Portrait de soigneur : Dominique Beugnet, un des pionniers des écuries

Portrait de soigneurs n° 3 aux petits soins : Dominique Beugnet

Qui sont ces hommes et femmes de l’ombre qui œuvrent en continu pour le bon fonctionnement de l’écurie formation et compétition?

FOR- écurie formation

Ils sont discrets mais, si les chevaux de « l’écurie formation » de l’Ecole Supérieure du Cheval et de l’Equitation (ESCE) – Saumur sont toujours parfaitement propres tout comme les allées de l’écurie, soignés, et même chouchoutés, c’est bien grâce aux soigneurs.

Les soigneurs de l’école sont aux petits soins avec leurs piquets de chevaux, tout comme ils le sont avec les élèves en formation longue, les stagiaires de passage pour une semaine ou les candidats venus pour des journées de sélections. Ceux sont les gardiens d’un savoir-faire et d’une ambiance d’écurie qui feront forcément partis de votre quotidien si vous venez en formation.

Dominique Beugnet dit Dodo, 37 ans de carrière avec les chevaux de Saumur

Dominique B @FLORA MICHON CHARPENTIER

Dominique B @FLORA MICHON CHARPENTIER

Après quelques missions chez des producteurs de champignons, Dominique est entré dans le monde du cheval un peu par hasard. Juste après son service militaire, il trouve un poste au Petit Souper. Il a ainsi fait ses débuts en tant que palefrenier soigneur .

Il commence son histoire avec le Cadre noir  à 20 Ans. Après sa prise de poste au sein de l’EMS,  il rejoint l’Ecole nationale d’équitation à Terrefort une fois les premiers bâtiments sortis de terre. Autant dire qu’à l’époque, il n’y avait pas encore toutes les infrastructures :

« quand j’ai commencé à Terrefort, il  avait juste le manège des écuyers , les deux écuries (Valat et Bouchet). J’ai vu les bâtiments grandir. J’ai 42 ans de carrière aujourd’hui dont 37 ans dans la boutique. J’ai fait une grande partie de ma carrière à l’attelage avec Vital Lepouriel. On faisait, à cette époque, des présentations en attelage lors des spectacles du Cadre noir ou des démonstrations de hersage avec des cobs. »

Suite à des soucis de santé, et une opération, Dominique est transféré dans l’équipe de l’écurie formation. Il a encore aujourd’hui 8 chevaux d’instruction à soigner (un peu moins que les autres soigneurs du fait de ses problèmes de dos).

« Je n’ai pas de préférence , je compte évidemment soigner tous les chevaux avec la même attention, mais il  a quand même une jument spéciale : Roma Love. Cela fait 10 ans qu’elle est dans mon piquet, j’ai donc un historique avec elle, je la connais par coeur. »

Retrouvez les autres portraits et les informations sur les formations de l’ESCE

Portrait n°1 : Yves BRAND Formations ESCE SAUMUR
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager