Comment bien acheter un cheval importé ?

Vous souhaitez acheter un cheval à l’étranger et l’importer en France ? Ou acheter un cheval étranger déjà importé en France ? Attention, il y a certains pièges à éviter !

En effet, certains chevaux avec des documents étrangers peuvent finalement s’avérer être enregistrés ONC une fois importés en France s’ils ne disposent pas des documents adéquats. On vous explique comment éviter les pièges :

Etape 1 : Vérifier l’identité du cheval présenté

En premier lieu, faites lire la puce du cheval et vérifiez si elle correspond bien avec le numéro inscrit dans le document d’identification qui accompagne le cheval afin de vérifier son identité.

Vous pouvez également vérifier (ou faire vérifier) que le signalement, s’il est présent dans le passeport (descriptif et/ou graphique), correspond au cheval que vous avez devant les yeux.

Pour effectuer cette vérification, vous pouvez vous rapprocher d’un identificateur qui dispose du matériel nécessaire (lecteur de puce) et qui pourra vous apporter son expertise quant à l’identité de l’animal.

Etape 2 : Vérifier le document d’identification de l’équidé

Pour pouvoir être enregistré en race ou avec des origines constatées, le passeport doit être à la norme européenne et comporter une généalogie.

Attention, la plupart des pays ne possèdent pas, comme en France, une base centrale d’information sur les équidés et de nombreux organismes sont habilités à émettre des documents d’identification : parfois pour le compte d’un stud-book (avec un cheval inscrit dans une race) mais parfois pour d’autres types d’équidés aux origines constatées ou non constatées.

Si vous souhaitez faire de la compétition, vérifiez-bien que le document en votre possession comporte soit une généalogie, soit une race connue (dépendant d’un stud-book) au risque de vous retrouver avec un cheval enregistré comme ONC une fois importé en France et par conséquent, de ne pas pouvoir faire de la compétition dans les catégories amateur et pro.

Si vous souhaitez faire de la reproduction, et si vous souhaitez obtenir un poulain inscriptible dans une race gérée en France, vérifiez bien que le document en votre possession soit émis par un stud-book reconnu, avec une généalogie et la race souhaitée mentionnée.

Pour certains pays, vous pouvez retrouver assez facilement si l’organisme émetteur du passeport du cheval est agréé à émettre des documents et pour quelles races ou types d’équidés.

Exemples :

Royaume-Uni

 

Allemagne

 

Ces informations sont bien plus compliquées à trouver pour d’autres pays. En cas de doute, nous vous invitons à nous envoyer par mail avant l’achat du cheval :

  • la couverture du passeport (si l’indication de l’organisme émetteur ou du stud-book est mentionnée),
  • la page avec le nom du cheval, sa race présumée,
  • la page des origines avec la généalogie.

Nous contrôlerons ainsi pour vous les papiers et vous informerons au plus vite des éventuels soucis que vous pourriez rencontrer et vérifier la conformité du document.

Envoyez-nous ces informations à l’adresse mail suivant : info@ifce.fr. N’oubliez pas de préciser le sujet : « Contrôle passeport cheval à importer » !