Détenteurs : actualisez vos informations !

Vous êtes détenteur d’équidés et vous pensez être en règle auprès du SIRE ? Avez-vous pensé à actualiser vos informations personnelles afin d’être tout à fait à jour si besoin d’être contacté en cas de crise ?

Suite aux différents actes de mutilation ayant eu lieu sur des équidés, de nombreuses gendarmeries se sont rapprochées des services du SIRE de l’IFCE pour obtenir la liste des lieux de détention d’équidés de leurs circonscriptions afin de mener des actions de prévention.

Détenteur cheval au préQuelles sont les informations importantes à mettre à jour ?

  • Le lieu

Vous n’utilisez plus, ou avez vendu le lieu de détention que vous avez ouvert ?

Pensez à le fermer, même s’il est utilisé par un autre détenteur d’équidés. En effet, le lieu de détention est relié au détenteur, et même si le lieu est utilisé pour d’autres équidés, c’est à leur propre détenteur de déclarer ce lieu.

Une nouvelle parcelle non déclarée ?

Pensez à la déclarer comme l’un de vos lieux de détention (sauf si un lieu est déjà ouvert à une adresse similaire sur la commune).

  • La personne contact

La personne contact est la personne qui sera contacté en en cas de crise autour de votre lieu de détention. Elle est donc la clé d’entrée pour vous contacter.

Si vous êtes à la fois détenteur et personne contact, n’hésitez pas à bien mettre à jour votre adresse postale, votre numéro de téléphone et votre adresse mail dans votre espace personnalisé SIRE afin que les bonnes informations remontent.

Si vous avez nommé un tiers comme personne contact, il est également très important d’actualiser ses informations afin que nous puissions le contacter rapidement. Il reste néanmoins essentiel de mettre également à jour vos informations en tant que détenteur car vous restez le responsable déclaré de ce lieu.

Ne perdez plus de temps et mettez à jour vos informations !

Je gère mes lieux de détention

 

La déclaration du lieu de détention, un réel avantage en cas de crise !

Entre le 17 mars et le 11 mai, 186% de déclarations de lieux de détention ont été effectuées en plus que sur la même période en 2019.

Pourquoi ? Pendant le confinement lié à la crise sanitaire de la COVID-19, avec la restriction de circulation, l’attestation de déclaration du lieu de détention a pu servir de justificatif auprès des forces de l’ordre pour continuer à apporter aux chevaux dont le détenteur est déclaré les soins essentiels : nourriture et eau.

Consultez les témoignages

 

Pas encore déclaré ?

C’est parti !

Je me renseigne et déclare un lieu de détention