Docteur mon cheval est bizarre ! Si c’était neurologique ?

13 mars 2018

Résumé :

Les affections nerveuses constituent la 4ème cause de mortalité chez les équidés.
Un trouble du comportement et de la démarche observés chez un cheval peuvent signer l’existence d’une encéphalite ou d’une encéphalomyélite. Lors d’encéphalomyélite, en plus de l’origine traumatique, la recherche d’une cause infectieuse est souvent privilégiée. Chez le cheval, les urgences neurologiques constituent un défi diagnostique et thérapeutique. Le sous-réseau syndrome neurologique du RESPE a permis depuis 2003 d’améliorer la connaissance de ces maladies.

  • Comment repérer les signes d’atteinte du système nerveux ?
  • Quand dois-je m’inquiéter et appeler mon vétérinaire ?
  • Quels prélèvements pourront être effectués ?
  • Quelles sont les analyses préconisées ?
  • Peut-on identifier toutes les maladies neurologiques ?
  • Existe-t-il des traitements pour ces maladies ?
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager