Les actions de développement durable de l’Ifce

En 2012 : tout d’abord un état d’esprit
En 2012, 284 nouvelles actions ont été menées sur les sites et dans les directions nationales en 2012 soit un total de 561 actions depuis le début de la création de la démarche. A noter, la part croissante des actions développement durable lors des événements sportifs, qui permettent d’allier gestion des fluides (eau, électricité) et sensibilisation. Un recensement des activités liées au « cheval et à la différence » a également eu lieu : 23 actions soit 55 séances dédiées au cheval en prison, à la rééducation ou à la psychothérapie ont été menées dans les Haras. 68 personnes condamnées à des travaux d’intérêts généraux ont réalisé leurs peines sur les sites de l’établissement. Deux heures de formation au développement durable sont désormais dispensées aux élèves suivant le DE JEPS. 

Des actions nationales

L’Ifce participe avec l’ADEME* à la mission «Transports Intelligents» du ministère de l’écologie, afin de favoriser et de diffuser les connaissances sur l’efficacité environnementale du cheval attelé. 
Un partenariat avec l’Agence du patrimoine immatériel de l’État (APIE) a permis de réaliser le tableau de bord des actifs immatériels de l’Ifce. Ce travail a permis de mesurer  le capital relationnel, le capital structurel et le capital humain de l’établissement. Dans un contexte budgétaire contraint, cet outil permet d’allouer les ressources de manière optimale en fonction des priorités identifiées.

Perspectives 2013
La sensibilisation des agents et l’animation des correspondants développement durable sont renforcées. Au niveau social, le Haras national de Villeneuve-sur-Lot en partenariat avec la commune projette la création d’un jardin partagé sous la forme de jardins ouvriers dans lesquels se dérouleront des opérations de maraîchage utilisant la traction asine. Progresser dans le développement durable, c’est aussi recueillir les témoignages des agents sur la mise en place des actions environnementales et sociales pour connaître les difficultés, constater les avancées, partager nos expériences.

Retrouvez le chapitre dédié au développement durable dans le rapport d’activité 2012 en cliquant ici

*L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie