Portrait de soigneur : Sophie Boudier

Portrait de soigneurs aux petits soins n° 5 : Sophie Boudier

Qui sont ces hommes et femmes de l’ombre qui œuvrent en continu pour le bon fonctionnement de l’écurie formation et compétition?

 

Sophie Boudier, un rayon de soleil arrivé en 2007

Énergique, souriante, et pleine de joie de vivre, elle que rien ne prédestinait à ce métier, a pourtant choisi très vite sa vocation dès ses débuts à poney : « Mon rêve était de rentrer à l’ENE ».

Son parcours commence dans les courses. Elle prépare un CAP palefrenier soigneur en apprentissage à Laval et dans une écurie de pré-entraînement dans le trot. Après ce CAP, elle occupera quelques temps un poste dans une écurie privée avec des chevaux d’attelage. L’ été suivant, elle vient faire un stage au sein de l’ENE. Durant ce stage, elle passe alors le concours d’entrée de l’école. Terminant deuxième de la promotion, elle est recrutée en tant que soigneuse. « Même si l’écurie où je travaillais souhaitait me garder, j’ai préféré rentrer à l’ ENE. J’ai atteint mon rêve : intégrer l’école, et y rester ! »

A l’écurie Valat, elle passe plusieurs années au chevet des chevaux de l’écuyer Jean-Noël Batle et quelques chevaux d’élèves, puis elle enchaîne avec les chevaux de l’écuyer François Fontaine et de Luc Tierce. Durant 8 ans, elle les accompagne ainsi en déplacements.

A son arrivée, Sophie travaille beaucoup avec Jacques Hautemayou et Johnny Jeanneteau. En 2015, les chevaux de compétition CSO basculent avec l’écurie Dressage. Sophie les suit à ce moment, mais les infrastructures ne sont pas adaptées à sa morphologie. Heureusement, un collaborateur ne trouve pas sa place également dans l’écurie Valat, ce qui permet ainsi aux deux collègues d’échanger leur place et de trouver chacun « chaussure à leur pied ».

Cela fait 4 ans qu’elle travaille dans l’écurie formation avec Dominique Beugnet pour le suivi de 11 chevaux de CSO, outils pédagogiques pour les élèves de 3ème et 4ème année de formation universitaire et professionnelle, les DESJEPS pro et les stages. En plus des soins quotidiens, Sophie donne des cours aux élèves pour le livret de compétences. Par exemple avec les L1, un cours sur les bandes (la préparation, l’utilisation des cotons, la pose des bandes etc) est prévu le jour de cette interview.

sophie boudier (6)

 

Sophie et ses protégés

«  Ma chouchoute c’est Quaprice. Elle est belle, elle est facile au quotidien et  toujours gentille. Mais mon premier véritable chouchou à l’école, que je n’oublierai pas, c’était Patou du Banney, un cheval de cso que montait Jean-Noel. »