Évolution des emplois salariés agricoles dans la filière équine

DIF OESC-emploi-juin 2018Les salariés agricoles dans la filière équine : tendances 2016

Une nouvelle note de l’Observatoire des métiers, de l’emploi et des formations de la filière équine est parue. Elle dresse un état des lieux des salariés agricoles dans la filière équine.

Consultez la note de l'Ifce

 

Établissements équestres, centres d’entraînement de chevaux de courses et élevages ont employé 26 000 salariés en 2016. Dans le contexte actuel, chaque secteur met en place une stratégie différente en termes de recrutement et de stabilité des emplois proposés. Alors que le salariat reste peu utilisé en Élevage, les secteurs Établissements équestres et Entraînement (Courses) valorisent largement ce mode d’organisation du travail.

Les emplois agricoles équins représentent plus de 6 emplois sur 10 dans la filière équine. Même si le salariat est moins pratiqué que l’entrepreneuriat (30% des emplois agricoles estimés), il aurait concerné 33 000 personnes en 2012.
Son usage diffère en fonction des secteurs : il est moindre en Élevage (2 emplois sur 10) et en Établissements équestres (4 emplois sur 10) mais domine largement en centres d’entraînement de chevaux de courses (7 emplois sur 10).
Une majorité (80%) de ces emplois salariés agricoles équins sont recensés par la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole. Les éléments de conjoncture présentés dans cette note portent exclusivement sur cette population pour laquelle des données sur les individus et leurs contrats de travail sont disponibles annuellement.

 

Retrouvez toutes les informations économiques disponibles.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager