Bruno Le Maire s’adresse à la filière des chevaux de trait

« Le premier enjeu est de maintenir la diversité »
Le Ministre a rappelé que pour maintenir les neuf races de chevaux de trait sur le territoire, il fallait développer les utilisations. « Pour cela il faut être groupé, je tiens à vous féliciter pour le regroupement des associations de chevaux de trait », a-t-il affirmé faisant référence à la création de la Société française des équidés de travail, jeudi 1er mars 2012.

« Le deuxième enjeu est de maintenir l’agriculture proche de la nature »
Bruno Le Maire a évoqué le travail dans les vignes, dans le maraîchage, mais aussi le cheval en ville « Ces pratiques rapprochent nos concitoyens de la nature ainsi que l’agriculture de la nature ». Puis Bruno Le Maire a conclu « Vous avez le soutien, pas seulement du ministre, mais de tous les français ».

 

Pour écouter la totalité de son discours cliquez ici