en soirée)
    optimiser la rentabilité des entreprises équines en appuyant les dirigeants de structures équestres dans la maîtrise des outils pour développer leur chiffre d’affaires, pérenniser et étendre leurs clientèles, bâtir un plan d’actions commerciales opérant et s’approprier les outils de communication et les techniques de vente

 

  • module 1 : Maîtriser les charges alimentaires et sanitaires – 21 et 22/12/2017
    optimiser ses dépenses afin de maîtriser les charges dans un souci d’améliorer la compétitivité et les performances économiques de son entreprise et ce, dans le respect du bien être animal.

 

Public : Eleveurs et dirigeants de fermes et centres équestres ; ceux relevant du VIVEA disposent d’une prise en charge à 100%.

Durée : 2 jours pour chaque module. Et pour les personnes financées par le VIVEA possibilité de 3 jours dont 1/2 journée en accompagnement individuel sur votre entreprise sur le module commercialisation, uniquement.

Lieu : ces sessions se dérouleront dans les locaux du CRE à Toulouse.

Ce cycle de formations a obtenu 95% de satisfaction de la part des participants sur le territoire national en 2016!

Vous pouvez télécharger le dossier d’inscription sur le blog Equi Info : https://chevalarcmediterraneen.wordpress.com/

Renseignements et inscription au 07 64 57 61 96

formations.midi-pyrenees@ifce.fr

La nouvelle vidéo du service équi-ressources est arrivée!

L’équipe d’équi-ressources est fière de vous présenter sa toute nouvelle vidéo promotionnelle !

 

L’équipe d’équi-ressources avait œuvré à la réalisation d’un teaser au format court, mais il manquait un outil plus visuel et complet.

L’objectif est ainsi de faire passer le message qu’équi-ressources est LE référent métier-emploi-formation de la filière équine. C’est un service de proximité personnalisé et gratuit.

« Nous avons fait (le bon) choix de travailler avec l’agence Harmony Prod gérée par la très « pro » Edith GOETZ qui fut anciennement entre autre « Madame cheval » pour la chaîne Canal + à l’époque de la diffusion des courses hippiques en live.
Les tournages ont eu lieu en juillet, l’équipe s’est prêtée au jeu de la camera avec aisance.
Nous espérons qu’elle vous plaira et qu’elle saura faire rayonner les savoirs-faire du service comme il se doit. » ED, équi-ressources

Foire aux questions – Formations

Foire aux questions et lexique sur les formations

 

Toute l’équipe formation de l’Ifce est prête à répondre à toutes vos questions à cette adresse mail esce(a)ifce.fr. Vous pouvez également nous joindre par téléphone ou courrier en consultant Toutes nos adresses

Questions courantes

  • Pourrais-je recevoir plus d’informations ? Vous pouvez envoyer vos questions à esce(a)ifce.fr

  • En quoi le CAPTAV a-t-il changé ? Une application Web nationale d’évaluation est désormais utilisée pour l’évaluation des connaissances à l’issue de la formation dispensée par les organismes de formation habilités.
    Les candidats doivent répondre à un questionnaire à choix multiple d’une durée maximale de 30 minutes.
    Les questions sont tirées aléatoirement au sein d’une banque nationale de questions.
    Le seuil de réussite est fixé à 60 % de réponses justes sur le total des questions posées. La correction est informatisée. En cas d’échec, le candidat peut bénéficier immédiatement d’un deuxième essai sans suivre une nouvelle formation.
  • Quelles sont les conditions d’entrée en formation initiale ? Les candidats doivent être : bachelier (toutes filières) de 21 ans maximum (à l’entrée en formation) et sortir en compétition amateur (résultats souhaités dans les épreuves  Am 1 GP en CSO ou Am1 en CCE ou Am2 GP en dressage). Il faut disposer d’un cheval de 6 ans minimum (obligatoire uniquement la 1ère et la 2ème année).
  • Quelle différence entre formation diplômante / certifiante / qualifiante ?
    Une formation diplômante délivre un diplôme reconnu par l’État à la sortie de la formation (exemple : BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS)
    Une formation certifiante, reconnue par le RNCP, permet d’obtenir un certificat de qualification reconnu par les branches professionnelles (exemple : CS Utilisateur de chevaux attelés, CS ETJE)
    Une formation qualifiante permet d’obtenir une attestation de suivi de formation mais ne délivre pas de diplôme.
  • Quelles sont les nouvelles modalités du BPJEPS ? Plus d’informations ici
  • Y a t-il une limite d’âge pour entrer en formation ?
    Les formations de l’ESCE sont accessibles à partir de 18 ans.
    Pour la formation initiale, les candidats ne doivent pas avoir plus de 21ans à l’entrée en formation.
    Pour la formation groom, les stagiaires doivent être âgés de 21ans minimum pour pouvoir passer le permis poids lourds.
    Pour pourvoir suivre une formation par la voie de l’ apprentissage (DEJEPS, CAP sellier harnacheur, et CS UCA), les candidats doivent avoir moins de 25  ans à l’entrée en formation.
  • Une personne en situation de handicap peut-elle entrer en formation ? Une personne en situation de handicap peut suivre une formation adaptée dans le cadre du soutien de l’Ifce à la filière handisport.
  • Quels sont les horaires de la formation ? Les horaires de formation sont variables en fonction de l’emploi du temps défini pour chaque formation.

  • L’ESCE aide-t-elle les stagiaires à trouver des maîtres de stage ? Les élèves peuvent se rapprocher des coordinateurs de formation pour les orienter dans leurs recherches de stages ou d’alternance. Il est possible également d’échanger avec les anciens élèves pour avoir des contacts ou de contacter les services équi-ressources qui recensent toutes les offres de stages et d’alternance dans la filière équine.
  • Une fois le tuteur trouvé, quand pourrai-je obtenir les conventions de stage ? Les conventions types sont disponibles auprès de nos assistantes administratives.
  • Faut-il trouver sa structure d’accueil avant l’entrée en formation ? Oui.

  • Quelle est la date limite d’inscription aux tests de sélection ? Les dates limites d’inscription sont disponibles sur les pages de chaque formation.
  • Y a-t-il des tests de sélection pour entrer en formation ? Toutes les formations nécessitent le passage de tests de sélections ou de positionnement. Les modalités et épreuves sont disponibles sur les pages de chaque formation.
  • Dois-je disposer d’un cheval personnel pour les tests de sélections ? Vous devez impérativement disposer d’un cheval personnel pour la formation initiale (1ère et 2ème année) ainsi que pour les formations sport BPJEPS et DEJEPS et la formation DEJEPS pro.

  • Combien cela coûte-t-il ? Les coûts de formations sont variables. Les tarifs exacts sont disponibles sur les pages de chaque formation. Il faut rajouter à cela les frais de vie (logement, restauration).
  • Puis-je régler en plusieurs fois ? Les conditions générales de vente sont disponibles sur le contrat de formation. Plusieurs solutions de règlement et de financement sont possibles (à voir directement auprès de nos assistantes administratives).

  • Où se trouve l’école ?
    ESCE Saumur:  Avenue de l’école nationale d’équitation 49411 Saumur
    ESCE Le Pin : Les écuries du Bois 61310 Le Pin-au-Haras
  • Est-il possible de se restaurer sur place ? Sur les deux sites, un service de restauration est à disposition des stagiaires et du public. Les tarifs pour le site de Saumur sont d’environ 5 à 12 euros pour un repas complet et de 7 à 10 euros pour le site du Pin.

  • Quelles options de financement avez-vous ? Vous pouvez financer votre formation dans le cadre de la formation professionnelle continue par un organisme financeur, OPCA ou autre. Plus d’informations : maud.dupuy-duby(at)ifce.fr
  • Quels sont les financements possibles pour la formation ? Prise en charge par le VIVEA, le FAFSEA, le conseil régional de votre région, etc…

  • Qu’est ce que le Compte personnel de formation (CPF) de transition professionnelle et comment en bénéficier ? Mis en place le 1er janvier 2019, ce nouveau dispositif remplace le CIF. Jusqu’au 31 décembre 2019, ce sont les FONGECIF régionaux (et non plus le FAFSEA) qui prennent en charge financièrement les projets de transition professionnelle. A partir du 01 janvier 2020 les Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales (CPIR) se substitueront aux FONGECIF. Le CPF Projet de Transition Professionnelle permet à tout salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, une formation longue en vue de changer de métier ou de profession. Le CPF Projet de transition professionnelle vise à financer une action de formation certifiante.
  • Qui peut en bénéficier ?Le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté de 24 mois, discontinue ou non, en qualité de salarié, dont 12 mois dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs.

Le CPF Projet de Transition Professionnelle est également accessible au salarié en CDD, durant son CDD ou pendant une période de chômage.

Le demandeur doit se prévaloir d’une ancienneté, en qualité de salarié, de 24 mois, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois.

Attention, le demandeur ex-CDD doit débuter sa formation 6 mois maximum après la fin de son dernier contrat en CDD.

Durée de la formation: La durée de l’action suivie par le bénéficiaire varie selon le projet de transition professionnelle.

Validation du projet: Le projet de transition professionnelle est examiné par le Fongecif qui valide la pertinence du projet et du positionnement préalable et instruit la demande de financement.

  • Comment bénéficier de ce dispositif ? Pour bénéficier de ce dispositif, le salarié doit élaborer un projet de formation en respectant un cadre précis.

Positionnement du salarié : Il doit au préalable, à l’occasion d’un positionnement réalisé gratuitement par l’Organisme de Formation choisi, identifier ses acquis professionnels pour définir la durée et le parcours de formation qui sera suivi.

Accompagnement : Pour construire et valider son projet de changement de métier ou de profession, le salarié a la possibilité de faire appel à un Conseiller en Évolution Professionnelle.

Modalités: Le salarié dépose sa demande au Fongecif pour examen. La décision du Fongecif est motivée et notifiée au salarié.

Le salarié doit par ailleurs adresser à son employeur une demande écrite d’absence au plus tard 120 jours avant le début de l’action pour une absence supérieure à 6 mois, au plus tard 60 jours avant le début de l’action pour une absence de moins de 6 mois ou à temps partiel. L’employeur ne peut refuser la demande si les conditions d’ancienneté et la procédure sont respectées. En revanche, il peut demander son report de 9 mois au maximum, sous certaines conditions.

Financement: La mobilisation des droits inscrits au Compte Personnel de Formation (CPF) permet de participer au financement de l’action de formation. Les frais pédagogiques et les frais liés à la formation sont assurés par le Fongecif. La rémunération du salarié est maintenue :

  • si le salaire est inférieur ou égal à 2 Smic : rémunération maintenue à 100 % ;
  • si le salaire est supérieur à 2 Smic : rémunération maintenue à 90 % pour les formations s’étalant sur une année ou d’une durée de 1 200 heures pour les formations discontinues ou à temps partiel), à 60 % pour les années suivantes ou à partir de la 1 201ème heure.

À noter enfin que pendant sa formation, le salarié bénéficie du maintien de sa protection sociale.

Dans les entreprises de 50 salariés ou plus, la rémunération et les cotisations sociales légales et conventionnelles sont versées directement au salarié par l’employeur, qui sera ensuite remboursé par les Fongecif (en 2019) ou la CPIR (à partir du 1er janvier 2020).

Dans les entreprises de moins de 50 salariés et les particuliers employeurs, la rémunération est versée directement par la CPIR (à partir du 1er janvier 2020). En 2019, à titre transitoire, l’employeur continue de verser la rémunération directement au salarié. Il est ensuite remboursé par les Fongecif.

Pendant le projet de transition professionnelle, le salarié est considéré comme stagiaire de la formation professionnelle : il bénéficie du maintien de sa protection sociale et est couvert contre le risque d’accident du travail.

