Uzès utilise les chevaux pour l’arrosage des plantations et le ramassage des verres

L’été, la Ville d’Uzès entourée du SICTOMU et du Haras national d’Uzès poursuit une double démarche environnementale en adoptant l’arrosage des plantations de la ville sur les lieux inaccessibles, et la collecte des verres pour une meilleure réponse à ses ambitions écologiques.

Le cheval, partenaire d’un environnement durable UZE_Ramassage_verre

Le cheval est un véritable attrait économique et touristique de la ville d’Uzès. En effet, l’implantation du Haras National d’Uzès, depuis 1974, est un véritable gage de savoir- faire, qui joue un rôle économique et historique très important puisqu’il est aujourd’hui classé territoire sauvegardé.

A l’ère moderne, les enjeux écologiques sont de plus en plus importants. La Ville d’Uzès a décidé de modifier certaines de ses pratiques pour les rendre plus responsables et ce depuis quelques années. Intégrer les compétences du Haras dans la réflexion stratégique du fonctionnement des services de la mairie permet de mettre en place des solutions qui répondent aux besoins et aux exigences de la commune, à l’initiative des commissions municipales qui ont impulsé cette dynamique pour l’arrosage des plantes et pour la collecte du verre, l’été.

Le bon accomplissement de ces dispositifs est permis et porté, en partie pour la collecte des déchets ménagers, par le SICTOMU (syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères) sur le territoire qui travaille, sur le ramassage du verre des professionnels autrement, avec la Ville d’Uzès et le Haras national d’Uzès pour se positionner en tant qu’expert et conseiller sur des initiatives durables tel que ce dispositif pour la deuxième édition, l’été, sur les places et rues du centre ancien de la cité ducale.

Cette pratique écologique permet également aux jardiniers communaux d’accéder à des plantations difficilement accessibles et ainsi de préserver la beauté des paysages de la ville. En cela, pour la période de juillet-août 2016, l’arrosage est mené à raison de deux fois par semaine en centre ville, le mardi et le jeudi. Le cheval se place véritablement comme condition d’un avenir plus écologique, il humanise le travail qui doit être nécessairement mené chaque semaine, et pérennise le patrimoine de la ville.

UZE_Emmanuel_PedenneauLe transport des déchets, une pratique éco-responsable

Emmanuel Pédenau, prestataire de services des Ecuries Font Clarette, en voiture hippomobile guide le cheval pour assurer ces prestations hebdomadaires en tractant tantôt une réserve d’eau tantôt une remorque pour le verre.

Sur la période de juillet et août 2016, à compter du vendredi 1er juillet, les restaurateurs et les cafetiers vont déposer de manière habituelle leurs verres triés qui seront ensuite ramassés et transportés dans une voiture hippomobile sous l’aile du Haras National d’Uzès et du SICTOMU. Le ramassage s’effectuera tous les lundis et vendredis auprès de tous les restaurants de la ville à partir de 6h30 jusqu’au lundi 29 août.

SONY DSC

Il faut savoir que le temps de dégradation du verre dans la nature est de 4 000 ans, qu’avec 100 bouteilles en verre triées c’est 96 nouvelles bouteilles qui sont produites et que ce recyclage permet des économies de 1 200 litres d’eau, de 660 kilos de sable et de 100 kilos de calcaire. Grâce à cette initiative, 24 tonnes de verre sont collectés et recyclés sur cette période.

Le cheval permet un véritable lien social et participe à l’amélioration du cadre de vie de la ville, tout en préservant l’environnement, véritable initiative écocitoyenne.

 

Plus d’infos sur le site de la Ville d’Uzès : http://www.uzes.fr/L-utilisation-des-chevaux-sur-Uzes-pour-l-arrosage-des-plantations-et-le-ramassage-des-verres_a1785.html

 

Article : Mélody Wattez – Photos : © Ville d’Uzès