L’Ifce évolue pour devenir l’institut technique de la filière

L'institut technique

L’institut technique, A. Bassaler

Depuis le 2 avril, l’Ifce a adapté son organisation pour mieux prendre en compte les évolutions apportées par le Contrat d’objectifs et de performance (Cop) signé le 11 décembre 2014 avec ses tutelles, les ministères chargés de l’agriculture et des sports. Confortant son organisation par métier, l’établissement renforce deux grands métiers pointées par le Cop, l’appui à la filière et le transfert des connaissances. L’Ifce accentue le rôle du système d’information relatif aux équidés (SIRE) et fait évoluer sa présence en territoire avec la mise en place de douze délégations, renforçant ainsi son rôle d’institut technique.

L’Institut technique de la filière

L’appui à la filière et le transfert des connaissances sont deux des grandes missions confiées à l’Ifce à la suite de travaux de concertations menés par le ministère chargé de l’agriculture avec des groupes de travail avec les socioprofessionnels. Il s’agit pour l’Ifce d’apporter une expertise technique et économique sur les dossiers d’actualités de la filière et de créer les conditions d’un débat serein entre ses différents acteurs. Pour cela, une instance de débats et de propositions de la filière est créée, le comité filière, étayé par une direction de l’appui à la filière et stratégie, qui permettra de structurer les débats entre les pouvoirs publics et la filière, en s’appuyant sur les connaissances et moyens apportés par l’Ifce.
Le transfert des connaissances est l’autre dimension d’avenir de l’institut technique, tel que défini par le Cop. Anticiper les besoins de demain, s’assurer que l’action de recherche aboutisse à un résultat, réussir la vulgarisation afin que les résultats bénéficient aux utilisateurs finaux, autant d’objectifs portés par la nouvelle direction du développement et de la recherche.

 

Une délégation par région selon le nouveau schéma national

L’Ifce est représenté en territoire par une délégation territoriale dont l’emprise s’appuie sur le nouveau schéma des régions en cours de création. Douze délégations territoriales sont ainsi identifiées pour décliner en territoire les missions et objectifs de l’institut technique, opérateur de la filière équine en lien avec les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les structures professionnelles de la filière équine. Chaque directeur territorial prendra ses fonctions dans le courant du mois d’avril et organisera son équipe selon la configuration locale. Les délégués territoriaux concentreront leurs moyens et leurs efforts sur le développement des services de l’Ifce en territoire : formation, conseil, information (point équi-info), contrôle d’identification, assistance à projet, appui aux acteurs de la filière, diffusion des résultats de la recherche. Pour en savoir plus sur l’organisation de l’ifce, cliquez ici ou sur la rubrique Contacts

 

L’Ifce, un outil de référence et d’expertise pour tous

L’Ifce est un institut technique d’expertise et de recherche au service de la filière avec pour missions :
• organiser de nouvelles modalités d’appui à la filière équine, plus pertinentes et plus efficaces ;
• accompagner le sport de haut niveau ;
• renforcer la recherche, le développement, le transfert des connaissances ; vulgariser et diffuser
les résultats en vue d’une appropriation par tous les acteurs socio-économiques ;
• développer une formation professionnelle adaptée aux besoins exprimés ;
• valoriser le patrimoine matériel et immatériel des Haras nationaux et du Cadre noir.