Bonne route aux nouveaux cochers- meneurs !

Tour d’horizon de la promotion sortante de cochers-meneurs et présentation du nouveau certificat de spécialisation  » Utilisation et conduite d’attelage de chevaux »

FOR-CS UCA 2018

Il n’existe pas de réglementation spécifique pour conduire les chevaux attelés sur la voie publique, néanmoins pour exercer ce type d’activité, il est vivement recommandé d’acquérir un certificat de spécialisation  « utilisation et conduite d’attelage de chevaux ».  Ce titre du Ministère de l’Agriculture est la seule certification qui valide les compétences du meneur d’attelage exerçant cette activité à titre professionnel et pouvant garantir des prestations attelage en sécurité en lien avec le cheval utilitaire.

Les stagiaires de la formation CS UCA  du Pin 2018-2019 viennent tout juste de terminer leur formation. Quelques représentants de ce petit groupe convivial et très motivés, aux profils professionnels variés, nous racontent les différentes activités qu’ils ont pu réaliser en stage (en plus des semaines à l’école) et leur projet professionnel à la sortie de cette formation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

Embarquement à bord des voitures de Joel, Manon, Ulrike et Lucille.

  • Joel COURTOIS

Joel a réalisé des stages en Saône-et-Loire avec les Attelages de l’Autunois. Cette petite structure propose des services de pension travail et de débourrage à l’attelage, ainsi que de nombreuses prestations de service en attelage telles que des balades en calèche dans le parc naturel du Morvan, des attelages pour les événements (mariages, baptêmes, …).  Durant son immersion Joel a pu travailler avec 5 à 6 chevaux différents. Joel nous confie qu’il a été « très bien formé, à l’école comme en stage, et cette expérience était très sympa ». Discret et très agréable, Joel est un habitué du transport et des voitures… mais habituellement elles ont plus de chevaux, car il est transporteur routier au quotidien. Ces 6 mois de formation s’inscrivent dans un projet sur le long terme pour « occuper sa retraite ». Il souhaite développer une activité touristique en attelage en complément de la location de gîtes ruraux.

  • Manon BAILLIE

A tout juste 29 ans, cette jeune prothésiste dentaire a déjà un beau projet en tête pour développer une activité à Brionne.

Manon a réalisé ses stages dans l’Eure, à 35 km de Rouen avec les Attelages des Aulnes, où elle a pu parfaire sa pratique dans des situations diversifiées. En effet avec son maître de stage, prestataire de service mais aussi compétiteur, elle a assuré des prestations dans les villes aux alentours, notamment pour les animations du Père Nöel durant les fêtes de fin d’année mais également pour des maisons de retraite et des hôpitaux.

« Je reste en contact avec mon maître de stage. C’est une belle rencontre, il m’a beaucoup apporté et c’est lui qui m’a conseillé de préparer le CS. Il va m’aider à trouver des chevaux et du matériel quand je lancerai mon projet. Je souhaite lancer, en complément de mon métier de prothésiste, une activité de location de gîtes, accompagnée de visites en attelage, afin de faire découvrir aux visiteurs un circuit autour de Brionne. Je l’ai déjà en tête : ce circuit passera par le château et l’abbaye notamment. »

  • Ulrike SCHLEYER

Ulrike a pris le parti de tester deux activités différentes : dans un premier temps, elle a rejoint l’équipe de son ancienne école d’attelage à Hennebont où la pratique s’est répartie entre : l’approche du cheval (à pied), le travail aux longues rênes et la réalisation de nombreuses prestations en attelage durant les fêtes de fin d’année en tant que groom.

Prestation de service en Bretagne également pour son deuxième stage mais dans un tout autre domaine : Ulrike a rejoint l’I.M.E de Kerdreigneg. Cet établissement, situé dans la région de Pontivy a la particularité de posséder 5 chevaux de traits bretons, attelés en paire pour assurer le transport de personne. Accompagnés d’une équicienne, les meneurs transportent ainsi des jeunes atteints de polyhandicap. « Cette expérience est exceptionnelle, c’est une super activité, pour tous ceux qui veulent et peuvent travailler avec ce type de public.

