Formation travail à pied : un atout professionnel et personnel pour Noémie

Etudiante en agronomie, Noémie Mossé a du interrompre son activité de cavalière pour se consacrer à ses études. C’est lors de son stage au sein de l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE) qu’elle découvre et suit une formation d’initiation au travail à pied, encadrée par Régis Drouaillet, expert IFCE dans la discipline. Retour sur cette expérience équestre complémentaire tant sur le plan personnel que professionnel.

Noemié tient Too Much en longe

Noémie en formation avec Too Much

« Noémie, le monde du cheval ne t’est pas inconnu. Quelle est ton expérience en équitation et en travail à pied ?
– J’ai débuté l’équitation classique dans un centre équestre et détiens mon galop 4, mais j’ai du interrompre cette activité il y a 3 ans pour me consacrer à mes études. Par manque de temps, j’ai fini par me démotiver.
Avant la formation, je n’avais aucune expérience en travail à pied. J’ai eu l’opportunité de faire quelques « baptêmes » à l’attelage avec Diane Delmas, l’enseignante au Haras national de Rosières aux Salines. J’ai également pu échanger avec beaucoup de meneurs et assister à plusieurs séances de travail à pied durant mon stage à l’IFCE, ce qui ma beaucoup sensibilisé. On dit que le travail à pied tient une place importante dans l’entraînement du cheval, quelque soit sa discipline. J’en suis convaincue et j’ai bien senti que l’approche de l’animal diffère.

– Pourquoi as-tu choisi de suivre une formation au travail à pied ?
– J’étudie l’agronomie et prévoyais de faire un stage au sein de deux exploitations agricoles : l’une maraîchère, l’autre viticole, pratiquant le travail du sol avec la traction animale. Il s’agissait donc pour moi d’un besoin d’acquérir les bases du travail à pied avant l’été pour ces pratiques dans le milieu agricole. Cela m’a permis d’être à l’aise pour aider lors des séances de désherbage entre les rangs de cultures, même si cela n’avait rien à voir avec le travail en manège !
Par la suite, je suis sûre que le travail à pied me sera utile, notamment pour assurer le travail d’un cheval. J’ai beaucoup de projets pour la suite, comme celui de reprendre l’équitation, continuer le travail à pied et pourquoi pas débuter l’attelage.

– Comment se sont déroulés ces deux jours d’initiation ?
– Le travail des chevaux d’école a servi de support pour les exercices, où l’on insiste bien sur l’observation et la compréhension du cheval. L’approche est différente selon leur profil (allures, réceptivité, équilibre …). Les bases techniques sont très bien abordées : choix et réglages du matériel, règles de sécurité, emploi des aides et notamment la voix …
Les exercices proposés sont variés, avec des changements d’allures, de main, agrandir et déplacer un cercle en longe, enchaîner des figures aux longues rênes … mais aussi des activités plus particulières et « ludiques » comme le saut en longe, le travail sur deux pistes et même de la « maniabilité ».

– Quelles sont tes impressions sur cette formation ? Que t’a t’elle apporté ?
– J’ai apprécié l’aspect 100 % pratique de cette formation, encadrée par Régis Drouaillet, un formateur expérimenté. Il a construit les exercices en fonction de mon expérience et de mes objectifs personnels. Le programme est assez intense mais reste progressif. La discipline du travail à pied est vraiment diversifiée et il est assez simple de se faire plaisir. J’ai pu rectifier plusieurs de mes points faibles comme le contact de ma main à la bouche du cheval, l’anticipation … Oui, parce que les chevaux pédagogues comme Pacha prennent l’initiative s’ils perdent le contact !

– A qui conseillerais-tu cette formation ?
D’une manière générale, je conseillerais cette formation à tous ceux qui souhaitent travailler un cheval à pied sans en avoir l’expérience. Surtout si aucune structure à proximité ne propose la discipline. Pourquoi pas les meneurs débutants ou les cavaliers qui veulent améliorer le contact des mains comme moi, par exemple.

Plus d’infos : https://www.ifce.fr/cadre-noir/formations-esce-saumur/stage-de-perfectionnement/initiation-au-travail-a-pied-longe-et-longues-renes/