Haras national d’Aurillac

 

Le Haras national d’Aurillac est situé à proximité de l’hippodrome et de l’école départementale d’équitation, créant ainsi un pôle hippique exceptionnel d’une trentaine d’hectares à la périphérie de la ville. De plus fort de son expérience dans le domaine de l’attelage, le Haras national d’Aurillac s’inscrit dans une dynamique de formation des chevaux dit territoriaux.

La création des Haras Royaux en 1665, à l’initiative de Colbert, marque le début de l’intervention de l’Etat dans l’élevage du cheval en France. Supprimés en 1790, rétablis en 1795, les Haras sont réorganisés par Napoléon et c’est en 1806 que le dépôt d’étalons d’AURILLAC est installé dans le couvent de la Visitation de la rue des Carmes (devenu depuis le centre culturelle de la ville).

S35C-311082410090

Le Haras national d’Aurillac évolue au cours du temps et propose des activités s’inscrivant toujours dans la dynamique de préservation du patrimoine lié aux activités équestres et de la connaissance du monde du cheval et son insertion dans les activités de notre siècle. Par ailleurs, le statut d’institut technique de l’établissement implique des missions d’accompagnement à l’innovation, et de soutien à la conception et à la mise en oeuvre de projets de développement de la filière.

Pour suivre toutes nos actualités, retrouvez-nous sur Facebook et sur notre blog.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager