SIRE – Un service public à l’ère du numérique

Afin d’assurer la sécurité sanitaire au sein de la filière, l’IFCE enregistre les équidés, les détenteurs et les propriétaires présents sur le territoire au sein du Système d’information relatif aux équidés (SIRE).

La dématérialisation au service de l’utilisateur

Démonstration de l’utilisation de l’application mobile @SIRE pour l’identification d’un poulain. (c) IFCE / C. Brisset

En 2020, l’effort est porté sur la refonte des outils métiers destinés aux étalonniers afin de s’adapter à la fois aux besoins de ceux-ci, aux évolutions réglementaires et aux innovations technologiques.

L’objectif est de proposer de nouveaux outils pour la saison de monte 2021. Les applications en ligne dématérialisées continuent de convaincre les utilisateurs, toujours plus actifs sur internet. Les démarches de gestion des cartes de saillies sont désormais complètement dématérialisées y compris pour les chevaux de traits et ânes.

L’application mobile @SIRE dédiée aux identificateurs (vétérinaires et agents IFCE) a réalisé une belle entrée en matière tant sur le plan technique que sur les retours des utilisateurs qui lui attribuent une note de 7/10. Celle-ci permet la saisie du signalement, de la puce, ou l’enregistrement de l’exclusion à la consommation pour les vétérinaires, puis une transmission directe des informations au SIRE.

Le SIRE met également à disposition des OS un outil de gestion des inscriptions aux programmes d’élevage.

 

 

Une nécessaire sécurisation de la base de données

Suite à la demande du comité SIRE, un travail important est engagé afin de nettoyer la base de données tant sur le volet des personnes que des équidés enregistrés.

(c) A. Bassaler

Le suivi des évolutions technologiques de la base se poursuivent afin de garantir le bon fonctionnement de la base de données.

Côté réglementaire, l’harmonisation des règles de diffusion, de transmission et de traitement des données de la base en lien avec le règlement général sur la protection des données sera effective prochainement et sera accompagnée d’une nouvelle charte d’utilisation des données SIRE.

Le règlement de l’Union européenne relatif aux maladies animales transmissibles, dit « santé animale », entrera en application au 21 avril 2021. Certains textes européens d’application qui précisent le règlement sont adoptés ou en cours de finalisation.

L’impact est majeur sur les règles d’identification et de mouvement des équidés, notamment sur deux aspects :

  • l’obligation d’enregistrement en base centrale du lieu de résidence « habituel » de l’équidé ; le suivi des mouvements avec des conditions spécifiques pour certains équidés à haut statut sanitaire,
  • des potentielles modifications des règles d’identification : signalement, modèle de document d’identification et règles d’exclusion bouchère.

L’IFCE continue de suivre avec le ministère de l’Agriculture les négociations en cours, et travaillera en collaboration avec la filière, et en lien avec les instances européennes sur les modalités de mise en oeuvre de cette nouvelle réglementation européenne en France.

Avec la crise sanitaire de la COVID-19 traversée cette année, ou les actes de mutilation des équidés, le SIRE a renforcé son statut de base centrale comportant des informations essentielles au bon fonctionnement de la filière équine.

Chiffres clés – zoom sur le bilan d’activité 2019 de l’IFCE

  • 8 222 k€ de chiffre d’affaires
  • 3 797 331 équidés enregistrés dans la base dont 92 147 créés en 2019
  • 1 485 770 personnes dont 54 819 créés en 2019
  • 867 782 opérations administratives réalisées
  • 124 270 appels téléphoniques et 117 041 mails traités
  • 305 124 comptes Internet en 2019, avec 25 826 comptes ouverts sur l’année.
  • Des taux de démarches en ligne en progression :
    • 76 % des demandes de cartes de saillies chevaux de sang, 44 % traits/ânes
    • 100 % des déclarations de saillie chevaux de sang, 50 % traits/ânes
    • 66 % des déclarations de naissance chevaux de sang, 48 % traits/ânes
    • 51 % des déclarations de détenteur
    • 18 % des changements de propriétaire
  • 55 races gérées, 5 races étrangères sous convention et 13 avec accord
  • 92 % de taux de satisfaction global cumulé des utilisateurs de SIRE
Lire le rapport d'activité
Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.