Durant cette période, le contrat de travail est suspendu mais non rompu. Le salarié doit donc justifier de sa présence en formation. À l’issue de la formation, il réintègre son poste de travail ou un poste équivalent. L’employeur n’est pas tenu de proposer un autre emploi prenant en compte la qualification acquise pendant la formation.

  • Quels documents sont requis ? La liste des documents requis est disponible dans les dossiers d’inscription aux formations. Ces derniers sont en ligne sur les pages de chaque formation.
  • Comment se déroule le processus d’admission ? Vous devez remplir un dossier d’inscription puis le renvoyer au secrétariat des formations. Vous recevrez ensuite, si votre dossier est retenu, une convocation aux tests de sélections.

  • Quelle est la langue d’enseignement des cours ? Les cours sont dispensés en langue française.
  • Y a-t-il des formations pour les personnes de nationalités étrangères ? Il existe des stages pour les personnes étrangères sur les thématiques suivantes : technique d’élevage, reproduction, perfectionnement technique en équitation (dressage, cso, cce), perfectionnement technique en attelage (1 cheval ou 2 chevaux), initiation à la sellerie, découverte dans la pratique de l’équitation, de l’attelage et de l’élevage, formation sport longue, formation technique à la carte, cours dispensé par un
    écuyer hors de France. Plus d’informations ici.

 

Lexique et abréviations

  • Am : catégorie cavalier amateur
  • AQPS : autre que pur-sang

  • BEES 1er degré et 2ème degré : Brevet d’État d’Éducateur Sportif de degré 1 et 2. Suite à la rénovation des diplômes d’État d’encadrement du sport en 2003 et en 2011, les BEES ont disparu pour laisser place à de nouveaux diplômes du BPJEPS au DESJEPS.
  • BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport – formation moniteur (niveau IV)

  • CA : certificat d’aptitude (CAPTAV : pour le transport d’animaux vivants)
  • CAI : concours d’attelage international
  • CCE : concours complet d’équitation
  • CCI : concours complet international
  • CCS : certificat de compétences spécifiques
  • CDE : conseil départemental d’équitation
  • CDI : concours de dressage international
  • CEZ : centre équin zootechnique
  • CJC : cavaliers jeunes chevaux
  • CMS : centre médico-sportif
  • CN : Cadre noir
  • CRE : conseil régional d’équitation
  • CS : certificat de spécialisation
  • CSO : concours de sauts d’obstacles

  • DEJEPS : Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport – formation entraineur (niveau III)
  • DES : Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport – formation instructeur (niveau II)
  • DRJSCS : direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
  • EME : Executive master entraineur
  • ENE : école nationale d’équitation
  • ENPH : école nationale professionnelle des haras

  • HN : haras nationaux
  • IFCE : institut français du cheval et de l’équitation
  • INSEP : Institut national du sport, de l’expertise et de la performance

  • MAAF : ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
  • MFR : maisons familiales rurales
  • OPCA : organisme paritaire collecteur agréé
  • PFJ : pôle France jeune

Pauline Van Landeghem (écuyer du Cadre noir) avec Liaison*ENE-HN remporte les deux épreuves majeures du Grand national de dressage au Mans, du 16 au 19 mars.

La première victoire était dans le Grand Prix, vendredi. Pauline Van Landeghem avec Liaison*ENE-HN remporte également le Grand Prix spécial, dimanche.

Grâce à ces belles performances, l’écurie Les Cadre noir de Saumur – NAF prend la tête du Grand national.

SPORT-PAULINE VANLANDEGHEM dressage Saumur

Pendant le même week end, lors du Grand national de concours complet de Saumur, Matthieu Van Landeghem avec Trouble Fête*ENE-HN prenait la cinquième place de l’épreuve Pro élite et réalisait la meilleure performance de l’écurie Le Cadre noir de Saumur- Antarès.

Le couple d’écuyers, Pauline et Matthieu Van Landeghem, est très en forme dès le début de saison de compétitions, en dressage et en concours complet.

Matthieu Van Landeghem et Trouble Fête2©Laurence Montet

La Quinzaine de l’apprentissage en Normandie

Du 9 au 22 mars 2017, la Quinzaine de l’apprentissage, lancée à l’initiative de la Région avec un grand nombre de partenaires, vous offre l’opportunité de découvrir ce qu’est réellement l’apprentissage en Normandie.

Au programme de cette première édition de la Quinzaine de l’apprentissage :

  • Des Portes ouvertes des CFA, Salons, Forums des Métiers, des Chambres de Commerce et de l’Industrie, des Métiers et de l’Artisanat, des collectivités locales, Missions Locales, Pôle emploi etc.
  • Des rendez-vous et visites dans tous les collèges, lycées, avec des porte-paroles de l’apprentissage : apprentis et chefs d’entreprises.
  • Des visites d’entreprises.

découvrir le dossier sur l'apprentissage de la Région Normandie Consultez le programme de la Quinzaine de l'apprentissage

 

 

L’ESCE du Pin et ses formations vous ouvrent leurs portes

Venez découvrir les formations de l’École supérieure du cheval et de l’équitation – site du Pin, vendredi 31 mars 2017.

Attelage, sellerie, reproduction, élevage, valorisation des jeunes chevaux, équitation et entraînement sportif, maréchalerie.

L’École site du Pin vous ouvre ses portes de 9h à 17h, pour journée en immersion dans le quotidien des stagiaires.

Informations pratiques

 

Au programme:

  • une visite de l’école : suivez les élèves à travers l’école pour découvrir leur quotidien
  • des démonstrations dans le manège, dans la cour des écuries, et dans les laboratoires de la Jumenterie
  • des présentations en présence des enseignants, des chercheurs, et des enseignants -écuyers de l’ESCE – site de Saumur
  • des échanges avec enseignants et élèves

Cette journée est l’occasion notamment pour les personnes à la recherche d’une formation de rencontrer les enseignants et les stagiaires actuels.

Une journée portes ouvertes sur le thème de l’échange et de l’orientation.

Insription obligatoire (gratuite)

 

Contact:

Responsable communication aurore.emo(a)ifce.fr / 06 19 22 71 85

 

Les formations s’exposent en Corée.

Deux formateurs sur un salon coréen.

Raphaël Rivard, responsable des formations sellerie de l’IFCE, Louis Basty formateur attelage de l’école d’attelage Hn d’Uzès et expert en longe, et Jacques Ferrari grand voltigeur, champion du monde en 2014, et à la tête notamment de la troupe NOROC sont partis en Corée pour présenter les savoir-faire de l’ IFCE.

Suite à une demande de l’entreprise de consultants POSEIDONA d’envoyer plusieurs représentants en Corée, Raphaël, Louis, et Jacques se sont envolés le 10 octobre 2016 de Paris en direction de Séoul. Arrivés mardi 17 octobre après-midi sur le tarmac, l’équipage a pu prendre ses quartiers à Séoul. Ils ont d’abord traversé la ville pour se rendre à l’hippodrome de la Korean Race Authority afin de choisir 3 chevaux pour les démonstrations de voltige au sein du salon.

En quelques essais, Jacques et Louis ont réussi a vite accorder leur violon sur des chevaux qui n’avaient jamais fait de voltige auparavant !

« Louis a un vrai feeling, un professionnalisme avec les chevaux ».

_L5A9366De gauche à droite: Antoine ( POSEIDONA), Jacques , Raphaël , Louis , Terry ( POSEIDONA)

A partir du mercredi, les trois français accompagnés des membres de Poseidona et d’une enseignante de la KRA ont pris place sur le stand « français » au sein du salon… Pour la première fois, ce salon était organisé comme « un vrai salon » dans un bâtiment et non en plein air sur l’hippodrome de la KRA.

Présentations des activités Haras nationaux et Cadre noir, et des actions de l’Ifce ont été agrémentés de démonstrations de voltige et de sellerie, et des ateliers de fabrication de porte-clés en cuir.

Le stand comme les démonstrations ont beaucoup plu au public coréens.

Toute l ‘équipe est rentrée satisfaite de ce voyage lundi 24 octobre, en espérant avoir des retombées positives prochainement.