Erasmus +, un module international organisé à Saumur

Dans le cadre des échanges des Écoles européennes, Eloïse Legendre et Eric Deyna, formateurs référents du site de Saumur, participent depuis 2017 à des regroupements du réseau qui portent sur le développement et la conduite du projet Erasmus, appelé SPINE  (Schools Project to increase employability in the European equestrian market).

FOR-ERASMUS SAUMUR4jpg

 

Un module de l’« Extra Qualification » internationale organisé à Saumur.

La première session de formation Eramus + a débuté en décembre 2018 à Warendorf (Allemagne). Cette formule est testée par une dizaine d’élèves (un élève par école du réseau) et doit permettre à ces jeunes professionnels de la filière équine d’acquérir les connaissances et les compétences indispensables pour pénétrer le marché européen.

Le deuxième module se déroulait à Saumur du lundi 25 février au vendredi 1er mars 2019.  9 stagiaires et 19 entraîneurs des Écoles européennes étaient présents au rendez-vous accueillis et suivis par Eloïse et Eric.

Le profil des stagiaires Erasmus +FOR-ERASMUS SAUMUR

Les 9 stagiaires impliqués dans ce schéma de formation internationale complémentaire, suivent tous un cursus qui s’inscrit dans le champ de l’enseignement de l’équitation de niveau II international (niveau équivalent en France : DEJEPS, niveau III) dans l’une des écoles du réseau EEN. Chaque école a choisi un élève qui répondait aux critères requis : niveau du diplôme en cours de préparation, et compétences linguistiques, car tout se déroule en anglais dans le cadre du projet. Justine Calise, élève en 2ème année de formation universitaire et professionnelle à Saumur est la représentante française.

Parmi ces élèves, une minorité sont spécialisés en dressage et en concours complet. La majorité est issue du monde du CSO.

 

Le contenu des modules et le travail continu personnel

Le premier module, organisé en Allemagne, a essentiellement consisté à suivre des cours.

FOR-ERASMUS SAUMUR3

Avant leur arrivée à Saumur, entre ces deux premiers modules, les élèves ont eu à :

  •  produire des vidéos mettant en scène des aspects pédagogiques ;
  •  préparer des présentations sur l’utilisation d’outils numériques dans le champ de l’entrainement.

A l’occasion de ce rendez-vous à Saumur, les entraîneurs ont pu débriefer avec les élèves sur leur production et leur présentation.

Durant leur passage à Saumur,  les élèves ont suivi des séances théoriques et pratiques.

 

En pratique :

Tous les jours ils ont pu s’entraîner en dressage et pratiquer la pédagogie sur le terrain avecFOR-ERASMUS SAUMUR6 des élèves en 2ème année de formation universitaire et professionnelle comme cobayes. Le travail important en amont sur la pratique de l’anglais dans les formations de l’ESCE Saumur permet de compter sur les élèves dans ces situations.

Une séance d’analyse du cheval (type épreuve cheval inconnu) avec un entraîneur était également au programme. Une des encadrantes norvégienne a également animé une session de préparation physique.

En théorie :

Il y a eu des cours en salle sur des sujets pédagogiques ou sur la réglementation et la législation.

Troisième et dernier module

Le troisième module est programmé en novembre 2019 en Norvège, comprenant 3 jours de cours, et 2 jours d’évaluations.

D’ici là, les élèves doivent avancer sur la production de vidéos abordant les situations de coaching en concours. Les entraîneurs mobilisés par le projet continuent leur échange et la construction de cette formation avec des réunions à distance.

Prochaine échéance pour le réseau des écoles : le Championnat des écoles d’équitation (EEN) début mai. Victor Toussaint et Baptiste Salaun, 2 élèves de 3ème année de formation universitaire et professionnelle seront au rendez-vous, pour représenter la France.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager