Grand national de CCE à Pompadour : zoom sur les engagés

Du 19 au 22 avril, les meilleurs cavaliers français de concours complet sont attendus au Haras National de Pompadour à l’occasion du Grand National FFE – AC Print. Co-organisé par la Société de Concours Hippiques de Pompadour (SCHP) et l’Institut Français du Cheval et de l’Equitation (IFCE), le Grand National de Pompadour est le deuxième des cinq rendez-vous du circuit fédéral et prend place après l’étape d’ouverture de Saumur, organisée en mars dernier.

Parmi les 26 couples attendus sur le Grand National, quelques grands noms de la discipline seront au départ à l’image du Champion Olympique par équipe Mathieu Lemoine (Tzinga d’Auzay) – actuellement en tête du circuit pour les écuries Greenpex/Cavalassur grâce à la victoire de son coéquipier à Saumur Maxime Livio – Thomas Carlile (Opium de Boisy) vainqueur en 2016 et 2ème en 2017, la gagnante du CCI4* de Pau Gwendolen Fer (Traumprinz), ainsi que son coéquipier pour les écuries Equithème : le tenant du titre à Pompadour Karim Laghouag. Le Champion Olympique par équipe foulera de nouveau le cross corrézien sur son crack Entebbe de Hus, avec lequel il était le seul à réaliser le parcours de cross sans pénalité et dans le temps en 2017, et sur Punch de l’Esques.

Karim Laghouag, le tenant du titre de retour à Pompadour

« J’affectionne tout particulièrement le concours de Pompadour, confie Karim Laghouag. Plus jeune, j’ai été à l’école au Haras National du Pin et j’ai effectué un stage d’un mois à Pompadour. J’y ai encore beaucoup d’amis. J’aime y aller avec mes propriétaires, clients et proches car ils peuvent voir l’intégralité du cross grâce aux grandes tribunes, les installations sont centralisées et ils peuvent même faire une pause en visitant le château. L’accueil est super ! Sur le plan sportif, le terrain est vallonné, ce qui est un excellent test pour les chevaux. On n’a pas si souvent l’occasion de monter des parcours avec autant de dénivelé en France. Le cross était difficile l’an passé, notamment au niveau du chronomètre. Depuis que les organisateurs ont ajouté une carrière en sable il y a deux ans, Pompadour est devenu un pôle formidable !

Je sors assez peu mes chevaux en concours avec au maximum 5 à 6 sorties par saison. Alors quand je cours, c’est à fond et je vais à Pompadour pour gagner ! De plus, cette compétition fait partie de mon parcours de préparation pour les Jeux Équestres Mondiaux de septembre, où chaque épreuve est décisive vis-à-vis des sélectionneurs et du staff pour faire partie de la sélection. Ma saison est une montée en puissance avec Saumur qui était assez difficile pour commencer, Pompadour qui est réputé difficile avec son dénivelé et les rythmes cardiaques des chevaux qui montent beaucoup, puis le CIC3* de Chatsworth (11-13 mai) et enfin le CCI3* de Bramham (7-10 juin), en Grande-Bretagne »

En parallèle du Grand National FFE AC – Print, la SCHP de Pompadour orchestre également des épreuves As Jeunes, réservées aux cavaliers de moins de 22 ans, et des épreuves amateurs. En 2017, Julie Simonet sur Sursumcord’Or et Albane Maccari sur Urbain Delablanquerie survolaient respectivement les catégories As Jeunes Élite et As Jeune 1. En tout, plus de 340 couples seront présents, du 19 au 22 avril au Haras national de Pompadour, pour la grande fête du concours complet !

 

Manifestation gratuite et ouverte à tous !

 

Toutes les informations (programme des épreuves, résultats à venir,…) sont disponibles ci-dessous sur le site internet de la SCHP et sur Equichrono:

Je consulte les informations du Grand national Je consulte les résultats en direct
FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager