Renforcer la veille, la prospective et l’anticipation

ampoule, veille, prospective et anticipationAnticiper l’avenir est un enjeu pour les acteurs des filières. C’est l’objet de la prospective qui explore les futurs possibles et leurs déterminants. L’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce) publie une note de veille prospective selon différents domaines.

Par des synthèses de publication ou de conférences

La note de veille prospective illustre les grandes tendances d’évolutions de la société ou de la filière cheval, ainsi que les signaux de rupture possible dans ces évolutions et pose des questions sur l’impact sur la filière.

Trois domaines retenus pour cette première note de veille prospective :

Le premier est la révolution numérique qui bouleverse tous les secteurs notamment l’agriculture. 2,5 milliards de milliards de données sont produites chaque jour dans le monde. Elles permettent la création de nouveaux services personnalisés. Quels peuvent-ils être pour la filière cheval ? Quels enjeux pour la maîtrise de ces données ?

Le second est la relation homme-animal qui évolue avec une forte attente de la société pour une prise en compte du bien-être animal. L’élevage en général (bovin, porcin, avicole) connait une forte controverse notamment sur ce thème. Quels enseignements pour la filière équine ?

Enfin le troisième porte sur le développement durable qui est l’objet d’une attente croissante de la part des français. L’agriculture est le 3ème secteur pour l’émission de gaz à effet de serre et devra évoluer pour les réduire. Comment la filière cheval peut-elle être concernée ?

 

Consultez la note de veille prospective

 

Cette note sera publiée régulièrement, à raison de quatre par an.

En savoir plus sur l’économie de la filière équine

Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.