Suivi des foyers d’anémie infectieuse équine dans le Var et les Alpes-Maritimes

Deux cas d’infection par le virus de l’anémie infectieuse des équidés ont été détectés dans le sud-est de la France depuis le 26 décembre 2017 : un premier cas à Contes dans les Alpes-Maritimes (06), un second cas à Lorgues dans le département du Var (83). Ces deux foyers sont en lien épidémiologique : les deux équidés infectés ont été hébergés ensemble pendant plusieurs années. A ce stade, seuls ces 2 chevaux ont été déclarés infectés et ont été euthanasiés.

Une enquête épidémiologique est actuellement conduite par les services de l’Etat. Un dépistage des équidés ayant été en contact prolongé avec ces deux cas ainsi qu’un recensement sur les communes concernées et un dépistage des équidés situés dans la zone de surveillance d’un rayon de 2 km autour de Lorgues va être réalisée. A l’intérieur de cette zone, les mouvements d’équidés sont limités jusqu’à obtention de résultats négatifs.

L’anémie infectieuse est une maladie grave dont l’issue peut être fatale. Les signes cliniques que l’on peut observer sont de la fièvre, de l’anémie, des œdèmes, de l’abattement, de l’amaigrissement. Certains chevaux ne présentent aucun signe clinique. Il n’existe pas de traitement de cette maladie et le cheval reste porteur du virus pendant toute sa vie. Il représente donc un risque infectieux pour les autres équidés. La transmission se produit par transfert de sang contaminé d’un équidé à l’autre, par l’intermédiaire de piqûres d’insectes (en particulier les taons) mais aussi par des aiguilles contaminées. Nous vous appelons à une surveillance clinique accrue de vos équidés. Il est indispensable de ne pas partager le matériel médical (en particulier, les aiguilles) entre les équidés et de veiller à les éliminer dans des contenants adaptés pour les DASRI (Déchets d’activités de soins à risque infectieux).

Si vous souhaitez avoir des informations supplémentaires sur ces foyers et sur la maladie, nous vous invitons à lire le communiqué du RESPE ainsi que la note de la plateforme ESA.

Plus d’informations :

Lire le communiqué de presse de la DGAL

Consulter l’Arrêté Préfectoral

Lire la fiche Equipaedia au sujet de l’anémie infectieuse équine

 

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez prendre contact avec le RESPE :

Réseau d’EpidémioSurveillance en Pathologie Equine
3 rue Nelson Mandela – 14280 SAINT-CONTEST
02 31 57 24 88 – contact@respe.net

Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.