Suite à cette formation, je vais reprendre mon poste salarié. D’ici 2 ans, je souhaiterai commencer à développer mon activité. Je pense commencer avec des prestations de services pour un EPHAD ou un centre spécialisé, en lien avec mon stage. »

  • Lucille BAYEUX

3 structures pour diversifier :

« J’ai commencé dans un élevage de chevaux Auxois en Bourgogne, où les activités étaient principalement en lien avec l’élevage, le travail du jeune cheval et des prestations de labour.

Ensuite j’ai rencontré un débardeur en Bretagne. Avec cette entrepreneur, j’ai pu pratiquer le débardage mais aussi l’arrachage de plantes invasives, et des prestations pour la période des fêtes de fin d’année. Dans le cadre du développement du cheval territorial nous avons également travailler sur la mise en place d’une paire de chevaux de trait Bretons afin de réaliser la collecte des ordures recyclables du « bac jaune » pour la collectivité.

Ma troisième expérience était au sein du service municipal de la ville d’Hennebont. Les journées étaient occupées par : la collecte des déchets en ville ainsi que dans le parc municipal le matin, et des prestations pour des centres aérés par exemple ou d’autres organismes l’après-midi. Nous avons également travaillé des chevaux sur des exercices types « marathon » sur le site du Haras afin de les préparer pour des meneurs handisports. Maintenant que la formation est terminée, je pars travailler au château de Pommard pour intégrer un cheval sur le domaine pour les activités de labour dans un premier temps. Par la suite, nous pourrons peut-être lancer des activités touristiques avec ce cheval. »

FOR-CS UCA 2018 avec RB

LE CS « utilisation et conduite d’attelages de chevaux »

Prérequis

L’Arrêté du 5 novembre 2018 porte sur la création de l’option « utilisation et conduite d’attelages de chevaux » du certificat de spécialisation agricole, nouvelle version du CS UCA, en application depuis le 1er janvier 2019.

Cette formation est accessible aux candidats majeurs, titulaires de :

  • l’attestation de sécurité routière (ASR), de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR), du brevet de sécurité routière (BSR) ou du permis de conduire ;
  • et d’un des diplômes suivants :
    – certificat d’aptitude professionnelle agricole du secteur hippique ou de la production agricole ;
    – baccalauréat professionnel du secteur hippique ou de la production agricole ;
    – brevet professionnel du secteur hippique ou de la production agricole ;
    – brevet de technicien supérieur agricole du secteur de la production agricole.

Organisation

L’Ecole supérieure du cheval et de l’équitation propose cette formation sur 2 sites :

  • Le Pin, formation encadrée par Raphael Berrard BPJEPS attelage, compétiteur attelage en paire ;
  • Uzès, formation encadrée par Michel Héreau, BEES 2 attelage et CS UCA et Vincent Moreau BPJEPS attelage.

Dans le cas d’une préparation par la voie de la formation continue, la durée de la formation est de 6 mois (12 semaines minimum de formation en milieu professionnel en plusieurs périodes).

Dans le cas d’une préparation par la voie de l’apprentissage (uniquement proposée sur le site du Pin) la durée du contrat est de 1 an.

La formation contient des modules théoriques et pratiques permettant au futur utilisateur de chevaux attelés d’exercer son activité en toute autonomie. Les thématiques sont variées :

  • Technique de menage ;
  • Transport de personnes ;
  • Travail du cheval à pied : longe et longues rênes ;
  • Travail du sol en agriculture ;
  • Maréchalerie ;
  • Sellerie ;
  • Soins courants des chevaux et entretien des installations et du matériel ;
  • Alimentation des équidés ;
  • Connaissance des équidés et de la filière équine ;
  • Comptabilité, gestion et communication.
  • Sécurité, réglementation et responsabilité

Intégrer la formation CS UCAC

Les candidatures pour la rentrée 2019 sont ouvertes :

Site du PIN (61) Site d'Uzès (30)

 

Prochaines dates de sélection : 18 avril 2019 au Haras national d’Uzès//15 mai 2019 au Haras national du Pin

Pour en savoir plus, visitez la page du CS Utilisation et conduite d’attelage de chevaux.

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrPartager