Le plateau technique de la Jumenterie du Pin

Au service de la reproduction équine et de l’élevage

Informations

Au cœur de la Normandie, sur environ 60 ha du site historique du Haras National du Pin, l’IFCE met à disposition de la recherche ses infrastructures, équipements pédagogiques et une cavalerie diversifiée dans les domaines de l’élevage, de la reproduction et du comportement.

Ce site, principalement dédié à la formation professionnelle en reproduction et en élevage équin, accueille chaque année des protocoles sur les techniques nouvelles de reproduction et la gestion des reproducteurs.

Ce site est un établissement d’expérimentation animale agréé.

 

Contact

Visite ou projet, prenez rendez-vous :

Jumenterie du Pin

61310 Exmes
Tel : 02 33 12 12 00
Mail : jumenterie(at)ifce.fr

Ce site dispose de :

  • 13 personnes spécialisées dans la recherche, la formation, le développement ou l’appui à la filière dont 2 vétérinaires, une équipe de 4 soigneurs ;
  • 110 équidés de type sport : 12 étalons, environ 70 juments d’élevage et 25 poulains de 1 à 3 ans ;
  • Stabulations avec aires stabilisées, paddocks, prairies, boxes dont certains sous vidéosurveillance ;
  • Un complexe de reproduction complet : salle de collecte de semence, deux laboratoires avec matériel de traitement de la semence réfrigérée ou congelée, analyseur de mobilité HTM IVOS, cytomètre en flux, quatre salles d’échographie et d’insémination, un laboratoire de transfert d’embryons avec hotte à flux laminaire, micromanipulateur, matériel de ponctions folliculaires et incubateur tri-gaz;
  • 1 box social (2 boxes séparés par un système permettant des interactions sociales en toute sécurité) et systèmes de slow-feeders ;
  • Installation de stockage cryogénique pour la conservation de semence ou d’embryon, dont une cuve est dédiée au site secondaire de la cryobanque nationale des équidés ;
  • Une salle de cours et une salle de réunion, des logements pour l’accueil de stagiaires

Jumenterie du Pin : stabulations

Jumenterie du Pin : stabulations avec aires stabilisées – © Ifce

Jumenterie du Pin : paddocks et batiments

Jumenterie du Pin : paddocks et bâtiments – © Ifce

Laboratoire de la jumenterie du Pin

Laboratoire de la jumenterie du Pin – © Ifce

Tous les programmes de recherche entrepris sont approuvés par un comité d’éthique et validés par le conseil scientifique de la filière équine, instance de concertation qui regroupe professionnels de la filière et experts scientifiques.

REC-Embryon avant Aspi

Embryon maintenu avant aspiration, étape préalable à la cryoconservation – © Ifce

Les thématiques principales de recherche sur la reproduction de la jument s’articulent, sur le plateau technique de la Jumenterie du Pin, autour des problématiques en lien avec :

  • La vitrification des embryons : l’objectif est de pouvoir les vitrifier en paillette haute sécurité
  • La fécondation in-vitro (ICSI : Intra-Cytoplasmic Sperm Injection)

 

 

 

Analyse automatisée de mobilité des spermatozoides

Analyse automatisée de mobilité des spermatozoïdes

 

Concernant la voie mâle, la recherche s’oriente aujourd’hui vers 2 axes :

 

  • L’évaluation de la qualité du sperme de l’étalon
  • La conservation des spermatozoïdes

 

 

 

 

La Jumenterie du Pin travaille actuellement, en collaboration avec l’INRA du Pin sur le pâturage mixte équins-bovins. L’objectif de ce projet est d’objectiver les bénéfices supposés de cette pratique à la fois sur le plan alimentaire et parasitaire.

Poulains et génisses pâturant ensemble

Poulains et génisses pâturant ensemble – © Ifce

Les travaux conduits participent à la mise en application pratiques dans différents domaines

PascalineSery(46)

Poulain (poney) issu d’embryon cryoconservé et sa mère porteuse © P. Sery

Quatre poulains issus d’embryons cryoconservés sont nés à la Jumenterie en mai 2014, de mères porteuses Selle français avec lesquelles ils ne partagent aucune génétique : ces quatre poulains de type Welsh sont issus d’un transfert d’embryons cryoconservés dans l’azote liquide à – 196 °C. Cette première en Europe, fruit de dix années de recherche menées à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) en partenariat avec l’ifce ouvre bien des perspectives à la filière équine. Le génotypage d’embryons prélevés in vivo, puis conservés au froid et réimplantés sur une autre jument, peut non seulement permettre de maintenir des races à petits effectifs, mais aussi faciliter l’essor du transfert d’embryons.

 

Pour en savoir plus, téléchargez le communiqué de presse : CP_poulains_ifce_Inra

En 2017, deux poulains issus d’embryons vitrifiés en 2016 sont également nés. Ces poulains sont à l’élevage et sont inscrits au Stud-book Selle Français. Ils entreront dans la formation des cavaliers jeunes chevaux à partir de 3 ans.

cryobanque

Cuve de la cryobanque – © Ifce

Créée en 1999, la « Cryobanque nationale » est un groupement d’intérêt scientifique constitué de 12 partenaires dont l’IFCE et regroupant 13 espèces animales dont les chevaux et les ânes. L’objectif de la Cryobanque nationale est de préserver et pérenniser la diversité génétique de nos races françaises. La technique utilisée est la cryoconservation dans l’azote liquide de matériel biologique. Pour les équidés, ce sont actuellement des paillettes de semence et récemment quelques embryons qui sont ainsi conservés.

La congélation d’embryon d’équidés s’inscrit dans un important projet de recherche (CRB-anim : Centre de Ressources Biologiques pour les Animaux domestiques) lancé en 2012 et financé par l’Agence Nationale de la Recherche dans le cadre des investissements d’avenir. L’objectif est double :

  • Consolider la Cryobanque et ainsi permettre d’augmenter les collections des races d’équidés les plus menacées
  • Lever les verrous techniques de la congélation de la semence de baudet et celle des embryons d’équidés.

Actuellement, la Cryobanque équidés, localisée sur le site de la Jumenterie du Pin depuis le 11 mars 2015, contient un peu plus de 7500 doses, issues principalement d’étalons appartenant au stud-book Selle français ainsi que 5 embryons de race Cob (3), Boulonnais (1) et Poitevin (1). Ces travaux sur la vitrification et la congélation de l’embryon sont menés par Maud Caillaud de la Jumenterie du Pin avant transfert vers le terrain. Le travail sur les collections est traité par Margot Sabbagh grâce aux outils de gestion de la variabilité génétique développés par l’IFCE et l’INRA.

Cytomètre en flux

Cytomètre en flux – © Ifce

Pour adapter la monte en fonction de la fertilité du mâle, encore faut-il connaître avec précision la qualité de sa semence. Le cytomètre en flux est un appareil permettant de développer de nouvelles techniques d’analyse grâce à un panel de tests évaluant chacun une fonction différente du spermatozoïde. L’équipe de la Jumenterie, sous la houlette d’Isabelle Barrier-Battut, docteur vétérinaire, a réussi à définir deux protocoles d’évaluation de la qualité des spermatozoïdes de l’étalon, l’un pour le sperme frais, l’autre pour le sperme congelé. Ces deux protocoles associent la cytométrie aux analyses classiques de mobilité et de morphologie. Ils permettent de prédire de façon plus fiable la fertilité de la semence par rapport à une analyse classique seule.

 

 

spermatozoides

Spermatozoides – © Ifce

Le sperme de l’étalon doit-il être obligatoirement transporté à 4°C si l’insémination est réalisée dans la journée au-delà d’une heure après la collecte ? C’est une des questions souvent posées par les éleveurs et à laquelle l’équipe de la Jumenterie, également sous la houlette d’Isabelle Barrier-Battut, a essayé de répondre. L’étude en cours teste 3 conditions de conservation du sperme : au réfrigérateur, en boîte réfrigérée où à température ambiante dans deux dilueurs différents : INRA96® ou lait écrémé avec antibiotiques. Les premiers résultats suggèrent que le sperme dilué en INRA96® peut être conservé à température ambiante pendant au moins 6 heures, voire 24 heures quand la température est stable entre 17° et 20°C sans que la mobilité des spermatozoïdes et leur production d’énergie soient entachées. Reste à tester la fertilité de la semence sur les juments et l’influence des variations de température ambiante. Affaire à suivre !

 

 

 

 

Découvrez :
toutes les thématiques de recherche de l’Ifce
les autres plateaux techniques de l’Ifce
– les résultats des projets dans les fiches équipaedia, la base documentaire equi’doc et les articles équ’idée

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager