Projet « LIFE », la génétique au service de la longévité sportive

Le projet LIFE est un projet de recherche mené par Anne Ricard, chercheure à l’IFCE / Inrae. Il a pour objectif de trouver des critères efficaces pour produire des chevaux ayant une longue carrière sportive en pleine possession de leurs moyens. Il est financé par le Conseil scientifique de la filière équine.

DIF pouliniere-suite-au-pres-angers6©LGerard

 

Il ne peut plus être question d’améliorer la performance en compétition sans se soucier d’améliorer la santé et le bien être des chevaux de sport, en un mot leur longévité sportive fonctionnelle (durabilité indépendamment de la compétence).

Chercher des critères précoces de sélection pour la longévité est ardu : ils sont le plus souvent confondus avec des critères précoces d’aptitude. Et recherche ces critères précoces sur des chevaux ayant aujourd’hui achevé leur carrière nous limite à ce qui a été mesuré sur ces chevaux à 3 ans, soit les modèles et allures anciens au détriment de nouveaux marqueurs biologiques.

Grace à la structure pérenne de l’IFCE, nous pouvons construire un protocole original. A partir des indices génétiques de longévité sportive (nécessitant la coordination historique de la FFE, la SHF et le SIRE), nous identifierons deux lots de poulains génétiquement extrêmes pour la longévité. Ils seront mesurés sur une multitude de critères précoces pressentis. Un tel protocole évite d’attendre la fin des carrières, limite la confusion environnement et génétique (les critères et la longévité ne sont pas mesurés sur les mêmes individus), permet l’utilisation de critères originaux et augmente la puissance statistique grâce à la précision des indices génétiques.

 

Pour aller plus loin et suivre l’évolution du projet pas à pas :

 

Pour mener cette étude, un panel d’étalon a été sélectionné.
Voici la liste des étalons dont la production est concernée par cette étude :

Consulter la liste des étalons

 

 

 

Le projet « longévité sportive » passe par une phase de mesures sur le terrain. Puisqu’il s’agit de déterminer les critères précoces qui pourraient devenir les indicateurs d’une future longévité, il faut procéder à une caractérisation de chevaux encore jeunes (2 à 5 ans). L’équipe des techniciens IFCE prend donc régulièrement contact avec les éleveurs ou écuries de valorisation qui détiennent suffisamment de descendants de l’un ou l’autre des étalons « cible ».

Consulter la lettre d'information Génétique-Génomique Sport n°7 - Avril 2020

 

 

 

 

 

La pré-étude menée en 2017 a permis de dégager deux groupes d’une vingtaine d’étalons : un groupe d’étalons produisant des chevaux ayant une forte longévité vs des chevaux ayant une faible longévité. Découvrez les résultats dans la lettre Recherche et développement de novembre 2019.

Consulter la lettre R&D n°6

 

 

 

 

 

Le projet LifeS a pour objectif de détecter des critères précoces, génétiquement liés à la longévité fonctionnelle du cheval de sport.
La pré-étude menée en 2017 a permis de dégager deux groupes d’une vingtaine d’étalons chacun : ceux produisant des chevaux ayant une forte longévité vs des chevaux ayant une faible longévité.

Consulter la lettre d'information SoGen n°6 - Août 2018

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.