Ulcères gastriques du cheval de sport : que faire ?

4 février 2020

Résumé :

Comment gérer et prévenir ?

Avec une prévalence pouvant atteindre les 100% chez les trotteurs en course, le syndrome d’ulcération gastrique équin est une pathologie très courante chez le cheval de sport. De par la conformation gastrique, une physiopathologie différente et la nécessité d’adapter notre plan thérapeutique, deux types d’ulcères sont à distinguer, ceux de la muqueuse glandulaire et non glandulaire (ou squameuse).

Les manifestations cliniques sont variables, de la baisse d’appétit à la contre-performance ou aux coliques, ce syndrome peut avoir un impact considérable sur la santé de votre cheval.

Après un rappel des principaux aspects de ce syndrome et des facteurs de risques associés nous verrons quelles sont les armes, à la fois thérapeutiques et de prévention, dont nous disposons, pour limiter l’incidence de ce dernier.

 

 

[/tabs]