Le pilier social du développement durable

S’engager auprès des jeunes en milieu carcéral et des adultes condamnés à des peines de travaux d’intérêts généraux (TIG)
Qu’ils soient mineurs ou adultes, les liens avec les populations condamnées à une peine juridique sont déjà noués. Par le biais de la convention signée entre la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et l’Ifce, le Haras national de Besançon anime au sein de la prison un atelier d’attelage avec des détenus mineurs. Par ailleurs, l’Ifce accueille chaque année dans certains de ses Haras nationaux comme à Saintes ou à Rosières-aux-Salines des personnes condamnées à des travaux d’intérêts généraux (TIG).


Accueillir des chantiers pédagogiques

L’Ifce multiplie aussi l’ouverture de ses sites au public scolaire pour permettre l’accès au monde du cheval au plus grand nombre. Afin d’aider des publics scolaires en difficulté, le Haras national de Saintes et le Haras national de Rodez ont en particulier animé des chantiers pédagogiques. A Rodez, 80 stagiaires du GRETA* ont valorisé la faune et la flore du parc. Au Haras national de Villeneuve-sur-Lot, un partenariat avec l’établissement régional d’enseignement adapté (EREA) a permis à des enfants en grande difficulté scolaire et sociale de participer à la mise en œuvre de projets environnementaux sur le site.


Favoriser l’accès au monde du cheval aux handicapés

Les bénéfices de la relation entre le cheval et les personnes handicapées sont désormais de plus en plus reconnus. Pour ouvrir l’accès au cheval à ce public, les Haras comme celui de Saintes ont mis en place des activités d’attelage hebdomadaire. A Rosières-aux-Salines, le carrefour d’accompagnement de public social (CAPS) permet à ces personnes de participer à l’entretien du parc accompagné par un attelage et ainsi de se sentir mieux insérées dans la société. Enfin, l’Ifce étend sa préoccupation sur cette thématique avec la création d’un centre d’études et de soins assistés par le cheval au Haras national de Villeneuve-sur-Lot qui traitera en partie des problématiques du handicap.

* Un GRETA est un groupement d’établissements publics d’enseignement qui mutualisent leurs compétences et leurs moyens pour proposer des formations continues pour adultes. Il s’appuie sur les ressources en équipement et personnel de ces établissements pour construire une offre de formation adaptée à l’économie locale.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager