Photo suivi sanitaire étalon 1

Niveau sanitaire 1 

Races de production : Cob Normand, Crème, Henson, Islandais, Lipizzan, Lusitanien

Certains dépistages de maladies et/ou vaccinations sont rendus obligatoires par les règlements du Stud-book de la race choisie.
Cliquez ci-dessous sur les éléments du suivi sanitaire pour obtenir les informations nécessaires sur les pièces sanitaires à fournir chaque année pour toute demande de cartes de saillie :

Artérite Virale Equine (AVE)

Il existe deux possibilités pour cette maladie : soit l’étalon est valablement vacciné contre la maladie, soit un dépistage est effectué.

A. Dépistage de l’AVE

1. Fournissez un dépistage sérologique avec résultat négatif

Prélèvement : sang (sérum)
Technique : Séroneutralisation (SN)
Délai moyen d’obtention du résultat : 5 à 9 jours

Résultats

Les résultats « conformes » de séroneutralisation (SN) peuvent apparaître sous différents termes selon les laboratoires :

  • Négatif
  • Absence d’anticorps
  • Titre < 4 (ou 1/4)
  • Inférieur à positif 4 (ou 1/4)

On considère qu’un dépistage sérologique n’est pas conforme si le résultat est :

  • Test de séroneutralisation ≥ 1/4 (par exemple 1/6-1/32- 1/64-1/128…)

2. Pour tout premier résultat sérologique non conforme (1ère demande de cartes ou au cours de la carrière de reproducteur), fournissez un dépistage virologique négatif avant la première saillie

Prélèvement : sperme
Technique : Isolement viral ou recherche du génome viral par PCR
Délai moyen d’obtention du résultat : 24 h (PCR) à 5 jours (isolement viral)

PCR ou isolement viral ?

La PCR

  • Est plus rapide et plus sensible (probabilité importante que le test soit positif si la maladie est présente).
  • Ne permet pas de savoir si le virus est vivant ou non.

L’isolement viral

  • Nécessite une bonne conservation de l’échantillon pendant l’envoi.
  • Permet d’isoler la souche virale et de savoir si cette souche est pathogène et d’apporter des éléments lors d’enquête épidémiologique.

POUR LES ANNÉES SUIVANTES :

1. Fournissez un dépistage sérologique

Si les résultats de séroneutralisation sont stables ou déclinants, il n’y a pas d’obligation de fournir un dépistage virologique.


Année Année N+1 et suivantes
séroneutralisation négative séroneutralisation négative
séroneutralisation positive
–> Virologie négative
Séroneutralisation de titre stable ou décroissant

  • Lecture de stabilité des anticorps (AC)

La technique de séroneutralisation consiste en une succession de dilutions du sérum (dilution au 1/2, 1/4, 1/6…..1/128, 1/192,1/256…) jusqu’à ce que les anticorps ne puissent plus être détectés. Plus le nombre situé sous la fraction est élevé, plus le nombre d’anticorps est important. Par exemple une dilution au 1/36 présente un titre d’anticorps supérieur (36) à une dilution au 1/6 (titre 6), 1/256 (titre 256) supérieur à 1/128 (titre 128) …

  • Les résultats sont déclinants si le titre de la seconde sérologie (année n) est inférieur à celui de la première (année n-1)
  • Les résultats sont stables si le titre de la seconde est inférieur ou égal à deux fois celui de la première
  • Les résultats sont positifs croissants dès que le titre de la seconde est strictement supérieur à deux fois celui de la première

Le résultat est dit « conforme » si le Titre 2 (2ème résultat) est inférieur ou égal au titre initial x 2


Résultat 1 Résultat 2 Statut Conclusion
8 (ou 1/8) 4 (ou 1/4) décroissant conforme
8 (ou1/8) ≤16 (ou 1/16) stable conforme
8 (1/8) 24 (1/24) croissant A rencontré le virus non conforme

2. Si résultats évolutif croissant, fournissez un dépistage virologique négatif

Cf modalités expliquées dans le paragraphe 2 ci-dessus.

Ou

B. Vaccination AVE

Étalon vacciné : Fournissez la copie du feuillet vaccination avec l’ensemble des mentions des vaccinations Artérite Virale, certifiées par le vétérinaire, ainsi que les résultats négatifs des dépistages préalables à la vaccination, le cas échéant

Protocole vaccinal (Artervac NDV) :

  • Test de séroneutralisation (SN) ou PCR ou isolement viral négatif
  • Primo-vaccination dans les 30 jours suivants : 2 injections espacées de 3 à 6 semaines, l’étalon devant être maintenu isolé entre la date du prélèvement pour le test ci-dessus et la seconde injection de primo-vaccination.
  • Puis rappels tous les 6 mois avec une tolérance à 8 mois maximum. Attention, la notice du vaccin recommande un rappel de vaccination tous les 6 mois. Il est donc vivement conseillé de respecter ce délai pour une protection satisfaisante vis-à-vis de cette maladie et notamment si l’étalon est amené à faire la monte à l’étranger (tolérance franco-française).

Un minimum de deux injections de primo-vaccination sera exigé à la demande de cartes de saillie.

En cas de rupture vaccinale (Absence de rappel vaccinal dans les 8 mois) :
– Le protocole complet, depuis la primo-vaccination doit-être repris, dans les 30 jours suivant un test d’isolement viral ou une PCR sur sperme avec résultat négatif.
– Du fait des problématiques récurrentes d’approvisionnement en vaccin, il est conseillé de faire un suivi sérologique sur les étalons vaccinés : test de séroneutralisation dans les 8 mois suivant l’injection de vaccination. En cas de rupture d’approvisionnement, des dérogations peuvent être accordées (une preuve de la stabilité des anticorps avant vaccination remplaçant le test virologique).

N.B : Les centrales d’achats de médicaments vétérinaires ne font pas de stocks du vaccin Artervac. De ce fait, ce produit apparaît systématiquement « en rupture de stock » sur le site de commande de ces centrales. Pour faire une commande, les vétérinaires doivent donc appeler les centrales pour débloquer la commande.

Pour consulter d’autres informations sanitaires :

Retour Accueil suivi sanitaire