A l’IFCE, les sportifs de haut niveau s’adaptent pendant la pandémie

Suite aux décisions du Gouvernement pour faire face à la pandémie de Covid-19, l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) a adapté ses activités. Si la sortie et le travail des chevaux restent indispensables, les sportifs de haut niveau s’organisent également pour rester en forme. Aussi, le travail s’adapte autour de ces priorités.

 

(c) Mélanie Guillamot

Malgré le confinement, l’entraînement continue

Les athlètes, dont ceux des Pôles France FFE et du centre d’expertise à Saumur, s’organisent face à cette situation avec des entraînements adaptés pour la période de confinement.

Le Pôle France FFE de concours complet Senior est non permanent sur le site. Les cavaliers s’entraînent dans leurs propres structures, comme certains le montre sur leurs réseaux sociaux. Les cavaliers présents sur le site de Saumur bénéficient d’une dérogation pour venir sortir leurs chevaux avec toutes les précautions qui s’imposent.

Les sportifs du Pôle France FFE jeunes de concours complet ont été renvoyés chez eux avec leurs chevaux personnels avant le confinement. Leurs parents sont des professionnels et gèrent des structures équestres. Ainsi, ils continuent de travailler leurs chevaux avec leurs parents, et sont en contact étroit avec l’entraîneur du pôle (écuyer du Cadre noir). Ce dernier gère également le travail des chevaux IFCE confiés aux jeunes, restés à Saumur. Le préparateur physique habituel leur a préparé un programme spécifique, avec des vidéos, dont certaines suivies en direct. De même, certaines séances à cheval sont filmées et envoyées à l’entraineur qui peut ainsi, à distance, débriefer avec les athlètes.

Tout le Pôle France FFE de voltige est confiné. Chacun dispose d’un programme de préparation physique personnalisé, mis en place par l’entraîneur national. Seul un athlète est confiné dans son centre équestre, ceux qui lui permet de continuer les entraînements à cheval. L’entraineur national travaille en visioconférence avec lui.

Pour le centre d’expertise de para-dressage, les deux cavalières s’entraînent d’ordinaire à l’IFCE, en lien avec la FFE. Elles sont confinées chez elles et ont chacune un programme de préparation physique adapté. Leurs chevaux sont travaillés à Saumur par leurs écuyers / entraîneurs de para-dressage.

 

Des adaptations nécessaires

A Saumur, l’IFCE dispose de l’outil de son partenaire Equivisio. Ainsi, les sportifs peuvent disposer d’un entraînement par visioconférence, à la demande des entraîneurs ou des cavaliers sur site.

Au Pin, les cavaliers, meneurs et soigneurs s’organisent en alternance pour sortir les chevaux. Deux équipes se relaient sur la semaine pour éviter qu’un trop grand nombre de personnes ne fréquente le site simultanément.

 

*Fédération française d’équitation

Cette entrée a été publiée dans IFCE et étiqueté . Ajouter aux favoris permalien.