Intoxications végétales du printemps chez les équidés

9 avril 2019

 

Résumé :

Les équidés vivant au pré sont exposés à différentes plantes, dont certains sont malheureusement toxiques.

Le contact ou l’ingestion peuvent être néfastes, de façon plus ou moins sévère.

Les affections liées à ces plantes sont logiquement liées à leur cycle de vie et donc aux saisons : au printemps, ce sont par exemple la dermite des prés (due à une intoxication provoquant une photosensibilisation) et les intoxications liées à de jeunes pousses qui guettent les chevaux.

Dans cet exposé à la rencontre des plantes toxiques du printemps, les phototoxicités de type 1 et 2 seront développées ainsi que l’intoxication par une plante méditerranéenne anticoagulante.