De beaux résultats pour Pauline Van Landeghem et Guillaume Lundy à Jardy

Ce week-end avait lieu du 04 au 07 avril le Grand national de dressage au Haras de Jardy. Nos cavaliers ont obtenu de beaux résultats. Guillaume Lundy et Tempo ENE-HN arrivent à la 5e place le vendredi du pro 1 Grand prix avec 68,079%, et à la 8e place du pro Elite Grand prix, avec la moyenne de 69,304%. Pauline Van Landeghem obtient 3 victoires et une deuxième place dans les épreuves pro 1 et 7 ans. Nous l’avons interviewée afin de revenir sur ses résultats et ceux des élèves qu’elle entraîne.SPO-podium-grand-national-jardy

« Comment se sont passées tes épreuves au Grand national de dressage ce week-end ? »
Tout s’est très bien passé puisque sur les 4 épreuves, nous avons eu 3 victoires et une deuxième place avec des moyennes supérieures à 72%. Dakota ENE-HN remporte l’épreuve des 7 ans avec 78,700%. Je suis contente d’avoir réussi à battre le champion des 4, 5 et 6 ans en titre. La jument est performante mais elle a encore une marge de progression car elle ne donne pas tout ce qu’elle peut. Elle manque d’expérience et reste encore un peu trop introvertie pour réussir à vraiment s’exprimer comme elle le pourrait sur la piste. Elle a été très performante ce week-end mais je sais que l’on peut faire encore mieux !

Sertorius de Rima ENE-HN a été super le premier jour. Nous avons remporté la Pro 1 avec 75,278%. C’est une moyenne que peu de chevaux obtiennent sur ces épreuves-là. Je ne l’ai moi-même jamais atteinte jusqu’à aujourd’hui, sauf sur des RLM (reprises libres en musique). Le deuxième jour, nous avons remporté la Pro 1 préliminaire, avec une moyenne de 72,024%. Il y a eu quelques fautes au galop. Le cheval était calme, car un peu fatigué, et je n’ai pas l’habitude de l’avoir comme ça. C’est à moi d’apprendre à le monter plus qu’à le composer et à le gérer. Dans l’ensemble, le cheval a beaucoup plu sur le travail au trot et sur le passage. Pour le piaffer, il peut faire mieux mais je ne veux pas lui mettre la pression pour le moment. En général, il a de très bonnes moyennes mais peut encore s’améliorer. En effet, depuis le premier concours du Mans, il est plus posé et a donc un meilleur galop. Il est également plus disponible et plus serein.

 

« Quelle est la suite du programme pour ces deux chevaux-là ? »
La prochaine compétition se passera à Saumur, avec le concours de dressage international : le Medium tour pour Sertorius de Rima et les 7 ans pour Dakota. L’objectif avec Sertorius de Rima est le championnat de France Pro 1 avec comme but final les Grands prix l’année prochaine. Il faut prendre son temps pour bien le former pour aborder cette épreuve, ne pas griller les étapes et être trop pressée sous prétexte qu’il va bien. Et pour Dakota, l’objectif est les championnats du monde 7 ans à Ermelo si tout va bien.

 

« Pouvez-vous nous en dire plus sur le CDI*** de Saumur ? Est-ce que le fait que ça soit un concours à la maison change quelque chose ? »
Faire un concours à la maison n’est pas forcément un avantage. Les chevaux se retrouvent dans un environnement qui n’est pas le même que d’habitude et cela peut perturber certains d’entre eux qui seront moins bien. Dakota a déjà fait un concours à la maison avec la finale des 4 et 5 ans et elle n’était pas plus émue que ça. Sertorius de Rima a fait la finale à 6 ans. Le fait d’être à la maison risque de légèrement les perturber du fait de ne pas être dans leurs boxes mais en général, ils ne sont pas trop perturbés.

 

« Pouvez-vous nous parler des résultats des élèves que vous entraînez ? »
Mes élèves, Pauline Rothe et Mathilde Château qui sont en formation sport à l’IFCE, ont couru leurs premières Pro 1 ce week-end également. Pauline a couru les deux mêmes épreuves que moi, soit deux Pro 1, et elle a été classée le 2e jour. Mathilde a concouru sur la pro 1 Grand prix et le Grand prix moins de 25 ans. Elle a déroulé deux bonnes reprises avec des petites fautes mais rien de catastrophique au vue de l’expérience de la cavalière et des quelques mois seulement que le couple se connaît. Ces deux élèves sont en formation sport. Mathilde devrait rester en tant que cavalière d’entraînement l’année prochaine et Pauline reste pour passer le DEJEPS (Diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport). Je vais donc continuer à les suivre et l’objectif de l’année prochaine est le championnat d’Europe des moins de 25 ans.

 

De beaux résultats ont été obtenus ce weekend, avec de réelles progressions de jour en jour pour les différents couples. Nous avons hâte de retrouver nos écuyers au concours de dressage international de Saumur !

SPO-dressage-grand-national-jardy(2)SPO-dressage-grand-national-jardySPO-remise-des-prix-grand-national-jardy

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager