L’engagement de l’Institut français du cheval et de l’équitation pour la filière trait au Salon International de l’agriculture

Aux côtés de la  filière trait
L’établissement public manifeste son engagement aux côtés de la filière trait à travers l’appui au développement du cheval territorial, la caractérisation et l’aide à l’amélioration de la production, la formation et la professionnalisation liée à l’attelage.


Promotion de la traction équine auprès du grand public

Le salon de l’Agriculture est l’occasion d’expliquer et de présenter les différentes utilisations des chevaux et des ânes dans la société, à travers l’attelage et les métiers qui en découlent. Le cheval au travail s’illustre dans différents milieux : vigne, maraîchage, débardage, urbain. La traction animale moderne et les utilisations du cheval au travail développées depuis peu se traduisent dans l’agriculture, la collecte de déchets, l’entretien d’espaces verts, le transport de personnes, etc.


La filière Trait et viande en France 

Il y a aujourd’hui 80 000 chevaux de trait sur notre territoire. La production annuelle s’élève à 17 000 poulains par an, dont 90% est destinée à la viande. Ces poulains destinés à la filière boucherie sont en majorité exportés vivants et très tôt (entre 6 et 18 mois) vers l’Italie et l’Espagne. En France, la consommation de viande chevaline est en baisse constante depuis les années 70. En 2011, la France a consommé environ 18 000 tonnes équivalent carcasse (env. 300g/habitant/an). La consommation de viande concerne cependant moins de 20% des foyers.

Retrouvez les documents de référence et les chiffres clés sur la filière des chevaux trait et de la viande chevaline en cliquant sur les liens ci-dessous.

Related Files