Croatie dans l’Union Européenne : une terre d’élevage

Le Haras national de Đakovo : un partenaire européen
Le Haras national de Đakovo est adhérent depuis plusieurs années de l’association des Haras d’Etat européens (présidée par Bernard Maurel*) dont plusieurs sites de l’Ifce sont adhérents. Ce Haras, créé en 1506, produit des chevaux Lipizzans depuis 200ans. Il est un des principaux berceaux de la race avec l’Autriche et la Slovénie. Ses activités sont l’élevage et la sélection des Lipizzans, le travail et le dressage pour la compétition (CSO et attelage), et la production agricole des 300ha de terres cultivables.

La filière équine croate**
En 2011, la Croatie a enregistré un total de 21 769 équidés (pour 4 284 889 habitants) dont 19,306 chevaux et 2,490 ânes, zèbres et mulets. Parmi les chevaux enregistrés, 37% de chevaux de sang, 59% de chevaux de trait et 4% de poneys. Il existe trois races de chevaux croates : le trait croate, qui reste le plus répandu, le cheval de Posavina et le Murinsulaner. Ces trois races de chevaux  sont élevées dans un cadre dit « écologique » afin d’entretenir de façon naturelle des espaces protégés puisqu’il y a beaucoup de prairies qui ne sont pas entretenues. La Croatie est également le premier pays éleveur de Lippizzans au monde.

Utilisation du cheval en Croatie
Le cheval est principalement utilisé pour le loisir et le sport mais aussi pour l’équithérapie. Les sports équestres les plus pratiqués sont le saut d’obstacles, le dressage, l’endurance et l’attelage. Le nombre de licenciés ne cesse d’augmenter depuis ces dernières années. L’équitation est devenue un sport populaire et la Fédération d’équitation croate organise une cinquantaine de compétitions équestres chaque année.
 

*directeur du patrimoine à l’Institut français du cheval et de l’équitation
** source : Institute for Animal Husbandry, Belgrade-Zemun, plus d’infos en cliquant ici