Démarche de développement durable

Engagé dans une démarche de développement durable, l’Institut français du cheval et de l’équitation accompagne ses sites dans la mise en œuvre et le suivi de projets conjurant respect de l’environnement, équité sociale et viabilité économique.

Approuvée par le comité de direction et le conseil d’administration, la démarche de développement durable s’articule autour de 2 axes  :

  • la maîtrise et la réduction de l’impact environnemental des activités, qui passent par une meilleure gestion des consommations (électricité, gaz, fioul, carburant, papier, déchets),
  • le partenariat avec les acteurs du territoire sur des projets de cohésion sociale, à travers des ateliers de médiation équine, ou bien des chantiers d’insertion de personnes socialement défavorisées et autour du cheval de trait.

Une organisation sur mesure

Quatre éléments-clés organisationnels assurent la réussite de nos actions et nous font progresser :

  • un budget dédié au développement durable récompense les sites les plus vertueux en la matière et les incite à « mettre du durable » dans leurs actions. Il permet de poursuivre les engagements ambitieux de l’établissement, et de réaliser des actions amélioratrices de son fonctionnement d’un point de vue économique, social et environnemental.
  • une mission développement durable dont le rôle est d’inciter, d’accompagner les sites dans les projets et d’assurer le suivi de la démarche.
  • un comité développement durable à rôle d’aiguillage et de suivi. Il contribue à la définition de la ligne de conduite générale de la politique de développement durable de l’établissement. Il réunit une fois par an une dizaine de responsables de l’établissement, dans le but de travailler ensemble sur les adaptations à apporter à notre vision actuelle du développement durable au regard des nouveaux enjeux et de suivre la bonne progression de la démarche.
  • un réseau de correspondants développement durable pour faire vivre la démarche et la transposer dans l’ensemble des sites. Les échanges réguliers avec la mission développement durable, ou bien la présence d’un espace commun de travail, contribuent à animer le réseau. La cohésion entre les membres est assurée via un séminaire d’une journée, organisé au moins une fois par an. Les actions ambitieuses entreprises par les correspondants sur leurs sites sont relayées en communication interne.

Bilan 2019

Cinq sites, trois délégations territoriales et trois directions nationales ont porté les actions développement durable. Quatre sites représentant quatre délégations territoriales ont proposé des éco-trophées.

Les actions réalisées en territoire ont porté sur :

  • la cohésion d’équipe autour du projet d’établissement et sa déclinaison territoriale en délégation territoriale Ouest et Est,
  • des stores occultants et stores anti-chaleur à Pompadour,
  • des posters pédagogiques en lien avec le label EquuRES (démarche qualité pour l’environnement et le bien-être animal) sur le site IFCE du Haras national du Pin,
  • des vélos électriques, sur ce même site,
  • du tri de déchets, toujours sur ce site.

Les éco-trophées ont porté sur :

  • l’organisation d’animations et la gestion des déchets lors de l’équirando, sur le site des Bréviaires,
  • la réalisation d’une prairie fleurie, réservoir pour la biodiversité, sur le site du Haras national d’Uzès,
  • le PE et sa déclinaison dans les délégations territoriales : déploiement vers les acteurs locaux de la filière, délégation territoriale Est.

Chiffres clés 2019

13 000 euros alloués au titre du développement durable pour les activités quotidiennes et de 12 000 euros pour les Eco-trophées

12 actions

Les engagements de l’IFCE

  • Signataire de la Charte développement durable des établissements publics,
  • Membre du Club développement durable des établissements publics (CDDEP), animé par la délégation au développement durable du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE),
  • Adhésion à Ecofolio, organisme incitant les acteurs publics et privés à améliorer la recyclabilité des papiers mis sur le marché,
  • Partenariat avec ECOLLECTE, organisme de collecte et recyclage des DEEE, générateur d’emploi pour les personnes en situation de handicap,
  • Dans le territoire : partenariats avec des acteurs des milieux social et environnemental (Ligue pour la protection des oiseaux, L’Arbre vert, Prom’s haies, Trait Poitou-Charentes, Jardin de St Fiacre, Repartir au Galop, le réseau « Cheval et Différences », les Conseils Départementaux, des maisons de retraites ou des écoles etc).