Des députés chinois en visite au Cadre Noir

Dans le cadre du groupe d’amitié France-Chine de l’Assemblée nationale, une délégation de parlementaires chinois a été reçue à Saumur mercredi 28 novembre.

De gauche à droite : Mr Liu Zhengkui , Jean Michel pinel, Laetitia Saint Paul, jean Michel Marchand, Patrick Teisserenc, Zhang Zhijun, Chen Fuli, Yang Yi,

De gauche à droite :
Mr Liu Zhengkui , Jean Michel pinel, Laetitia Saint Paul, jean Michel Marchand, Patrick Teisserenc, Zhang Zhijun, Chen Fuli, Yang Yi,

Cet échange intervient tous les deux ans et permet de promouvoir nos régions et de fluidifier les échanges sur les projets franco-chinois territoriaux. Cette année, grâce à Mme Laetitia Saint Paul, députée de la 4e circonscription de Maine-et-Loire, les parlementaires chinois ont pu passer 2 jours sur le territoire saumurois. L’occasion pour eux de visiter le laboratoire Brothier, la Maison du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, le domaine de La Perruche (vignoble Ackerman)… et bien sûr, l’Institut français du cheval et de l’équitation (Ifce).

L’ensemble de l’équipe saumuroise de l’Ifce s’est donc mobilisée pour leur offrir une présentation générale de l’institution, une démonstration équestre montée par les écuyers du Cadre noir, les accueillir à la forge, à la clinique vétérinaire et leur exposer les travaux de recherches dans lesquels l’Ifce est impliquée. Enfin, un temps d’échange avec l’écuyer en chef et Mr Jean Michel Pinel a permis d’aborder les différentes actions vers la Chine que ce soit en matière de formation (différents stages d’entraînement des équipes de CCE du Shandong et de Shangaï et, plus récemment, la convention avec la Shandong sports University) ou bien en terme de valorisation de la filière française (participations au pavillon FRANCE au salon de Pékin et un récent déplacement à Chengdu et Hangzhou)

Au-delà de cette première prise de contact, l’information a été partagée au sein du « comité Chine » auquel participe l’Ifce aux côtés du PMU, France Galop, la SECF, la FFE et l’UNIC. En effet, il apparaît essentiel de profiter du relais offert par ces parlementaires chinois pour promouvoir l’ensemble des actions françaises en Chine (courses de trot, ventes de chevaux de courses et de sport, labellisation des clubs FFE, présence de moniteurs français, etc…) et défendre ensemble l’excellence française démontrée par le Cadre Noir.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager
Cette entrée a été publiée dans IFCE. Ajouter aux favoris permalien.