C’est le moment de faire identifier vos poulains !

Votre poulain est né et vous avez déclaré sa naissance auprès du SIRE, il est désormais temps de faire appel à un identificateur pour le faire identifier. Ne tardez pas, cette étape doit être réalisée avant le sevrage du poulain, dans les 8 mois suivant la naissance et le signalement doit être transmis au SIRE avant le 31 décembre de son année de naissance.

 

Qui contacter ?

Contactez un identificateur agent Ifce ou vétérinaire qui sera en charge de réaliser l’identification de votre poulain. Pour vous accompagner dans votre recherche, consultez l’annuaire des identificateurs pour retrouver :

  • Une carte pour contacter l’identificateur Ifce de votre département
  • Un annuaire des vétérinaires enregistrés dans la base SIRE
Je consulte l’annuaire des identificateurs

 

Quelles démarches réaliser ?

A la venue de l’identificateur, remettez-lui l’attestation de saillie de votre jument pour réaliser :

  • le relevé de signalement
  • la pose du transpondeur
  • le contrôle de filiation si nécessaire (consultez les cas où le contrôle de filiation est obligatoire en cliquant ici). Soyez attentifs, tout contrôle de filiation ou typage ADN est à la charge du propriétaire de l’animal.

 

Et ensuite ?

Suivez le dossier de votre poulain grâce à l’outil gratuit qui vous permet de vérifier étape par étape l’avancement de votre dossier.

Je suis le dossier de mon poulain

 

Vous recevrez ensuite :

  • le document d’identification de votre équidé
  • sa carte d’immatriculation (si vous avez opté pour une carte d’immatriculation papier), ou gérez la propriété de votre cheval depuis votre espace SIRE (si vous avez opté pour une carte web).

Les documents d’identification émis par l’Ifce certifient l’enregistrement à la base centrale SIRE.

Respectez les délais !

Les chevaux dont le document d’identification est édité au-delà de 12 mois après la naissance seront exclus définitivement de la consommation humaine sur le document d’identification et dans la base de données sans dérogation possible. Le document se nomme alors « duplicata » pour les équidés aux origines certifiées ou « document de remplacement » pour les ONC.