L’attelage de tradition en représentation à Amboise.

Le Dimanche 10AMB-attelage Pagode septembre, le site des Haras nationaux et la Pagode de Chanteloup, en Val d’Amboise, se sont transformés pour accueillir dix-neuf équipages d’attelage de tradition.
L’association « Terres de Loire animations » a organisé le 10 septembre à Amboise, en partenariat avec l’école d’attelage des Haras nationaux et le site historique de la Pagode de Chanteloup, une manifestation internationale d’attelage de tradition. Trois temps forts s’y sont déroulés : une présentation des équipages en grande tenue, un parcours routier d’une quinzaine de kilomètres en conditions réelles de circulation et enfin une épreuve de maniabilité destinée à mettre en évidence la dextérité des meneurs.
Cette manifestation, nouvelle, en région Centre Val de Loire a pour ambition de s’inscrire dans la durée en proposant une étape remarquable d’attelage au cœur de la Touraine.
Le parcours routier attelé de la manifestation a emprunté chemins privés et publics, parcourant vignes et forêts sur les communes de Lussault-sur-Loire et d’Amboise. La présentation des équipages et le parcours de maniabilité ont eu lieu dans le magnifique parc de 14 hectares de la Pagode de Chanteloup, folie architecturale du XVIII° siècle.
L’école d’attelage d’Amboise avait souhaité associer à cette compétition de jeunes meneuses formées sur le site, participant régulièrement aux challenges « Equitrait » et issues du Lycée du Cheval de la vigne et du vin. Deux attelages, grâce à une convention de mise à disposition, ont ainsi participé à la compétition. Ces voitures de tradition, un Omnibus et un Phaëton, ont été aimablement confiées par l’équipe du Haras de la Roche-sur-Yon, favorisant les synergies, en territoire, entre nos écoles d’attelage.
Le public venu en nombre (près de 400 entrées enregistrées à la Pagode de Chanteloup) a apprécié, entre autres voitures, un patrimoine hippomobile des Haras nationaux, bien vivant, emmenée par de jeunes et enthousiastes meneuses. Un DogCart des Haras mené par Freddy Moreau, en charge de l’école d’attelage, complétait la participation des Haras nationaux.

A l’issue des épreuves, les participants ont exprimé, dans leur ensemble, une forte envie de revenir pour une deuxième édition. L’équipe organisatrice n’est pas non plus en reste quant à son envie de refaire un tour de piste, à suivre donc.

Crédits Photo Yves Dauger