Alexis Goury sélectionné comme réserviste des Jeux Equestres Mondiaux

Alexis Goury a été sélectionné comme premier réserviste en concours complet pour les Jeux Equestres Mondiaux de Tryon (USA). Après quatre années de formation sur le site de l’Ifce de Saumur et au pôle France FFE de Saumur, il vient de s’installer le 1er juillet en pépinière d’entreprise sur place.  Il va se préparer avec les cinq membres de l’équipe de France à Saint Martin de Bréhal, avec son cheval de tête, Trompe l’œil d’Emery. Avec ce dernier, il vient de se classer 11ème du CICO*** du Haras du Pin, au milieu de nombreux médaillés olympiques. Agé de 22 ans, il sera le plus jeune de la sélection française dans la discipline.
Il a eu la confiance du staff fédéral qui lui a annoncé sa sélection juste après les résultats du concours international du Haras du Pin.
Alexis Goury et Trompe l'Oeil Boekelo web ok©P.BarkiAlexis Goury et Trompe l'oeil ©C.BlancAlexis Goury et Trompe l'Oeil d'Emery Le Pin cross web©Robert Adenot
Alexis Goury confie, lorsque nous lui avons demandé ses impressions :

Comment avez-vous appris et réagi à votre sélection comme réserviste pour les JEM ?
Alexis Goury
 : « J’étais hyper content, mais aussi très surpris, car je ne m’y attendais pas du tout. Je ne voulais surtout pas y penser au cours de la saison, et je ne m’étais pas mis cela en tête. Il y a eu plusieurs chevaux sélectionnables qui ont été sur ma touche, car ayant des blessures. Mon cheval avait bien débuté la saison, mais avait fait une contre-performance à Bramham (un refus au cross, cqfd); c’est le sport. Thierry Touzaint m’avait alors demandé d’aller au Haras du Pin. Il a très bien couru et terminait 11ème, ce qui était très bien au milieu des meilleurs cavaliers mondiaux. »

Comment envisagez-vous la préparation avec les autres cavaliers ?
Alexis Goury : « C’est une place pas facile et on ne sait pas sur quel pied danser. Je ne souhaite surtout pas de mal aux autres cavaliers. Si je ne pars pas cette année, ce sera plus tard, pour une autre échéance. Et si je dois y aller, je tenterai de faire au mieux pour bien représenter la France et être à la hauteur des autres membres de l’équipe. Je suis encore très jeune et je sais que ma carrière est au début, par rapport à ceux qui ont une longue expérience. Je vais beaucoup apprendre à leur côté. »
Alexis Goury dressage Saumur 2web.©Alain Laurioux Alexis Goury dressage Saumur web.©Alain LauriouxAlexis Goury et Trompe l'Oeil web ©A.Laurioux

©Alain Laurioux, C.Blanc, P.Barki,Les Garennes,

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager