Un cheval cantonnier pour la ville d’Illkirch

Utiliser le cheval en ville, un projet que la commune d’Illkirch-Graffenstadten en Alsace n’a pas hésité à lancer. Après une étude de faisabilité et la formation de leur agent à l’attelage, la ville d’Illkirch et l’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce) se sont donc retrouvés le 9 juin dernier au Haras national de Rosières aux Salines pour sélectionner leur cheval cantonnier.

Gérard, agent municipal de la ville d’Illkirch-Graffenstadten, a suivi les cinq semaines intensives de formation à l’école d’attelage de Rosières aux Salines, nécessaire pour ce projet de cheval utilitaire. L’heure est venue de sélectionner son nouveau collègue à quatre sabots, mais pas n’importe lequel !

Avec son rôle d’appui et suite à l’étude de faisabilité réalisée par ses ingénieurs de développement il y a deux ans, l’Ifce a sécurisé la commande en accompagnant la municipalité dans la rédaction du cahier des charges. Y ont été recensés des critères bien précis afin de correspondre aux attentes du futur propriétaire.

Alsace de la Sandmatt sous le regard attentif de la commission d'achat

Alsace de la Sandmatt sous le regard attentif de la commission d’achat

Britney de Fresnoy, Alsace et Victoire de la Sandmatt, elles sont trois à avoir répondu à la demande de la commission d’achat. Ces trois juments représentent d’ailleurs bien la région Grand Est, puisqu’elles sont de races ardennaises ! Alsace et Victoire sont d’ailleurs issues de l’élevage alsacien de Monsieur et Madame Gerber, dont nombre de chevaux ont été confiés au débourrage à l’école d’attelage de Rosières aux Salines (voir notre article sur Amnesia). Quant à Britney, c’est entre les guides de Régis Drouaillet à l’école de Montier en Der qu’elle a fait ses débuts à l’attelage.

Sous l’oeil attentif de l’équipe d’agents de la ville d’Illkirch et des experts Ifce dont Régis Drouaillet, les trois prétendantes ont tout d’abord été présentées en main afin de pouvoir juger le modèle et l’allure. Un premier contact pour l’équipe de la commune qui n’hésite pas à venir caresser les trois chevaux et questionner les propriétaires.
Les 3 juments sont ensuite attelées à l’avant-train, principal élément du cheval utilitaire permettant la traction des outils de travail comme la remorque. Enfin, leur comportement sera analysé lors d’une ultime sortie attelée en centre ville, futur lieu de travail du cheval et de son meneur.

Après observations et discussions, c’est finalement Alsace de la Sandmatt qui rejoindra l’équipe de la ville d’Illkirch Graffenstadten pour y effectuer ses missions de cheval utilitaire aux guides de l’agent formé. Même si ce critère n’était pas pris en compte, le nom de la jument était peut-être un signe !