Un mois… un projet R&D !

Envie de découvrir les projets recherche & développement en cours à l’Ifce ?

Découvrez dès maintenant la lettre « Focus projets R&D ».
Chaque mois, un projet en cours sera mis en avant et nous vous présenterons les résultats 2018 et les perspectives 2019. 

Ce mois-ci, nous nous intéressons au projet « Monitoring Température » porté par le plateau technique de Chamberet.

Monitoring température

Le projet de monitoring de la température fait suite au projet EQUIDETECT, financé par le Fonds EPERON, qui s’intéressait à la problématique de traçabilité automatisée des mouvements des animaux. Cette problématique a rapidement été associée au suivi de la température permis par de nouvelles technologies. La puce d’identification ThermochipTM ANTELLIQ est la technologie qui a été choisie puisqu’elle permet d’avoir à la fois la traçabilité de l’individu mais aussi de suivre sa température en continu.

Ce projet regroupe quatre acteurs : l’Inra (Dr Pascale Chavatte-Palmer), Antelliq (industriel fournissant la puce Thermochip), CIPAM (industriel apportant les antennes de détection) et l’Ifce (plateau technique de Chamberet).

DIR-Monitoring_Temp

Résultats 2018

Nous avons montré que les données mesurées, de façon continue et automatisée, correspondent bien à une donnée physiologique avec un rythme journalier A ce jour, nous avons établi une courbe moyenne de la température corporelle et montré qu’il existait une différence significative entre les mâles et les femelles. De plus, aucun effet « année » n’a pu être déterminé jusqu’à lors. Néanmoins, l’impact significatif d’un événement comme la castration nous suggère qu’il est possible de relier variations de température et événements d’élevage.

Perspectives 2019

L’objectif actuel est de déterminer l’évolution de la température corporelle, non plus par jour mais tout au long de l’année et d’effectuer un suivi pluriannuel (3 ans).

Le suivi des poulains de 18 à 24 mois en 2019, déjà suivis de 6 à 12 mois en 2018, nous permettra d’estimer un possible effet de l’âge et/ou de la croissance sur l’évolution des profils de température corporelle tout en offrant aussi une vision sur l’évolution du rythme physiologique après des événements d’élevage tels que la castration. Ceci permet d’acquérir des connaissances relatives aux variations induites par lesdits événements, offrant ainsi la possibilité de les prédire ou d’associer un événement à une variation observée.

Sur l’animal en cours de croissance, l’objectif est d’obtenir une courbe type de variation de la température (au cours de la journée et de l’année) rendant compte d’un état général satisfaisant, et à partir de laquelle toute altération pourrait attirer l’attention de l’éleveur sur un état anormal de l’individu, stress ou maladie par exemple. Augmenter la précision permettra une meilleure prise en compte des variations individuelles, permettant d’aller vers un élevage de précision capable de prendre en compte autant que possible chaque animal de façon individualisée.

Auteurs : Juliette Auclair-Ronzaud et Laurence Wimel – Ingénieurs de projets et développement

Partenaires : 

DIR-Logo-INRA-webDIR-CIPAM-logo

DIR-Antelliq_logo

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager