Pédagogie innovante et transfert d’apprentissage

L’IFCE est engagé dans un projet d’optimisation de l’apprentissage et de la performance du cavalier et du meneur par l’ajustement innovant des méthodes d’enseignement .

Découvrez dans l’article ci-dessous de nombreux exemples d’application au sein des formations notamment.

 

Les applications au sein des formations de l’IFCE au quotidien : exemples au sein des cursus BPJEPS sport de l’ESCE –Saumur

  •  Préparation physique et exercices de proprioception

Les formations sport BPJEPS et DEJEPS permettent la préparation d’un diplôme d’enseignement en parallèle d’un programme d’entraînement sportif. Encadré par un coach, les élèves disposent de cours de préparation physique lors desquels ils sont amenés à développer également leurs capacités proprioceptives. Ces dernières sont importantes pour le cavalier car il doit être capable de dissocier les actions des différentes parties du corps. A titre d’exemple, le cavalier doit absorber les mouvements produits par la locomotion de son cheval sans le perturber. Il doit aussi pouvoir agir avec à-propos et finesse, avec ses mains, ses jambes, tout en prenant des informations avec le regard sur le tracé à effectuer ou les difficultés à venir.

La concentration et de la respiration ont un rôle primordial dans la réalisation de ces exercices dont l’objectif est d’améliorer le fonctionnement et l’équilibre des cavaliers. Une respiration lente permet de se recentrer sur soi. L’expiration facilite le relâchement.

Exemples d’exercices en images proposés au sein des formations de l’ Ecole supérieure du cheval et de l’équitation par Nicolas Sanson (écuyer du Cadre noir de Saumur, et directeur adjoint en charge de la pédagogie et des moyens du Pôle Formation )

 

 

  • Mise en selle avec les enfants

Afin de mettre les élèves BPJEPS en situation d’animation et de gestion de pédagogie collective, des séances avec des enfants sont organisées entre le mois d’avril et la fin du mois de Juin. Cette animation présente de nombreux atouts pédagogiques : Au sol puis à cheval, les enfants doivent respecter les règles de sécurité, apprendre à se positionner avec le cheval. Puis ils apprennent à s’orienter dans l’espace sur le cheval et développent ainsi les réflexes primaires, d’abord avec des exercices de voltige puis en selle.

 

 

Accompagner les enseignants et développer leurs compétences avec des situations pédagogiques innovantes


Les professionnels se doivent de proposer aux pratiquants des situations pédagogiques évolutives variées, les mettant davantage dans un confort physique et mental pour  s’approprier la pratique équestre sous toutes ses formes.
Pour répondre à ce besoin, l’IFCE a donc développé un « Certificat de Compétences Spécifiques » axé sur le transfert d’apprentissage au service de la performance. Cette formation, destinée aux enseignants et entraîneurs d’équitation alterne mise en situations concrètes, éclairages théoriques, retours d’expériences et travaux personnels.

Ce Certificat de Compétences Spécifiques vise à :

  • Diversifier la pratique par le travail à pied ; à la longe et aux longues rênes afin de solliciter l’apprentissage visuel de la motricité du cheval.
  • Offrir des situations sécurisées pour permettre au cavalier d’approcher des sensations d’équilibre et de disponibilité motrice qu’il n’aurait pas quand il faut qu’il s’occupe en même temps de la propulsion et de la direction.
  • Développer chez tous les cavaliers la communication et le tact avec le cheval.

L’ouverture à une pédagogie collective par ateliers, se rapprochant de la pratique des enseignants d’éducation physique et sportive, permettra aux professionnels d’accueillir les groupes, les classes, les colonies de vacances.

Ces apprentissages à côté du cheval, en groupe ou en situation d’apprentissage spécifique permettent de compléter le répertoire moteur du cavalier autour de perceptions, de sensations et de motricités qu’il pourra réinvestir, au travers des transferts d’apprentissages quand il se retrouvera en situation d’équitation classique à califourchon.

 

Tout savoir sur le CCS transfert d'apprentissage

 

  • Les travaux d’innovation pédagogique en attelage

Depuis 2014, l’IFCE est engagé dans un projet d’optimisation de l’apprentissage et de la performance du meneur par l’ajustement innovant des méthodes d’enseignement à l’attelage en partenariat avec le Laboratoire Interdisciplinaire de recherche en Didactique, Éducation et Formation (LIRDEF). Aujourd’hui, ces dispositifs de formation comprennent différents outils pédagogiques :

– un livret du formateur ;

– le précis du meneur d’attelage (vol.1), au format de poche ;

– un environnement de vidéo-formation ERCam (Ecouter Regarder Comprendre l’activité de menage) ;

– un prototype de simulateur interactif de communication par les guides coMtactS issu du partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) de Chalon sur Saône.

Afin de continuer l’ajustement des outils pédagogiques innovants aux situations réelles de travail rencontrées dans les centres équestres, l’IFCE souhaite expérimenter dès à présent la mise en place d’espaces de coopération public-privés afin de soutenir la diversification et l’innovation dans les pratiques d’enseignement des établissements de formation équestre.

 

  • Accompagner les enseignants avec des ouvrages thématiques sur les transferts d’apprentissage

Equitation et Judo : les transferts d’apprentissage

Depuis plusieurs années, les stagiaires de la formation universitaire et professionnelle de l’IFCE pratiquent le judo et le taïso. La volonté des formateurs d’inclure ces disciplines dans le cursus de formation découle de constatations. Le cavalier doit être un athlète complet en pleine forme physique.

Pour durer dans l’enseignement et l’entraînement d’une discipline sportive, il faut prendre soin de son corps et rester en très bonne forme physique. Le taïso est une discipline qui y contribue fortement.

La connaissance et la pratique de certaines techniques de judo n’est pas une fin en soi mais des outils pour rendre la pratique de l’équitation plus sûre. Le judo permet des transferts positifs vers l’équitation au travers de nombreux principes : La conduite de soi, l’écoute des partenaires et autrui, les déplacements synchronisés, l’équilibre, la préparation physique adapté, etc..

Un ouvrage sur cette démarche innovante autour des différents transferts d’apprentissage possible entre ces deux disciplines vient de paraitre. Il est destiné aux cavaliers et aux enseignants.  Dans ce livre, chaque notion est traitée d’un point de vue « cavalier » et d’un point de vue judoka. Le tout est éclairé par une approche scientifique. Les auteurs grâce à ce livre souhaitent amener chaque cavalier à réinvestir dans son équitation ce qu’il a appris au judo / taïso. Ils proposent des outils et des connaissances pour faire entrer le cavalier dans une dynamique d’autonomie dans la réalisation des gestes et d’attitudes contrôlés, sécurisés et justes.

 

Acheter l'ouvrage en ligne