La reconversion professionnelle vers les métiers de la filière équine

A l’inverse de la reconversion professionnelle contrainte, la reconversion professionnelle volontaire part de l’initiative de la personne. Ainsi, la personne décide à un moment donné de se réorienter professionnellement vers un métier lui convenant davantage que le métier jReconversion pdgusqu’alors exercé.

Phénomène de plus en plus observé par les professionnels de la filière équine et par les établissements de formation, la reconversion professionnelle volontaire s’invite dans les métiers en lien direct avec les chevaux. Univers captivant où profession rime avec passion, la filière attire de plus en plus de personnes issues d’autres branches professionnelles désireuses de travailler en lien direct avec le cheval. Les conditions de travail avec les équidés, accompagnées de l’idée d’un milieu fermé, ne facilitent pas l’insertion durable de ces personnes. Conduite de 2015 à 2017, cette étude présente trois objectifs :

• Accompagner au mieux les personnes dans leurs démarches de réorientation,
• Sensibiliser les employeurs à ces nouveaux profils de travailleurs,
• Proposer aux établissements de formation des pistes afin d’adapter leur offre de formation.

Pour lire l’étude

Pour visionner la webconférence

Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.