Une rentrée 2020 au petit trot à la Jumenterie du Pin

Au cœur de l’Orne, entre l’hippodrome et le Haras du Pin, trône la Jumenterie du Pin et ses bâtiments historiques.

Lieu de formation unique en Europe, la Jumenterie du Pin est aussi :

La Jumenterie dispose notamment:

  • d’une quinzaine d’étalons,
  • d’un troupeau de 60 juments d’élevage et,
  • d’une vingtaine de poulains de 1 à 3 ans.

Les stagiaires trouvent tout le matériel adéquate à leur formation sur place : salle de collecte de semence, deux laboratoires avec matériel de traitement de la semence réfrigérée ou congelée, analyseur de mobilité HTM IVOS, cytomètre en flux, quatre salles d’échographie et d’insémination, un laboratoire de transfert d’embryons et des salles de cours.

Un calendrier minutieux pour assurer un accueil soigné.

La fin de l’été est chargée pour les équipes pédagogiques et administratives de la Jumenterie.

En plus de la promotion de stagiaires assistants d’élevage en formation depuis la fin mai 2020, le pôle formation doit accueillir successivement, entre septembre et novembre, 5 groupes d’une dizaine de futurs inséminateurs (formation sur 5 semaines, non consécutives) et un groupe de 7 stagiaires chefs de centre.

Ce défilé a commencé fin août avec le premier groupe de stagiaires inséminateurs.

Le déroulement de la journée d’accueil est bien rôdé. Après une présentation des consignes de sécurité, la distribution de masques et des packs d’accueil, l’ensemble de l’équipe pédagogique vient se présenter.

 

Dès le premier jour, chaque groupe entre dans le vif du sujet. Les inséminateurs commencent par exemple avec les démonstrations de récolte le matin. Ils enchainent les TP et les cours en laboratoires pour leur première semaine.

Les 7 stagiaires qui préparent cette année le certificat d’aptitude aux fonctions de chef de centre, nécessaire pour assurer la responsabilité d’un centre de collecte, ont passé une première semaine autour d’activités variées :

  • Récolte d’étalons avec Clothilde Gourtay et Alex Kempfer
  • Manipulation d’embryons avec Maud Caillaud
  • Préparation de doses avec Estelle Provost
  • Utilisation et interprétation du spermogramme, analyse des résultats avec Isabelle Barrier-Battut.

Des profils très variés

Les stagiaires ont tous des profils diversifiés. Ils viennent de toute la France et ont tous plus ou moins d’expériences professionnelles.

On rencontre des projets professionnels variés : reprise d’une activité d’insémination, ou lancement d’activité avec un cabinet vétérinaire, diversification d’activité au sein d’un élevage ou d’une écurie.

Le groupe est aussi bien composé de professionnels en phase d’installation, de salariés envoyés par leur employeur pour compléter ou renouveler leurs équipes, ou de personnels en cours d’évolution professionnelle mais tous sont passionnées par la reproduction équine, l’élevage, la génétique, et bien évidemment les chevaux.

Pour en savoir plus sur ces formations REPRODUCTION :

Certificat d’aptitude aux fonctions d’inséminateur équin Certificat d’aptitude aux fonctions de chef de centre