Le contrat d’objectifs et de performance (COP) 2018 – 2022 de l’IFCE

Signé avec les ministres de tutelle le 22 mai 2019, le contrat d’objectifs et de performance (COP) fixe le cadre stratégique des missions et activités de l’établissement jusqu’à la fin 2022.

 

C’est le troisième COP depuis la création de l’IFCE en 2010. Les deux COP précédents ont eu pour objectif d’assurer la période de transition après la fusion des Haras nationaux et de l’Ecole nationale d’équitation et la suppression de l’étalonnage public. Le présent COP conforte l’IFCE dans son statut d’institut technique et dans ses missions régaliennes. Il se décline selon trois axes :

 

Axe 1 : développer l’expertise pour être l’institut technique de référence pour les acteurs de la filière équine. Cet axe inclut deux inflexions majeures :
– Recentrer l’offre de formation de l’IFCE et produire les compétences professionnelles nécessaires aux acteurs de la filière équine,
– Moderniser le Cadre noir pour en faire un atout dans les missions d’institut technique de la filière équine en affirmant le caractère prioritaire de ses missions de recherche/développement et de formation ;

 

Axe 2 : Etre opérateur public pour répondre aux attentes spécifiques de l’Etat. Cet axe comporte notamment la mission de contribuer aux politiques de soutien des sports équestres de la Fédération française d’équitation (FFE) et précise les actions demandées à l’IFCE par la FFE ;

 

Axe 3 : s’engager pour la transformation de l’action publique en optimisant l’organisation et l’utilisation des moyens :
– En organisant les implantations territoriales de l’IFCE en fonction des nouvelles missions et en assurant une présence auprès des acteurs de la filière équine dans les territoires ruraux,
– En déployant un plan d’accompagnement ambitieux pour adapter les ressources humaines aux nouvelles missions de l’établissement.

 

Il prend toute son importance alors que la filière s’organise, avec la création de l’interprofession « Filière cheval ». La présence à la signature de M. Dominique de Bellaigue, président de « Filière cheval » en est un témoin. L’IFCE se met à son service pour répondre à ses demandes en matière d’études, de recherche et d’appui technique.

 

Pour en savoir plus, téléchargez le contrat d’objectifs et de performance 2018-2022 de l’IFCE

 

Signature COP

Légende photo : Mme. Roxana MARACINEANU, ministre des sports, M. Didier GUILLAUME, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, M. Jean-Michel MARCHAND, président du conseil d’administration de l’IFCE et M. Jean-Roch GAILLET, directeur général de l’IFCE.