Trait Comt’est: Anthony formateur attelage Hn s’implique dans la promotion des chevaux de trait

Les 26, 27 et 28 août 2016, l’Association de Promotion du Trait Comtois organisait à la Ferme du Marault au coeur du département de la Nièvre (58), une manifestation internationale : le TRAIT COMT’EST.

Durant les trois jours de Trait Comt’est, les 15 000 visiteurs et les participants ont pu apprécier des épreuves de haut-niveau et des démonstrations.

Anthony Gohier formateur (BPJEPS et CS UCA) de l’école d’attelage Hn du Haras national du Pin s’est rendu à la Ferme du Marault en tant que jury.

ifce-hn-attelage-new-crack-35

  • « Quel est le principe de ce Trait Comt’est?

AG: C’est un rassemblement international de chevaux de trait pour promouvoir la pluridisciplinarité de ces chevaux. Dix équipes étaient au rendez-vous pour être jugées sur différentes épreuves:

– maniabilité urbaine

-marathon en paire (2 manches)

– maniabilité à 4 chevaux

– concours de labour

– concours de débardage

– routier en 5 étapes.

  • Quel a été ton rôle durant cette manifestation?

AG: Pendant ces trois jours, j’ai fait parti du jury sur les relais du routier puis j’ai jugé les épreuves de marathon, de maniabilité urbaine et d’attelage à 4 chevaux.

  • Qu’est ce que ta participation en tant que jury à ce type de manifestation peut apporter professionnellement et personnellement?

AG: Cela m’apporte une réelle reconnaissance des socio-professionnels de la filière cheval de trait. Ce qui est important pour mon activité d’enseignement auprès des CS Utilisateur de chevaux attelés. De plus, j’élargis ainsi le panel de mes compétences.

  • Quelles suites souhaites tu donner au retour de ce Trait Comt’est?

AG: Ce concours est très bien organisé. Je voudrais m’impliquer de façon plus importante en tant que juge.

Je souhaiterais approfondir les échanges que j’ai eu avec des membres de la Fédération Belge pour faire reconnaître le statut de cocher auprès de la Fédération, de façon à « recréer » et valoriser ce métier. »