L’Institut français du cheval et de l’équitation voit le jour

Ce nouvel établissement public à caractère administratif est  créé par décret n° 2010-90 du 22 janvier 2010 publié au Journal officiel du 24 janvier 2010. Pour voir le décret, téléchargez le document dans la liste ci-dessous.

L’institut français du cheval et de l’équitation est placé sous la double tutelle des ministères chargés des sports et de l’agriculture.

Il a pour missions de promouvoir l’élevage des équidés et les activités liées au cheval, et, de favoriser le rayonnement de l’équitation en partenariat avec les organisations socioprofessionnelles, les collectivités locales et les associations.

A ce titre, l’Institut français du cheval et de l’équitation :
 
– contribue à la définition et la mise  en œuvre de la politique d’orientation de l’élevage et de l’utilisation des équidés, ainsi que des recherches et des actions de développement et de diffusion des connaissances,
 
– concourt à la protection des équidés et veille à la conservation et l’amélioration génétique des races. l’amélioration génétique des races menacées (dont l’Anglo Arabe),
 
– procède à l’identification des équidés et en tient le fichier central,
 
– organise des formations aux métiers relatifs au cheval (élevage, arts et sports équestres, etc.),
 
– favorise le rayonnement de l’art équestre et participe à l’accueil et au développement des disciplines sportives équestres de haut niveau. Il contribue à mettre à disposition des cavaliers de haut niveau des chevaux dotés des meilleures qualités sportives,

– assure la collecte et le traitement de l’information économique et technique sur les marchés, les métiers, les produits et pratiques,

– mène des actions en matière de relations internationales et de coopération dans le domaine de l’équitation et de l’élevage.