Un « coup de jeune » pour le Grand Break de Chasse

Le Grand Break de chasse rénové

Copyright IFCE Rosières

Après 3 semaines de rénovation, le Grand Break s’est refait une jeunesse grâce au Chantier International présent sur le Haras national de Rosières ce mois de juin. Sous la houlette de Claude Bastien, adjoint technique du Haras national de Rosières, et Julie Riva du Haras national de Montier en Der pour la sellerie-bourrellerie, les jeunes volontaires n’ont pas chômé pour produire un travail de qualité. Alba, notre volontaire espagnole, revient sur cette expérience.

« Alba, c’est ta première expérience avec les Chantiers internationaux en France, qu’est ce qui t’as poussé à venir au Haras pour ce chantier ?
– Je ne suis jamais venue en France. C’était l’occasion pour moi de découvrir la région, la culture et de pratiquer la langue. Je ne connaissais par ailleurs pas le monde du cheval et de l’attelage.

Les bénévoles des chantiers internationaux

Copyright IFCE Rosières

– Que t’as apporté le chantier d’un point de vue personnel et professionnel ?
– J’ai beaucoup aimé cette expérience, travailler avec mes camarades d’autres pays, nous sommes fières du résultat final. Personnellement, j’ai appris à être plus tolérante. J’ai découvert le monde du cheval grâce aux personnes présentes et la culture française. Cela donne envie d’approfondir nos connaissances ! D’un point de vue professionnel, j’ai découvert des techniques de travail, mais j’ai surtout appris beaucoup de vocabulaire.

– Est-ce une expérience que tu voudrais revivre ?
– Pourquoi pas ! J’aimerais beaucoup revenir en France, mais cette fois avec mon petit ami qui m’a beaucoup manqué. Peut-être referons nous un chantier tous les deux ! »

Un grand bravo pour ce chantier qui redonne une seconde vie à l’une de nos voitures historiques.